Paix et réconciliation au Mali : Les tribus Kel Antessar et AHL Arawane montrent l’exemple

0
Désaccord entre Bamako et la rébellion : Ce qui bloque l’Accord

A l’heure de la réconciliation au Mali, les tribus Kel Antessar et AHL Arawane, unies par les liens de sang, ne veulent pas restés en marge. Pour aider à la reconstruction du tissu social profondément éprouvé par  la crise sécuritaire au nord, les responsables des deux tribus ont, au cours d’un dîner organisé le 6 mars 2016 au Grand hôtel de Bamako, fêté leur fraternité. Objectif recherché : servir d’exemple pour les autres communautés du nord et les inciter à prendre la même direction.

Pour ressusciter l’envie du vivre ensemble entre les différentes tribus du nord en particulier et entre tous les Maliens en général, les tribus Kel Antessar et AHL Arawane ont magnifié dans l’allégresse leur fraternité, le dimanche 7 mars 2016, au cours d’une soirée dinatoire au Grand hôtel de Bamako.  La rencontre a mobilisé plusieurs personnalités de deux communautés. Il s’agit entre autres du ministre de la Réconciliation nationale, Zahabi Ould Mohamed, de l’ancien ministre de Santé, Oumar Ibrahim Touré et de plusieurs membres des groupes armés parmi lesquels : Mohamed Ould Sidatti, Djéri Maïga tous de la Coordination des mouvements de l’Azawad.

Selon le représentant de la tribu des Kel Antessar, Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed dit Nasser, cette cérémonie a un double intérêt pour les organisateurs. A l’en croire, il s’agit d’une part pour les deux tribus de montrer leur attachement à la République du Mali et d’autre part de renforcer les liens de sang entre les deux tribus.

Abondant dans le sens, le président du comité d’organisation, Sidi Ali Ould Bagna dira qu’il s’agit là pour les deux communautés de magnifier et renouveler leur confiance après la crise de 2012. Mais à l’en croire, ce geste est aussi un appel à tous les Maliens à se servir de cet exemple.

Youssouf Z  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER