Le nouveau chef de la MINUSMA face à la presse, hier : “On n’a pas besoin d’un autre mandat pour combattre les terroristes”

46
Mali : Alger convoque une réunion d’urgence des signataires de l’accord de paix
Le Tchadien Mahamat Saleh Annadif nouveau chef de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma). © DR / ONU

Sans détours, le tout nouveau patron de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), le Tchadien Mahamat Saleh Annadif, a évoqué les sujets brûlants qui entravent la bonne marche du processus de paix. Selon lui, la Minusma n’a pas besoin d’un autre mandat anti-terroriste pour combattre les terroristes.

 

Après avoir rencontré les autorités nationales, le nouveau chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, a animé mardi une conférence de presse hier à la Maison de la presse. Cette première avec les journalistes a été mise à profit pour éclairer l’opinion malienne sur les actions de la Minusma.

Nommé le 23 décembre 2015, à la tête de la Minusma, l’ancien ministre tchadien des Affaires étrangère mesure la portée de sa mission dans notre pays. C’est pourquoi, il a insisté sur l’essentiel de ses tâches ; à savoir : garantir la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale du Mali. A sa prise en fonction, le premier dossier sur la table était la réunion des acteurs du processus de paix qui se sont retrouvés à Alger.

Précision de taille du représentant du SG de l’ONU au Mali : “A Alger, c’était une concertation entre les différentes parties en raison du retard que prend la mise en œuvre de l’accord. Elle n’est pas une réunion du comité de suivi. Après Alger, je me suis fait une idée du fait  qu’il y a deux camps pour la paix. Fait important, la reconnaissance unanime du drapeau malien. A Alger, nous avons suffisamment avancé et beaucoup de choses ont été faites dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord. Le 18 janvier dernier à Alger, est un pas important, car les signataires se sont parlés franchement”.

 

Les FAMa reconstituées

S’agissant des informations qui se font l’écho de l’échec de la mission onusienne, M. Annadif,  a préféré calmer les ardeurs : “Il peut y avoir des insuffisances, mais la Minusma est là pour les Maliens. Le Mali et la Minusma doivent travailler à dissiper les malentendus. Faisons l’effort d’expliquer, de se comprendre et de parler le même langage !”

Sur l’épineuse question de l’occupation de Kidal et le retour de l’administration, le chef de la Minusma s’en est référé au processus de paix. “L’accord est un processus et il a arrêté le retour de l’administration à Kidal. Des actions concrètes sont prises tous les jours  à ce niveau. Il faut la confiance entre tous les Maliens. Les FAMa reconstituées avec les ex-rebelles vont s’entendre sur l’ensemble du territoire national. Le processus est lent mais il progresse. Un retour en arrière n’est plus possible”, a-t-il souligné.

Le chef de la Minusma s’est voulu l’optimiste, car, dira-t-il, depuis la signature de l’accord, le cessez-le-feu est respecté et la confiance commence à retrouver sa place entre les signataires. Pour ce qui est du mandat des Nations unies au Mali et surtout comment faire face au terrorisme, M. Annadif a été on ne peut plus clair : “On n’a pas besoin d’un autre mandat anti-terroriste pour combattre les terroristes. Les terroristes sont les cibles que le Mali et tous les partenaires combattent”, a-t-il précisé.

Pour le chef de la Minusma, l’engagement pris par le ministre de la Défense et des Anciens combattants en déplacement à Tombouctou en mettant à la disposition des sites de cantonnement des vivres et d’autres commodités est un bon présage. Même s’il n’a pas donné de dates pour l’effectivité du processus de cantonnement.

Alpha Mahamane Cissé

 

PARTAGER

46 COMMENTAIRES

  1. La situation sécuritaire du pays ne sera jamais stable sans la contribution des populations, il faut aussi que la population croie au président de la république, car toutes les décisions qu’il prend sont bonne.

  2. Tout le monde sait la décision qui a été prise par le chef d’Etat est la meilleur, seulement les individus mal intentionnés cherchent à rendre la situation plus compliquer, IBK est un président digne et responsable, il fait tout cela pour le bonheur des Maliens.
    Nous voulons que la population lui comprenne et lui soutenir pour que les fardeaux qu’il porte soit légère.

