Un casque bleu tué en Centrafrique, l’ONU prévoit des renforts

0
Un casque bleu tué en Centrafrique, l’ONU prévoit des renforts
© Pacome Pabandji, AFP | Des policiers et des gendarmes accompagnés par des troupes de la Minusca procèdent à des arrestations le 2 octobre 2014 à Bangui.

Près de 1 140 casques bleus vont être envoyés en renfort en Centrafrique à l’approche des élections de décembre et de la visite du pape, fin novembre. Mardi, un casque bleu a péri dans des affrontements entre groupes rivaux.

Un casque bleu a péri mardi 10 novembre en Centrafrique lors d’affrontements entre factions rivales à quelques semaines des élections qui doivent remettre le pays sur les rails, a rapporté le porte-parole des Nations unies Stéphane Dujarric.

Le soldat a été retrouvé mort à près de 400 km au nord de Bangui, dans la ville de Batangafo, où avaient éclaté des violences entre des éléments armés assimilés aux milices majoritairement chrétiennes anti-balaka d’une part, et d’autres assimilés à l’ex-Séléka, une coalition hétéroclite à dominante musulmane.

“Après une flambée de violence entre des éléments armés appartenant aux groupes anti-Balaka et ex-Séléka […] une confrontation impliquant des éléments ex-Séléka a eu lieu à proximité d’un barrage de la Minusca. Au cours de cette confrontation, un casque bleu a disparu et a, par la suite, été retrouvé mort”, a détaillé dans un communiqué Stéphane Dujarric.…..Lire la suite sur france24.com

 

PARTAGER