Un leader de la Cma à IBK : «Si c’est son argent qu’il nous donne, il peut le reprendre»

5

Dans sa légendaire interview de la semaine écoulée à Jeune Afrique, en  réponse à une question relative à la mise en œuvre de l’Accord, le président IBK a dit ceci : «Quand je vois certains leaders touareg de la CMA (Coordination des Mouvements de l’Azawad) venir encaisser leurs indemnités à Bamako, puis, de retour à Kidal, exhiber avec arrogance le drapeau de l’Azawad, cela m’horripile. Idem pour le processus de désarmement, idem pour l’inclusion de cadres de la CMA au sein du dernier gouvernement d’ouverture : ce ne sont que volte-face et faux-fuyants. Kidal n’est pas et ne sera jamais pour le Mali ce que le Katanga fut au Congo au cours des années 1960». Ainsi s’exprimait IBK. Ces propos du président ont profondément étonné et, en même temps, déçu les cadres de la CMA qui, c’est ce qu’ils nous ont dit, préparent une réaction. D’ici là, ils pensent que «si le président pense que c’est son argent qu’il nous donne, qu’il vienne le prendre».

MK

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. C’est vrai, ce n’est pas son Argent!!!!
    Pardonnez le (IBK), quand il accorde des Interview à des Etrangers surtout européens, il devient “grogu”!!! ce sont des moments ou il pense qu’l est sur la liste de ceux qui rentre au Panthéon!

  2. IBK devrait dire ça bien avant aujourd’hui .Les cadres de la CMA sont invités spéciaux à Koulouba . Pourquoi il n’a pas dit ça ? Depuis son élection en 2013 à la magistrature suprême , il a toujours négocié en position de faiblesse . La France qui montait la pression sur lui, est capable de raviver la tension dans le Nord pour nous empêcher de gérer la situation du Centre. Il y’a un temps pour chaque chose. Ces avantages colossaux accordés aux groupes armés ont été fait sans le consentement du peuple souverain du Mali. Ils sont logés nourris , véhicules avec des salaires aux frais du contribuable malien. Mais le moment est très mal choisi pour le dire surtout venant d’IBK qui ne jure que par le nom de MACRON. Je ne sais pas quelle mouche l’a piqué .

  3. ” … Si c’est son argent qu’il nous donne, il peut le reprendre… ” … /// …

    :

    Ah, parce-qu’il vous donne de l’argent… ???
    Si même il vous donne de l’argent qui n’est pas le sien…, c’est encore pire ! Si c’est pas son argent qu’il vous donne, ça voudrait dire que c’est l’argent du contribuable qu’il vous donne…
    C’est bon à savoir que IBK donne l’argent du contribuable à des compatriotes qui prennent les armes contre le contribuable Malien. C’est pas bien !

  4. Si seulement les chefs de la CMA pouvaient regarder leurs propres enfants et penser aussi aux enfants des villages victimes de massacres (Ogossagou etc.) …et se demander honnêtement pourquoi tous ces malheurs sur nos populations… et pour quelle aventure on a imposé cette crise aux maliens? Imagine le dégât moral: des centaines des milliers d’enfants privés de l’école dans nord et au centre, des milliers d’innocents civiles massacrés, de milliers d’hectares de champs a cultiver abandonnés, des centaines des milliers de civils déplacés etc.. C’est une lourde responsabilité devant Dieu et l’histoire.

  5. La CMA doit travailler dur pour remédier a ses péchés d’avoir causé beaucoup de tort a leurs compatriotes…. en fait, ils sont a l’origine de l’ enfer actuel qui frappe nos pauvres populations qui ne demandent qu’a vivre en paix et élever leurs enfants en sérénité et vaguer a leurs activités de survie etc. Que les chefs de la CMA sachent qu’ils seront comptables devant Dieu le Tout -puissant tôt ou tard! Toutes ces souffrances, ces morts, ces pillages, ce terrorisme, ces massacres intercommunautaires, ces assassinats ont été installés a travers l’aventure azawadienne de la CMA contre notre fasso Mali qui leur avait tout donné. La CMA a vendu le Mali et les maliens a nos ennemis. Il n y a plus rien a faire que de se racheter en négociant une véritable paix avec l’état légitime du Mali (pour tous ses fils sans discrimination ni injustice ) avant qu’il ne soit trop tard… car l’idée traitreuse de l’azawad (au maximum possible un état apartheid criminel ) est un rêve.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here