  3. On demande à la MINUSMA de faire tous ceux qu’on leur demande, sa mission est de renforcer la sécurité et de protéger les citoyens civils, mais compte tenu de cela, elle doit tout faire pour que le Mali retrouve la paix. Actuellement tous ceux qu’elle faite sont contraire à leur mission.

  4. Je suis sure que sans la MINUSMA, nous pouvons contrôler nos territoire sans l’aide de personne, le bonheur du pays dépend au Malien, alors on leur demande de quitter immédiatement.

  5. La MINUSMA est le seul problème qui existe au nord du Mali, je dirais que le jour où la MINUSMA quittera au Mali, c’est ce jour que le Mali retrouvera la paix.

  6. J’ose espérer qu’avec la venue de Mahamat Saleh Annadif, nous aurons un autre visage de la Minusma c’est-à-dire plus responsable et engager dans le maintien de la paix, la stabilité et la sécurité.

  7. « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, » a dit le RSSG.
    En effet, la clé de sortie de crise est entre nos mains. Et cette clé n’est rien d’autre que la volonté. Car sans la volonté, nous sommes capables de transcender toutes les difficultés qui longent la route de la paix et de la réconciliation.

  8. Il me semble que le représentant du secrétaire général des nations unies est conscient des difficultés et les défis à relever. Nous osons espérer qu’il apportera beaucoup dans cette quête commune. Mais, il faut que nous peuple Malien, montrions cette envie.

  9. Nous souhaitons la bienvenue au représentant spécial du secrétaire général des nations unies. Au vue de ces premières impressions, l’homme reconnait la grandeur de la tâche qui l’attend. Cependant, je demande à mes concitoyens d’accompagner cet homme dans sa mission.

  10. “la priorité sera de renforcer le dialogue pour la mise en œuvre rapide de l’accord de paix d’Alger” dixit RSSG.
    Effectivement, il faut beaucoup miser sur le dialogue car le dialogue est l’arme des plus forts. Seul celui-ci est très primordial dans la mise en oeuvre de l’accord de paix. Je souhaite bonne chance au nouveau RSSG…

  11. C’est effectivement maintenant que la MINUSMA doit se mettre à la tâche pour nous permettre de chasser ces terroristes très loin de notre pays.
    Nous pensons que ce nouveau chef à sa tête fera tout pour qu’il en soit ainsi.

  12. Le peuple malien souhaite la bienvenue à Mr Saleh et place tout son espoir en lui.
    Vivement que sa nomination à ce poste change les choses pour nous donner une bonne lisibilité de la mission de la MINUSMA.

  13. Nous sommes très heureux de l’arrivée ce monsieur à la tête de la MINUSMA.
    Cette arrivée nous donne de l’espoir car à l’entendre parler nous savons qu’il sait ce qui l’attend et comment s’y attaquer?
    Qu’il prenne dès maintenant les mesures pour permettre à la MINUSMA de combattre les terroristes qui menacent notre pays.

  14. Bienvenue à monsieur Saleh.
    Nous espérons qu’avec lui la MINUSMA prendra enfin ses responsabilités pour nous aider à chasser les terroristes.

  15. Nous sommes contents de son arrivée mais je pense qu’il est conscient de la lourde tâche qui l’entend car jusque là la MINUSMA n’a fait que déplacer les problèmes au lieu de les résoudre.

  16. Le terrorisme est en train de prendre en plus en plus d’ampleur et il est temps pour nos états africains de se donner la main afin d’engager une lutte de grande envergure contre ce fléau qui met à mal notre développement.

  17. Le problème de la Minusma ce n’est pas le responsable de la mission. L’ONU peut maintenir le même représentant mais le problème c’est le mandat. Il faut que l’ONU puisse donner plein pouvoir à ses hommes afin qu’elles puissent agir.

  18. Il faut des soutiens internationaux pour lutter contre les terroristes qui ont du nord mali une base arrière. Afin de mettre tous les pays voisins à l’abri, il faut engager une opération telle ” le serval et le Barkhane”. C’est une réelle menace pour nos pays aujourd’hui et les pays occidentaux doivent le faire car tout le monde est concerné et exposé

  19. On ne peut pas d’abord se réjouir de l’arrivée d’un nouveau représentant de l’ONU dans notre pays à la tête de la Minusma mais nous attendons seulement qu’il puisse poser des actions en faveur de la sécurisation des populations civiles et au maintien de la paix.

