Niger : Mohamed Bazoum reçoit le nouveau commandant de la force Barkhane

5

Le président nigérien Mohamed Bazoum a reçu, mardi, le nouveau commandant de la force française Barkhane le Général Bruno Baratz, a indiqué la présidence nigérienne.

“Le président de la République, chef de l’État, SEM Mohamed Bazoum a reçu, mardi en fin de matinée, le nouveau commandant de la force Barkhane, le Général Bruno Baratz”, a rapporté la page officielle Facebook de la présidence nigérienne.

“Le Général Baratz, qui a pris le commandement de l’opération Barkhane il y a une semaine, est venu remercier le président de la République pour l’appui que fournit l’État du Niger à la France dans le cadre de la réarticulation du dispositif de Barkhane”, a ajouté la même source.

“Nous quittons le Mali, comme vous le savez et nous avons besoin de sortir énormément de matériels que nous avons amassés pendant huit années d’opération dans ce pays”, a indiqué Bruno Baratz dans un entretien accordé à la télévision publique à sa sortie de l’audience.

“Ça fait beaucoup de convois, ça nécessite énormément de trafic routier. Il y a actuellement 6.000 conteneurs à sortir du Mali et on ne peut le faire que par la route”, a-t-il précisé. “Nous savons toutes les complications et tous les troubles que peuvent causer ces différents convois, qui font parfois plus de dix kilomètres”, a-t-il encore ajouté.

Ces derniers jours, des véhicules et des camions des convois de Barkhane ont été impliqués dans des accidents de la route meurtrière au Niger. Le premier accident a eu lieu le mardi 19 juillet dernier dans la ville d’Ayorou, près de la frontière malienne. Un véhicule d’un convoi de Barkhane a percuté “accidentellement” une personne qui a succombé à ses blessures après son évacuation à l’hôpital régional de Tillabéri.

Dans un communiqué, Barkhane avait déploré l’accident et a déclaré qu’elle coopère avec les autorités nigériennes pour déterminer ses circonstances.

Le deuxième accident a eu lieu une semaine plus tard, quand un camion d’un convoi de Barkhane est entré en collision avec un minibus de transport à une quarantaine de kilomètres de la capitale Niamey. Au moins deux personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées.

Samedi dernier, un autre accident impliquant un convoi de Barkhane est survenu dans la région de Dosso (sud-ouest), dans lequel une personne a été tuée. Depuis plusieurs semaines, des camions et véhicules chargés de matériels destinés à la force Barkhane arrivent au Niger, en provenance du Mali que les forces françaises et européennes ont décidé de quitter suite à un désaccord avec les autorités de la transition maliennes.

SOURCE: https://www.aa.com.tr/fr

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

    • ali-Toi le fils de puta djandjou-djantra faforoh, WULUV MUSO DEN, c’est ton maitrre Macron de zero qui divise pour regner. Fils des trottoirs d’Adjame!

      • ali-Toi le fils de puta djandjou-djantra faforoh, WULUV MUSO DEN comme Bazoum, c’est ton maitre Macron de zero qui divise pour regner. Fils des trottoirs d’Adjame!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here