Mali: l’administration peut-elle revenir à Kidal malgré les violences ?

18

L’envoyé spécial de l’ONU pour le Mali, Mahamat Saleh Annadif, était en visite à Kidal ce mercredi 14 août. Il a été question notamment du retour de l’administration malienne, absente depuis de longues années dans cette ville du Nord en proie au terrorisme.

« Un sanctuaire pour les terroristes », c’est en ces termes que Mahamadou Issoufou, qualifie la ville de Kidal, dans le nord du Mali. « Le statut actuel de Kidal est une menace pour le Niger, affirme le président nigérien dans une interview à Jeune Afrique cette semaine. L’État malien doit impérativement y reprendre ses droits. »

« C’est toujours de la faute de Kidal. La prochaine fois qu’ils auront mal à la tête, ce sera aussi à cause de Kidal », s’agace Alghabass Ag Intalla. Pour le secrétaire général du groupe armé HCUA à Kidal, le Haut conseil de l’unité pour l’Azawad, membre de la CMA, la Coordination des mouvements de l’Azawad, le président nigérien est allé trop loin. « A Kidal, il y a la force française Barkhane et la Minusma des Nations unies. Toute la communauté internationale est là ! », martèle Alghabass Ag Intalla.

L’envoyé spécial des Nations unies s’est d’ailleurs rendu à Kidal cette semaine pour y discuter, entre autres, du retour de l’administration. Selon un membre du comité directeur de la CMA à Kidal, les directeurs régionaux de l’Hydraulique, de la Santé, de l’Énergie et de l’Enseignement, sont déjà sur place.

« Ils sont là mais ils n’ont aucune marge de manœuvre, explique un ancien élu de la ville. La CMA a ses propres commissions pour l’eau, la santé, etc. Et ce sont elles qui prennent toutes les décisions. » A la rentrée dernière, le gouverneur de Kidal avait lancé un ultimatum aux enseignants pour qu’ils reprennent leur postes. Sans résultat.

Par RFI Publié le 16-08-2019

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. NFP

    C’est vrai que le Mali n’a pas pensé à faire une armée très forte qui lui aurait permis d’imposer son pouvoir sur tout le territoire..
    La Guinée qui hélas a pris bien du retard a mis en place une armée colossale sous Sékou Touré ..
    Armée qu’il a utilisée d’ailleurs pour mater les opposants et les peulhs
    En ce qui concerne le Mali pourquoi ne essayer de mettre en place l’administration accompagnée de militaires maliens..
    Si on essaie pas on ne peut pas dire que cela ne marche pas

  2. Moi, ce que je trouve assez “curieux”😎 concernant l’accord d’Alger (que je ne défend surtout pas!), c’est que TOUT LE MONDE hurle et vocifere d’une seule et même voix que l’accord en question nous a soi-disant été “IMPOSÉ”, alors que :
    1/ C’est NOUS (et NOUS SEULS!) qui, au lieu de régler NOUS-MÊMES notre problème de rébellion comme le Niger et tant d’autres, avons PLEIRNICHÉ ET APPELÉ AU SECOURS la terre entière (Algérie, médiation internationale constituée de 5 pays africains et de la France, U-A, ONU, CEDEAO, OCI, etc etc etc etc. pour que “D’AUTRES” que nous gèrent A NOTRE PLACE (!…) NOTRE PROPRE crise Touareg !!!😎😎😎😎

    À la suite de ça, trop contentes que “d’autres” fassent le travail À LEUR PLACE même si ils le faisaient “a leur manière”, tout le temps qu’ont duré les pourparlers, les discussions et les débats (et Dieu sait que ça a duré !!!), nos autorités N’ONT JAMAIS soulevé la moindre opposition et ne se sont JAMAIS opposé à quoi que ce soit, et se sont au contraire empressé de PARAPHER chaque page de cet accord, d’en APPROUVER toutes les clauses de la première à la dernière, et de sortir leur plus beau stylo……..POUR SIGNER CET ACCORD !!!!!!!!!!!