  20. Mais je vois que la MINUSMA est passive face aux agissements des terroristes de sorte que l’on se demande si elle n’est pas complice.

  21. Les parties qui hier se déchiraient ont décidées d’aller à la paix et malgré les difficultés que connait l’accord de paix je crois que l’espoir est permis vu la volonté affiché de part et d’autres. Cependant, la Minusma doit être plus active sur le terrain car nous ne sommes plus au stade force d’interposition. Il faut que la Minusma puisse agir contre les terroristes qui font souffrir nos populations sous leur œil indifférent.

  22. Si Mahamat Saleh a reconnu qu’il y a des défis à relever donc lui même est conscient espérons vraiment qu’il puisse prendre des dispositions afin que la Minusma puisse être plus efficace sur le terrain notamment dans la lutte contre les terroristes et aussi dans le maintien de la paix et de la stabilité.

  23. Je souhaite la bienvenue au nouveau représentant du secrétaire général de l’ONU dans mon pays en tant que chef de la mission des nations unies dans notre pays. Il dit savoir la grandeur de la tâche qui l’attends et nous espérons qu’il pourra répondre à nos attentes car nous avons été déçu par ses prédécesseurs et nous espérons qu’il va rendre la Minusma plus opérationnelle sur le terrain.

  24. Le terrorisme a pris d’autres proportions qui nous interpellent tous. Donc nous devons conjuguer les efforts pour lutter efficacement contre ce fléau mondial

  25. J’invite le nouveau patron de la MINUSMA a lavé le visage souillé de la MINUSMA sur le territoire malien. La MINUSMA et l’état doivent travailler en collaboration pour pouvoir mettre terme à la crise du septentrion malien.

  26. La MUNISMA a failli à son rôle et cela depuis son installation sur le sol malien. Des attaques de tous genres se sont perpétrées sur le sol malien sous les yeux indifférents de la MINUSMA, l’insécurité s’agrandit dans les zones ou la MINUSMA est sensé sécuriser. IBK parfaitement raison et doit garder un œil vigilant sur les activités de la MINUSMA.

  27. La MUNISMA et l’Etat doivent se donner la main pour que l’insécurité puisse être bannie du territoire malien. La minusma vraiment doit beaucoup à la population malienne, car la population malienne regrette l’arrivée de la munisma sur le territoire malien.

  28. J’invite Mahamat patron de la Minusma doit rempli sa part de travail sur le sol malien, il doit fait preuve de bonne foi et la MUNISMA doit prêt à intervenir quand il le faut et comme il se doit pour et faveur du Mali et non agir contre le Mali. Si telle n’est pas le cas alors vraiment je ne vois pas le rôle de la MUNISMA dans la crise malienne.

  29. La population malienne demande de plus à la MUNISMA. La MINUSMA doit changer de visage dans sa gestion de la crise dans le nord Mali.

  30. Il faut que la minusma assure cette fois ci, sinon des maliens se posent des questions sur les raisons de son existence au Mali.

  31. Nous avons accepter la présence de la minusma dans un cadre de préservé la stabilité dans ce pays. Mais nous assistons souvent à une minusma est plus du côté des rebelles qu’avec le gouvernement légitime du Mali.
    La MINUSMA nous attendons de vous des bons résultats.

  32. Le Mali n’est pas complétement en guerre comme d’autres le disent, la minusma est là pour aidé le Mali nous attendons d’eux des meilleurs comportements.

  33. La minusma n’a pas droit une erreur après avoir tué des maliens froidement à gao pour une cause de manifestation.
    Nous avons une armée compétente une armée de qualité, nous resterons toujours derrière cet armée qui saura nous défendre avec vaillance et honneur…

  34. Certes la minusma est là pour défendre la paix et la stabilité, mais cette minusma doit être plus du côté du gouvernement maliens qu’avec le rebelles, nous demandons à la minusma d’être partiel.
    Sinon nous sommes fiers de nos forces de sécurité et de stabilité. La FAMA, gardez les yeux ouverts, il ne faut pas avoir confiance à quelqu’un d’autre que vous-même. Le pays attend de vous des résultats plus meilleurs. Nous sommes conscients de votre position de ce que vous faites pour le pays, et en cela seul Dieu peut vous aider.
    Alors Armée du Mali que le bon Dieu soit avec vous…
    Vive l’armée malienne…

