Création d’un groupe armé peulh: Pas d’impact sur le processus de paix, selon Zahabi

9
Le ministre Zahabi Ould Sidi Mohamed
Le ministre Zahabi Ould Sidi Mohamed

Le ministre malien de la Réconciliation nationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed, a affirmé, mercredi 22 juin à nos confrères de la deutsche Welle, qu’il “n’y a pas de quoi s’inquiéter” suite à la création d’un nouveau mouvement peulh dans le centre du pays.

“Il n’y a pas à s’inquiéter”.
Ce sont les premières déclarations d’un membre du gouvernement malien quatre jours après la création de l’Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice (ANSIPRJ). Un nouveau groupe armé peulh.

Intervenant sur les ondes de la deutsche Welle, le ministre de la Réconciliation estime que la création de ce nième groupe armé n’aura “aucune incidence” sur le processus de paix.

Samedi 18 juin, Oumar Aldianna, un jeune de 27 ans a annoncé  la création de l’Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice (ANSIPRJ). Revendiquant 700 combattants, son mouvement armé vise, selon lui, à répondre aux “massacres commis par l’armée malienne et des milices contre la communauté peule”.

Des accusations que le  gouvernement nie en bloc. Toujours sur les ondes de la deutsche Welle, le ministre de la Réconciliation a déclaré ne pas être au courant de telles accusations. “Il y a beaucoup de désinformations”, a-t-il ajouté.

Aboubacar DICKO/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. il ne faut pas semé la haine dans le cœur des gens ce pays n’a jamais connu problème inter ethnique depuis nos ancestre jusqu’à maintenant soyons uni seul union fait la force.

  2. Au Mali de IBK le droit est mis de côte , seul les Détenteurs Arme ( les groupes armes sont bien accueillit bénéficie des avantages de l’Etat) et souvent les politiciens prostitués ont leurs parts de Gâteau ,Certain internautes alimentaire aussi

  3. TU AS RAISON MONSIEUR MACHETTE CAR L’ULTIME DÉPART DE KARIM EST TRÈS PROCHE DONC APRETE NOS MACHETTES

  4. CHAQUE ETHNIE DANS CE PAYS A DÉFAUT D’ÊTRE DE LA FAMILLE DOIT CRÉE SON PROPRE MOUVEMENT POUR ETRE ECOUTER OU NOMME A DES POSTES DE RESPONSABILITÉS.NOS GOUVERNANTS NE PEUVENT PLUS QUE CHACUN PAYE SA MACHETTE POUR SÉCURISER SA FAMILLE

  5. Une gouvernance de Nullard agit comme ça ,depuis qu’ils sont là aucun résultat ,sauf mobilise ( payé) des affamé internautes pour les défendre sur les réseaux sociaux

  6. Allez, passe labas, avec votre gouvernement fantoche et inefficace. Si nous ne pouvez pas defendre les gens, ils vont se defendre eux meme. Et si vous leur montrer que seules les armes payent.

    • le mali est dans une situation ou seul les plus forts et plus armés sont écoutés et positionnés dans les postes stratégiques. D’autres formations ethniques armées sont possible dans les jours à venir si jamais les gens ne sont pas recompensés à leur juste valeur. un pauvre un fils de cultivateur n’est pas consideré au mali. bravo à ceux qui ont pris les armes pour se faire entendre!

      • Est-ce que Mr le ministre a les moyens de ses déclarations. Il ne s’agit pas de dire ce qui plaît au président et a son équipe. Mais il s’agit de faire une analyse digne de foi. —-L’armée malienne est-elle mieux outillée pour faire face à ce mouvement ?
        -Qu’elle est la conception des peulhs dans leur majorité concernant cette formation.
        Voilà entre autre des questions que nous devons nous poser. Au lieu de faire des affirmation gratuite.

Comments are closed.