Traque des djihadistes au Mali : Pris pour cibles, les peuls crient à l’amalgame

6
Garde nationale : disparition d’importants lots d’armes et de munitions : La Police Militaire interpelle de nombreux soldats et officiers
Armée malienne (photo archives)

La traque contre le terrorisme se poursuit au Mali. Les différentes forces présentes sur le terrain, la Minusma, les Famas, la force française Barkhane, les groupes armés, sont sur le qui-vive. Dans cette traque, nombre de bavures et d’amalgames sont commises par les militaires maliens et les milices, selon l’association des peuls “Kawral poulakou”. Oumar Aldjana, le leader de la dite association s’insurge contre le fait que « l’armée et des milices au Mali tuent et arrêtent “injustement” des civils peuls pris pour des jihadistes ». Le colonel Souleymane Maïga, Directeur de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées, contacté par nos soins, affirme ne pas être au courant de ces « allégations lancées » par l’association Kawral poulakou.

Selon Oumar Aldjana, le président de l’association « Kawral poulakou », plus de quinze civils auraient été tués par les militaires maliens et des milices. Des tueries fondées sur l’amalgame et sans preuve tangible. « On prend parfois tous les Peuls  pour des djihadistes, mais c’est faux. Il ne faut pas faire d’amalgame. Nous sommes fiers d’être des Maliens mais nous sommes aussi fiers d’être Peuls », a déclaré, le dimanche passé, Oumar Aldjana à l’AFP. « L’armée et des milices au Mali tuent et arrêtent “injustement” des civils peuls pris pour des jihadistes. Des milices formées par des jeunes de villages du Centre du Mali et l’armée malienne font l’amalgame et arrêtent ou tuent des Peuls pris pour des jihadistes. Ces dernières semaines, plus de quinze civils peuls ont été tués comme ça. Une dizaine de civils peuls, “injustement” accusés d’être des jihadistes, ont également été arrêtés ces dernières semaines dans le Centre du Mali »,  a ajouté le leader de l’association  « Kawral Poulaku ». Contactée, la Direction de l’Information et des Relations Publiques de l’Armée réfute « ces allégations ». Selon Souleymane Dembélé, le directeur de la DIRPA : « c’est un peu vague. C’est vraiment léger comme accusation. Le moment, ni le lieu ne sont précisés. C’est des allégations lancées comme ça. Il n’y a aucune précision. Nos hommes (les famas) sont formés au respect des droits de l’homme ».

Dans le centre du Mali, Hamadoun Koufa, le prédicateur peul à la tête du Front de Libération du Macina(FLM), veut recréer, depuis 2015, l’empire théocratique du Macina. Avec plusieurs attaques terroristes à son actif sur l’ensemble du territoire malien, le Front de Libération du Macina a, dans sa quête, enrôlé plusieurs jeunes peuls. L’association « Kawral Poulaku », promet de s’impliquer auprès des autorités maliennes pour faire revenir ces jeunes dans le giron de la République du Mali. «  Elle s’est engagée à travailler pour le retour « au sein de la République » du Mali de certains jeunes Peuls qui ont intégré les rangs des islamistes du « Front de libération du Macina » (FLM). », rapporte l’AFP.

La lutte contre le terrorisme crée, ces derniers temps, des vives tensions entre les communautés et les forces de sécurité présentes au Mali. Des troubles ont éclaté, le lundi 18 avril 2016, dans la ville de  Kidal. Les manifestants, des jeunes et des femmes, mécontents des arrestations de certains combattants des groupes armés par l’opération Barkhane dans le cadre de la lutte antiterroriste, se sont attroupés sur le tarmac de l’aéroport de la ville contrôlée par la Minusma. La manifestation, qui a dégénéré, a fait deux morts. Une enquête fut ouverte par la Minusma pour situer les responsabilités.

Madiassa Kaba Diakité

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. LE MA.LI la discrimination n’exister pas nous combattrons tous les criminels quelques soient peuls touaregs ou arabes NOUS nous tolérons pas à l’égard des terroristes et des criminels 😡 😡 😡 😡

    • Tu n’as jamais pu combattre tu apprendras toujours la colonisation par une autre femme

  2. Cest catastrophique dans ce pays! Ce peut etre plausible que les FAMA commettent ces bavures, au lieu d’aller chercher les vrais terrorists Touaregs et Arabes…cest une situation tres dangereuse que nous les Peuhls nous soyons victimes a la fois des terrorists Touargs et Arabes au nord qui nous pillent et les FAMA qui nous ciblent par erreur 😥 😡 😡 . Les milices locaux sont la pour defendre les villages de ces meme terroristes quand les FAMA sont absent…je pense que le travail des FAMA va etre plus difficile et delicat, vu qu’ils devront prendre soin pour se familiariser avec ce qui se passe dans chaque localite, connaitre les jeunes du lieu….sinon on risque de tuer nos propres enfants pendant que les vrais terroristes divaguent dans la region de Kidal. Tout comme le reste de maliens, les jeunes peuhl en majorite ne croient pas au faux djihad des terroristes sanguins comme Amadou Koufa et Soulyamane Keita etc..

  3. je pense que les peuls aussi peuvent prendre des armes pour se défendre contre cette agression des fama qui ont fui face aux touaregs et maintenant veulent s’attaquer aux pauvres populations du centre.

  4. LA traque contre les terroristes pris pour cibles, les peuls l’armée malienne cet une républicaine elle n’a jamais pris cibles contre la population elle traque les terroristes et des criminels à tout prix zéro tolérance à l’égard des criminels ..

  5. Je suis peulh je vis peulh je pense peulh mais il ne faut pas se cacher la face beaucoup de jeunes du Macina sont des complices
    Ils ont des téléphones Turaya . Ils ont des billets de banque tout neufs dont les numéros se suivent
    Ils m’ont arrêté entre Diafarabe et Tenenkou et pendant une demi journée ce sont des menaces contre le Mali contre Obama et Hollande
    Mes parents n’ont qu’à retenir leurs enfants et aider les forces de l’ordre
    On ne peut pas tuer de simples agents sur le terrain qui ne faisaient que leur job prétextant qu’on veut créer un empire peulh
    Le reste du groupe se trouve dans la forêt classée de Moura et djonjori

Comments are closed.