Sahara marocain : la Secrétaire d’état américaine chargée des organisations internationales, Michèle Sison, réitère le soutien des Etats-Unis au plan d’autonomie du royaume chérifien

2

En visite, le mercredi 25 janvier, à Rabat (Maroc), la Secrétaire d’état américaine chargée des organisations internationales, Michèle Sison, juge la proposition d’autonomie marocaine “sérieuse, crédible et réaliste“, en la qualifiant de “seule base pour une solution juste et durable“, au différend autour du Sahara marocain. Ce qui témoigne de la bonne collaboration et de la vision partagée entre les deux pays.

Renforcement des liens séculaires d’amitié et de coopération entre le Royaume du Maroc et les Etats Unis. C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite de la Secrétaire d’état américaine chargée des organisations internationales, Michèle Sison, à Rabat. Au cours de cette visite, Michèle Sison a rappelé les efforts de Sa Majesté Le Roi, dans la recherche de la paix et de la sécurité en Afrique et au Moyen-Orient en insistant sur les contributions du Royaume aux missions onusiennes de maintien de la paix, à travers le monde.

C’est dans ce contexte que Michele Sison a réitéré le soutien des États Unis au plan d’autonomie proposé par le Maroc. « C’est une solution sérieuse, crédible et réaliste au différend autour du Sahara marocain », a-t-elle jugé. Ce qui n’est point une surprise puisque les États Unis ont solennellement adhéré en décembre 2020, à la position marocaine en acceptant la proposition d’autonomie du Sahara. Selon les américains, la proposition d’autonomie est la “seule base pour une solution juste et durable“, au différend autour du Sahara marocain.

Ce qui est de facto une reconnaissance de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara. La proclamation américaine a même été distribuée aux 193 Etats membres des Nations-Unies, en tant que document officiel du Conseil de sécurité, dans les six langues officielles de l’ONU. Cette position américaine, qui se démarque par la sincérité et le respect mutuel, contraste avec le caractère fluctuant d’une relation avec la France qui a du mal à se défaire de son paternalisme.

Les Etats Unis entretiennent d’excellentes relations avec le Maroc et dans plusieurs domaines. « Le Maroc est l’un des alliés les plus proches et les plus anciens des États-Unis », s’est félicitée Michèle Sison. Ce partenariat historique qui n’a jamais été démenti remonte à l’époque de la création des États Unis d’Amérique. Ce n’est donc point une surprise que si les deux pays se sont retrouvés du même côté de l’histoire qu’il s’agisse de la 2e guerre mondiale, la guerre froide, la lutte contre le fléau du terrorisme ou encore de la promotion de la paix et de la sécurité au Moyen-Orient.

Alamine Wangara 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Voulant toujours imposer leur mode de vie occidental sur quasiment toute la planète.

    Les USA ont toujours soutenu les groupuscules illégitimes (qu’ils ont installé/instauré après division que se soit Israël, Kosovo, Soudan du Sud ) et pour cause ces descendants de repris de justice Europeens plus particulièrement britanniques sont des SQUATTEUROCCIDENTAUX ILLÉGITIMES comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada et évidement ces USA!)

  2. Ca c’est l’affaire de Tebboune le president Algérien au lieu de se laisser distraire par la maudite France de Macron en s’attaquant aux dirigeants Maliens et a leurs amis Russes! Voici une Amérique qui supporte le Maroc et la France un poids leger pretend supporter l’Algérie, quels jeux d’enfants autour de Tebboune!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here