Mali : une organisation de défense de droit au logement dénonce « la violation des normes de constructions sociales »

4

L’organisation dé défense de droit au logement Mali (ODDLMALI) déplore la qualité des logements sociaux et leur accès difficile par les demandeurs.

 -Maliweb.net– Devant la presse, le lundi 6 août dernier, le président de l’ODDLMALI a loué les programmes des logements sociaux  qui, selon lui, ont permis de loger beaucoup de ses concitoyens. Mais,   cette organisation de la société civile dit être en  colère  contre le  sabotage et la légèreté avec lesquels ces entreprises retenues pour la réalisation  des programmes de logements sociaux font les constructions.

« Il n’est pas admissible que l’Etat ferme les yeux sur des violations flagrantes des normes de construction  des logements sociaux.  Nous  constatons  des murs très courts, absence de poteaux, fenêtres sans grilles de sécurité, absence d’escaliers… dans la construction des logements sociaux », dénonce le président de l’ODDLMALI, Moussa Touré, qui  pointe du doigt une absence de vrai contrôle et de manque de  sanction.

Moussa Touré prévient les entreprises de constructions que l’ODDLMALI  veillera désormais  au respect des normes requises dans le dosage et l’utilisation judicieuse des matériaux dans les logements en cours de construction sur l’étendue du territoire. Il estime que  la personne humaine est sacrée et inviolable, tout individu a droit à la vie à la sécurité et a l’intégrité de sa personne. «  Nous exigeons au gouvernement que  les logements sociaux soient remis dans des conditions acceptables et non déplorables », martèle-t-il.

Cette organisation indique qu’elle serait désormais  regardant les litiges fonciers et sur les conditions qui entourent la location en milieu urbain et rural.

« Tous les locataires même sociaux y compris les propriétaires des terres possèdent tous des droits qui doivent être respecter par les propriétaires de logements », rappelle le conférencier, ajoutant que l’ODDLMALI dispose des professionnels  prêts à défendre les  droits  des demandeurs des logement sociaux et les locataires des maisons privées.  L’organisation demande au gouvernement de diligenter la remise officielle des clefs  des 3743 logements sociaux  et de procéder à une  baisse non seulement les prix de ces logement  mais aussi leurs mensualités.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. les maliens sont devenus les être humain les plus corrompus au monde.
    les maçons, les architectes, les gens d’admiration – douanes – polices. ce qui fait être maliens égal honte total à cause de corruption

  2. Merci M. le Président TOURE . Votre constat est fondé . L’Etat ne peut pas agir au motif qu’il est lui même a travers ses représentants complice de ces faits. Cette affaire de logements sociaux fait aussi gagner des milliards à certains cols blanc . L’attribution de construction aux entreprises est aussi un business dans laquelle des prédateurs tirent profit. Vous êtes de bonne foi, mais vous n’aurez personne pour vous accompagner dans ce combat combien noble. Le pays vit l’ere IBK ou la magouille est autorisée .

  3. Il y a de la discrimination dans l’attribution des logements sociaux. Cela doit cesser… !

    Il faut démocratiser les critères d’attributions des logements sociaux. Que les Hauts Cadres cessent d’en faire leur gagne pain personnel.

    Je vis à l’extérieur du Mali, en Europe. De mon lieu de résidence on ne sait pas où s’adresser pour déposer un dossier de candidature. Les informations que donnent les Banques sont inexploitables pour une démarche.
    Si vous avez de l’argent, les Banques préfèrent vous proposer leurs propres produits immobiliers qui ne sont pas du tout à la porté de tous. Il y a le risque de vous endetter à vie…
    Avec les Banques, tant que vous n’avez pas fini de payer votre maison, elle n’est pas à vous. En cas de problèmes imprévus ( comme une perte de revenu…, une perte d’emploi ), du jour au lendemain on peut vous mettre dehors de chez vous.

    J’ai profité de mes congés au Mali pour faire une demande de logement social. OMH m’a remis un récépissé portant un numéro…
    Je suis retourné dans le pays où je réside à l’extérieur…
    Cela fait au moins neuf ans que j’attends une réponse. Je leur ai pourtant laissé mon adresse à l’Etranger et ils ont mes cordonnées bancaires aussi, ils savent que je peux payer les mensualités nécessaires. Mais toujours pas de réponse. Ils ne m’ont jamais contacté. Je n’y crois plus… !

  4. Il y a de la discrimination dans l’attribution des logements sociaux. Cela doit cesser… !

    Il faut démocratiser les critères d’attributions des logements sociaux. Que les Hauts Cadres cessent d’en faire leur gagne pain personnel.

    Je vis à l’extérieur du Mali, en Europe. De mon lieu de résidence on ne sait pas où s’adresser pour déposer un dossier de candidature. Les informations que donnent les Banques sont inexploitables pour une démarche.
    Si vous avez de l’argent, les Banques préfèrent vous proposer leurs propres produits immobiliers qui ne sont pas du tout à la porté de tous. Il y a le risque de vous endetter à vie…
    Avec les Banques, tant que vous n’avez pas fini de payer votre payer votre maison, elle n’est pas à vous. En cas de problèmes imprévus ( comme une perte de revenu…, une perte d’emploi ), du jour au lendemain on peut vous mettre dehors de chez vous.

    J’ai profité de mes congés au Mali pour faire une demande de logement social. OMH m’a remis un récépissé portant un numéro…
    Je suis retourné dans le pays où je réside à l’extérieur…
    Cela fait au moins neuf ans que j’attends une réponse. Je leur ai pourtant laissé mon adresse à l’Etranger et ils ont mes cordonnées bancaires aussi, ils savent que je peux payer les mensualités nécessaires. Mais toujours pas de réponse. Ils ne m’ont jamais contacté. Je n’y crois plus… !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here