    Alors on peut dire et penser ce qu’on veut de l’accord d’Alger, mais pour oser prétendre aujourd’hui qu’il nous a été “IMPOSÉ”, il faut soit une dose de stupidité effarante, soit une dose d’hypocrisie effarante, soit une dose de mauvaise foi effarante !!! (Pour ma part, je pense même qu’il faut les 3 à la fois !😎😎)

    UN: C’est NOUS-MÊMES qui avons mendié aux autres de nous proposer une sortie de crise…

    DEUX: Nous avions À TOUT MOMENT durant les discussions a la table des négociations, la possibilité de contester ou de nous opposer si tel ou tel point ne nous convenait pas!
    Et enfin, RIEN ni personne ne nous obligeait à ratifier d’abord l’accord proposé, et RIEN ni personne ne nous obligeait ensuite……..À LE SIGNER !!!!

    Mais il est vrai que chez nous, NOS PROPRES conneries ou les conneries de NOS PROPRES autorités sont toujours forcément…. de la faute “DES AUTRES” !

    Y compris quand c’est NOUS qui avons choisi d’impliquer ces mêmes “autres” dans NOTRE PROPRE crise pour qu’ils fassent À NOTRE PLACE, comme toujours hélas …😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😆😆

  3. Bamake
    ” chacun sait que les Touaregs sont nombreux en Algérie, en Libye, au Mali, en Mauritanie et au Niger… Mais l’on constate aussi que les Touaregs ne se rebellent qu’au Mali et au Niger… Par ce que ces deux pays sont majoritairement de Populations Noires et qu’ils sont gouvernés par ces majorités Noires… Les Touaregs ne se révoltent pas en Algérie, en Libye ni en Mauritanie, parce que ces pays sont dirigés par des “blancs”

    A mon sens, ce que tu dis ici n’est qu’une explication TRES PARTIELLE du problème, et elle est loin de TOUT expliquer à elle seule;

    1/ L’exemple du Niger est une “fausse comparaison” avec notre propre cas
    :
    Bien avant la chute de Kadhafi et le retour massif de ses mercenaires touaregs, le Niger connaissait déjà sur son sol une rébellion touareg AU MOINS AUSSI VIOLENTE que la nôtre !
    Or, contrairement à nous, le Niger n’a JAMAIS été mendier l’aide de quiconque pour gérer “sa propre rebellion” , si sanglante soit-elle… JAMAIS !
    (Et tout ça pour la bonne raison que le Niger à toujours eu une VRAIE armée, avec de VRAIS soldats d’une part, et un bon niveau d’équipement d’autre part !)

    Du reste, le Niger ayant parfaitement anticipé à l’époque (comme TOUT LE MONDE…à part nous !!!😎) le retours des mercenaires touaregs armés jusqu’aux dents, il faut voir avec quelle ÉNERGIE MILITAIRE ils ont immédiatement contrôlé leurs frontières et STOPPÉS ET SURTOUT DESARMÉS (!…) tous ces chiens dès leur retour chez eux!!!
    Nous, nous sommes LES SEULS à non seulement n’avoir rien anticipé du tout, mais COMBLE D’INCONSCIENCE, à leur dérouler officiellement le tapis et……..A LEUR LAISSER GENTIMENT TOUTES LEURS ARMES !!!!!!🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄
    Voilà pourquoi parmi TOUS (tous sans exception !) les pays à forte composante touareg, c’est UNIQUEMENT CHEZ NOUS que la rébellion touareg à eclatée!!!

    (Mais comme on le sait depuis toujours, chez nous, tout est toujours DE LA FAUTE DES AUTRES !😅😅😎)

    2/ Ces pays (effectivement) dirigés par “des blancs”:
    Selon moi, le seul fait qu’ils soient dirigés par des “blancs ” est loin (très loin!) d’expliquer que la rébellion touareg n’ait pas explosée chez eux a la chute de Kadhafi (elle n’a pas non plus explosée au Niger dirigé par des noirs😎😎😎).
    Pour moi, la VRAIE raison à ça c’est que comme le Niger (ET AU CONTRAIRE DE NOUS!), ces pays-la, blancs ou pas, ont: parfaitement anticipé le retour des mercenaires sur leur sol et les ont IMMÉDIATEMENT DÉSARMÉS dès leur arrivée !

