France-Sénégal: Omar BA, ce jeune élu de la mairie de Compiègne qui veut marcher sur le parvis de la Rue de l’Université de Paris

0

Au forceps de la transpiration débordante et d’un engagement constant aux côtés de la communauté sénégalaise et africaine issues de l’immigration, le jeune Omar BA (49 ans), fils d’immigré par ailleurs élu de la municipalité de Compiègne en Picardie, officiant comme adjoint au Maire, chargé des Restructurations urbaines, a pris l’option de se jetter dans la bataille des élections législatives de juin prochain à la 9ème circonscription des français à l’étranger sous la bannière de la coalition centriste MODEM, proche de la mouvance présidentielle et soutenue par François BAYROU. Un défi audacieux qui fait déjà mouche.

Arrivé en France en 1996, le jeune Sénégalais Omar BA voit grand. Dans un élan de lucidité, enveloppée d’une vision futuriste de << gérer la cité autrement>>

Très actif dans les mouvements associatifs en France, Omar BA a rendu utile son temps et son espace. Sa forte carapace lui a permis d’avoir de bonnes béquilles aussi bien à SOS Racisme qu’à La LICRA   où il s’est fait beaucoup distinguer. Élu pour la première fois à la mairie de Compiègne en 2008 en Picardie, Omar BA est actuellement adjoint au maire chargé des restructurations urbaines. Une ville réputée un bassin massif et historique de l’électorat de droite. Il y joue à fond sa partition.

Parcours emblématique et viatique de justice sociale, d’équité et de changement de paradigmes

Ses actions en direction de la communauté africaine et particulièrement sénégalaise vivant en France, ont fait de lui au finish un édile emblématique du milieu politique africain dans la région de Picardie. Fils d’immigré, son parcours n’a pas été de tout repos. Omar BA a dû se battre avec abnégation et courage durant tous les combats qui lui semblaient justes. Et pour cela, il a puisé dans le terreau insubmersible des valeurs de sa famille dont le pater était une voix autorisée et un patriarche attitré dans le Fouta naturel (région située au nord du Sénégal). Dans son manifeste politique que s’est procuré Confidentiel Afrique, qui signe son entrée dans la bataille décisive des élections législatives de Juin prochain, Omar BA dit long sur son éducation passée sous la case du Pater Patriarche, respecté et adulé par la communauté.  » j’ai creusé dans les valeurs profondes héritées de ma famille, le goût de la justice, l’amour des autres, la conscience que rien ne me serait donné et que je devrais toujours aller à la conquête du mérite « .

Pendant plus de 20 ans, le candidat aux législatives françaises sous la bannière de MODEM soutenu par François BAYROU, qui s’est engagé dans les combats épiques défendus par des associations telles que SOS RACISME, LA LICRA, veut marcher au soir des joutes législatives françaises sur le parvis du Parlement français, niché à la célèbre Rue de l’Université de Paris.

Le souhait de donner à chacun de ses compatriotes d’appartenir à la grande et belle famille qu’est la France à l’étranger est le combat de Omar Ba. Mais, également relever le défi de l’égalité des chances et de la justice sociale sont des axes phares de son manifeste politique.

« Vous servir est le désir ardent que je porte. Et ce désir annoncé avec des mots se traduira par des actes dès le 19 juin prochain avec votre soutien », a défendu l’édile de Compiègne.

 

Par Ismael AÏDARA (Confidentiel Afrique)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here