  35. Je demande à la MINUSMA d’être envers le but exacte de leurs mission au Mali. Nous sommes une nation légitime, nous n’avons pas besoin d’une minusma qui sera contre le pays. Quel qu’en soit la stratégie de ses ennemies, nous n’avons pas peur. Nous sommes d’une nation qui reste toujours debout derrière son gouvernement…
    Nous avons une armée forte, capable, une armée qui a su montré de la preuve. En plus de cela, nous avons le soutien des Etats Unis de la France et d’autres pays qui pourrons nous aidé à combattre ses djihadiste. Ses bandits armées ont pour intention de semer la peur et la terreur dans le cœur des maliens.
    Nous n’avons pas peur, nous sauront défendre ensemble la nation.
    Vive la république.

  36. LES terroristes de MNLA et ces alliés criminels international ils sont venus de nos pays voisins pour agresser notre pays le 17 janvier 2012 c’est ce qu’ils ont demandaient le mandat à L’ONU ❓ l’ ONU est venu protéger les terroristes et des criminels dans notre pays .

  37. Avant toute chose, il faut que ce nouveau chef comprenne que les maliens sont très attachés à la dignité et à l’honneur. Dire la Minusma va continuer à jouer l’escroquerie dans cette histoire du septentrion malien. Il n’en est plus question.

  38. Nous sommes contents de l’arrivée d’un nouveau chef à la tête de la Minusma. Mais je rappelle que cette mission doit agir conformément selon les textes qui lui ont été assigné à son arrivée pour la première fois au Mali. C’est bien qu’il se met combattre les terroriste en premier temps.

  39. La lutte contre le terrorisme est l’un des nsouci tangible du peuple malien. La Minusma et la force Barkhane doit tous passé par le gouvernement malien avant de poser un acte concernant notre pays. Voilà une des raisons que je tenais à préciser à ce monsieur avant qu’il commence ses fonctions.

  40. “On n’a pas besoin d’un autre mandat pour combattre les terroristes” ce propos est rassurant venant de la part de la Minusma. Nous sommes heureux de voir que la mission du nouveau chef de cette mission commence par la lutte contre le terrorisme.

  41. Le mandat qu’a la MINUSMA au Mali ne lui permet pas de combattre qui que ce soit même les terroristes. C’est un mandat de force d’interposition qu’elle a. Donc si le nouveau représentant de l’ONU au Mali veut réussir sa mission, il doit solliciter un autre mandat. Sinon son mandat ne lui permet de réussir quoi que ce soit dans la crise malienne.

  42. Si le tout nouveau représentant du secrétaire général des Nations Unies, Mahamat Saleh Annadif, pense qu’il n’a pas besoin d’un autre mandat pour combattre les terroristes, je dirai qu’il se trompe et qu’il a d’ores et déjà failli à sa mission. Le mandat de la Minusma ne la permet pas combattre les terroristes. Elle a un mandat de forces d’interposition.

  43. Nous ne voulons plus de la MINUSMA dans ce pays. Nous crions sur tous les toits le retrait progressif et sans délai de la force onusienne de notre pays. depuis plus de 2 ans elle présente dans ce pays et elle pu rien pour assurer la sécurité de la population civile qui fait partie de son mandat.

  44. Personnellement, je ne compte pas sur la mission onusienne au Mali pour sauver ce pays ou aider les forces armées maliennes à stabiliser notre territoire. Cette mission a déjà failli dans la crise malienne.

  45. Je pense que la MINUSMA a besoin plus que d’un mandat pour combattre les terroristes. Cette mission est faible plus que l’expression faible. La seule que je sollicite, actuellement, est le retrait de cette force de mon pays.

  46. Bien sûr qu'on a besoin d'un nouveau mandat pour la MINUSMA pour combattre les terroristes car son actuel mandat stipule en cachette qu'elle doit combattre le peuple malien et empêcher celui-ci de chasser les terroristes et aider encore ceux-ci à commettre des crimes contre les populations civiles du septentrion malien.

Comments are closed.