    D’autre part, blancs ou pas encore une fois, il se trouve que ces pays-la ont TOUS à l’inverse de nous de VRAIES forces militaires et de VRAIS services de sécurité intérieure…😎😎😎😎

    Pour moi, c’est UNIQUEMENT ça qui explique que c’est CHEZ NOUS ET NUĹLE PART AILLEURS que se situe l’épicentre de la crise, et ça explique l’agacement des autres pays de la sous-region que cette crise menace!
    Ce n’est (hélas!) Pas un hasard si le Mali a été baptisé “LE VENTRE MOU DE LA SOUS-REGION ”

    Hélas…

  4. @RINZ,
    Pourquoi le retour de l’administration Malienne dans une région administrative du Mail doit être conditionné à l’application d’un Accord ? Cet Accord d’Alger, appliqué ou non, ne servira absolument à rien dans la situation actuelle de Kidal, puisque la population Malienne n’y adhére pas. La France a labellisé des terroristes de Kidal en les appelant ” islamistes modernes” pour les imposer au Mali comme seuls interlocuteurs. Vont-ils s’accaparer de la région de Mopti aussi et demander l’application d’un autre Accord ?
    Ailleurs, je doute fort que vous soyez un citoyen MALIEN, ce qui n’affecte en rien la valeur intrinsèque de votre commentaire s’il était intelligible.

  5. C’est étonnant comme certains ne veulent entendre que ce qu’ils veulent

    Le titre de cet article est : Mali, l’administration peut elle revenir à Kidal malgré les violences ?

    Le président du Niger ou vit une importante colonie Touareg dit :”Le statut actuel de Kidal est une menace pour le Niger, 5 dans une interview à Jeune Afrique cette semaine°.

    :”L’État malien doit impérativement y reprendre ses droits. » VOUS AVEZ BIEN LU

    Ce n’est pas la première fois que des partenaires du Mali (LE DRIAN aussi) suggèrent aux autorités maliennes de mettre en pratique l’accord qui a été signé..L’ONU et BARKHANE sont là pour faciliter le retour
    Cette terrible faiblesse des autorités pourrit la vie des maliens qui crient au complot..Il semble même que les Kidalois ne sont pas contre..
    Il FAUT AGIR , car cette installation fera du bien au Mali

  6. Les autorités maliennes doivent faire leur mieux pour la sécurité des citoyens maliens; ils ont jurés de nous protéger donc faites nous preuve de l’honnêteté

  7. bonjour frères et soeurs . Ibk, peu importe ce que fait Kidal, il doit récupérer cette année ou quitter la ville de Kidal prise par l’Etat français. Kidal il n’y a pas de terroristes France et
    Vos alliés organisent des groupes terroristes. j’ai tout
    les preuves qui quittent ici l’Europe directement pour cette mission au Mali. Burkina Faso Algérie Niger Mauritanie. Ibk, si tu veux un état stable au Mali, tu dois te sacrifier. Enlève ta peur Les gens de Kidal veulent vraiment
    tranquillité d’esprit mais ne peut pas avoir la liberté de parler ou d’exprimer parce que le gouvernement français donne des instructions dit que ceux qui n’acceptent pas leurs propositions vous tuent

    bon matin. les frères et sœurs . Ibk ce que vous faites de Kidal a recuperer cette année Ou de quitter Kidal, ville prise par l’état français . Kidal, il n’y a pas de terroristes en France et leurs alliés sont en train d’organiser des groupes terroristes. Je les ai tous les éléments de preuve qui vient ici directement en Europe pour cette mission au Mali . Burkina Faso Algérie, Du Niger, De La Mauritanie. Ibk si vous voulez de l’état du Mali calme états stables, il y a vous sacrifier vous-même. supprimer la peur . les gens de Kidal du montant que vous voulez la paix de l’esprit, mais vous ne pouvez pas ne pas avoir la liberté de parler ou d’exprimer à cause du gouvernement français est de donner des instructions dit que les gens qui n’acceptent pas que leurs propositions ne vous tue

  8. @LE ROI BITON DE SEGOU,
    Je suis assez troublé par votre commentaire disant que le Mali doit laisser Kidal à des terroristes, trafiquants d’armes et de drogues. Vous connaissez certainement l’histoire de la Guerre de Sécession, qui a coûté la vie à plus de 620 000 soldats américains en 4 ans. Dans notre cas, nous avons juste quelques individus qui veulent maintenir le chaos dans la région de Kidal pour continuer leurs pratiques mafieuses au détriment des innocentes populations locales. Et vous demandez à ces populations terrorisées et prises en otage de se manifester contre ces individus malveillants. En cas de représailles, qui va assurer leurs défenses ?
    L’armée Malienne fait certainement des bavures, comme toute autre armée à travers le monde, y compris celles des USA et la France. En cas d’exactions commises par l’armée, les procédures judiciaires sont établies pour traduire les auteurs.

  9. Le contexte régional n’aide pas la France à appliquer son plan, entamé par des attaques de MENAKA et d’AGUEL’HOC à partir de janvier 2012,comme prévu avec les cadres racistes des ifoghas.
    L’AZAWAD NE PEUT-ÊTRE UNE RÉALITÉ POLITIQUE QUE S’IL EST GUIDÉ PAR LES CADRES DES VILLES DE GAO ET DE TOMBOUCTOU.
    La France a misé sur des cadres d’une frange de kidal aussi minoritaire dans la localité.
    Elle se rend compte qu’on peut embrigader le pouvoir central sans pouvoir réussir à le faire pour le reste de la population du Nord.
    LE PEUPLE DE GAO ET DE TOMBOUCTOU N’ACCEPTERONT JAMAIS D’ÊTRE SOUS L’AUTORITÉ DE KIDAL.
    KIDAL sera sous l’autorité du pouvoir central qu’on le veuille ou non.
    Les cadres racistes ifoghas qui ont pu convaincre la France de les soutenir vont être énormément déçus car la France finira par les abandonner à cause de la pression du Niger ,de l’Algérie et de tous les partiotes maliens soucieux de l’unité du pays.
    Les peuples de chaque région vont gérer leurs localités dans le cadre de la centralisation entamée pendant le mandat D’ALPHA OUMAR KONARE négligée par son successeur qu’il faut ressusciter.
    Nos voisins ont leurs intérêts dans un ÉTAT FORT décentralisé permettant au pouvoir central d’imposer son autorité tout en permettant aux populations locales d’élire les éléments chargés de donner une autre vision à la marche de la région.
    Kidal va être dans ce cadre qu’on le veuille ou non car on finira par abandonner l’accord d’Alger.
    L’ARMÉE FRANÇAISE va abandonner le Nord du Mali comme elle en a fait en Afghanistan comme est entrain de le faire l’armée des états-unis.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue

  10. Mali will not shoot its way into Kidal!
    Les FAMAs ne peuvent pas et ne doivent jamais tirer sur des maliennes et des maliens. LA SOLUTION DE KIDAL EST ENTRE LES MAINS DES KIDALOIS! SI LES POPULATIONS DE KIDAL NE VEULENT PAS DES TERRORISTES ET DES VENDEURS DE DROGUE, ELLES PEUVENT MANIFESTER POUR LES FAIRE PARTIR!!! SI ELLES NE MANIFESTENT , ELLES DECIDENT DE RESTER SILENCIEUSES OU MEME COMPLICES DE LA SITUATION, IL FAUT BIEN SE POSER LA QUESTION SI LE MALI A TOUJOURS BESOIN DE KIDAL! IL NE FAUT PLUS AVOIR PEUR DE LA QUESTION! LES KIDALOIS PATRIOTES QUI VEULENT LA PATRIE DOIVENT ETRE ENCOURAGE’ A’ ALLER HABITER DANS D’AUTRES REGIONS DU MALI ET/OU A’ BAMAKO!
    IT’S A WAITING GAME THE MOST PATIEN SIDE WILL WIN!!!!!
    MALI MUST CUT ITS LOSSES! NOUS NE POUVONS PAS SACRIFIER 17 MILLIONS DE MALIENNES ET DE MALIENS POUR MAINTENIR UN OU DEUX MILLIONS DE MALIENNES ET DE MALIENS QUI NE VEULENT PLUS DU MALI!!!!!! L’INTEGRITE’ TERRITORIALE DU MALI EST TRES IMPORTANTE!!!!!!!!

  11. On n’est dans une situation qui ne satisfait personne ,la question qui taraude c’est jusqu’à quand le pays va t’il se maintenir durablement par un accord qui ne fonctionne pas ? , le statu quo n’est pas une option pour un pays ! une des conséquences dramatique de l’absence de l’état s’est traduite encore par un regain de violence supplémentaire en quelque sorte ” une privatisation de conflit interethnique ” . Cet accord d’Alger devient un boulet , pour notre sécurité physique et pour notre économie . Le Mali de tout temps a toujours su garder kidal comme faisant partie du territoire , vraiment il est temps que l’état malien retrouve sa légitimité pleine et entière comme tout état indépendant pour cela il faut dénoncer cet accord point bar !

    • Boua IBK manqué de Coeur, de force et de testosterone pour dire NON a cet accord mal fichu et travesty, madou je te respecte et je te salue pour ton patriotisme.

  12. Ce qui m’étonne le plus, c’est que les gens qui empêchent à visage découvert le retour de l’administration Malienne à Kidal ne sont jamais visés par les sanctions de l’ONU. Les trafiquants d’armes et de drogues manipulent et prennent en otage les misérables populations de la région de Kidal mais la France n’y voit aucun problème et traite avec ces terroristes depuis 6 ans pour forcer la main des autorités Maliennes à signer un foutu d’accord…

  13. “… l’administration malienne, absente depuis de longues années dans cette ville du Nord en proie au terrorisme.
    « Un sanctuaire pour les terroristes », c’est en ces termes que Mahamadou Issoufou, qualifie la ville de Kidal, dans le nord du Mali. « Le statut actuel de Kidal est une menace pour le Niger, affirme le président nigérien dans une interview à Jeune Afrique cette semaine. L’État malien doit impérativement y reprendre ses droits. »… ” … /// …

    :

    Ce que dit le Président Nigérien, est juste et réfléchi…
    Il s’inquiète pour la stabilité de son pays, c’est normal…
    Les Populations du Nord Mali sont les même que celles du Niger, à quelques nuances près…
    Si on déroule le tapis rouge aux séparatistes comme prime à la rébellion à Kidal au Mali, il ne faudrait pas s’étonner que cela donne des idées aux Touaregs du Niger.
    Chacun sait que les Touaregs sont nombreux en Algérie, en Libye, au Mali, en Mauritanie et au Niger… Mais l’on constate aussi que les Touaregs ne se rebellent qu’au Mali et au Niger… Par ce que ces deux pays sont majoritairement de Populations Noires et qu’ils sont gouvernés par ces majorités Noires… Les Touaregs ne se révoltent pas en Algérie, en Libye ni en Mauritanie, parce que ces pays sont dirigés par des ” Blancs “. C’est la réalité…
    La rébellion dans le nord du Mali a des causes essentiellement ethnocentristes et racistes… !

    Pour une fois qu’un Chef d’ETAT de la Région du Sahel ose dire la vérité. Les autres Chefs d’ETATS de la région n’osent pas, pare ce qu’ils savent bien qui protège les séparatistes de Kidal.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  14. Il faut que l’administration Malienne revienne sur cette partie du territoire national, il n’y a pas 2 Mali mais un seul et Kidal est une ville Malienne. IBK le Mande Zonkeba ani Mande Djitokeba n’a aucun courage apres son premier echec avec Moussa Joseph qu’il voulait sacrifier aux terroristes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here