61 ans d’indépendance : l’appel de Col Assimi Goïta à sauvegarder l’intérêt national

1

Ce mercredi 22 septembre 2021, le Mali célèbre le 61e anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. Le président de la transition, Colonel Assimi Goïta, a présidé ce matin une cérémonie sobre organisée à l’occasion. Il s’est exprimé face à la presse.

Après le dépôt de la gerbe de fleurs au monument de l’indépendance, le président de la transition, le Colonel Assimi Goïta, s’est rendu au camp Soundiata Kéïta de Kati où il se plie également au traditionnel dépôt de gerbes de fleurs au pied du monument du soldat inconnu, à la place d’armes. Cette activité sera suivie par la revue des troupes par le chef suprême des armées. Une revue que le chef de l’État exécutera en parcourant les troupes une à une et à pieds.

Au cours de la même matinée, Col. Goïta a également assisté au défilé militaire. Le génie militaire, le prytanée militaire de Kati, l’administration pénitentiaire, les eaux et forêts, la douane, la protection civile, la police nationale, la gendarmerie, le service de santé des armées, la garde nationale, l’armée de l’air, l’armée de terre, la direction du sport militaire, etc., tous se sont pliés à l’exercice pendant que le Président de la transition se tenait au garde-à-vous.

« Nous ne devons pas nous désespérer »

Pour mettre fin aux activités de ce 61e anniversaire, le président de la transition a accordé une interview à la presse au cours de laquelle il a lancé un appel à tous les Maliens à sauvegarder l’intérêt national et le patrimoine commun : « Aujourd’hui, le Mali traverse des moments difficiles, mais nous ne devons pas nous désespérer de notre Nation, de notre État. C’est pendant les moments difficiles qu’on reconnait les vrais citoyens, les vrais patriotes. Aujourd’hui, le Mali a besoin de tous ses fils. »

Cette cérémonie a eu lieu en présence du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, ainsi que de plusieurs autres officiels. À rappeler qu’à la veille, le président de la transition a tenu une adresse à la Nation à l’occasion de la célébration de ce 61e anniversaire du Mali indépendant.

Chiencoro

Source : https://saheltribune.com

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Un pays qui a soixante un an (61) pose des actes qu’un enfant de dix ans (10) ne saurait commettre, c’est dommage et très regrettable, alors à quand la sagesse? Nous devons avoir un pays aujourd’hui plein de sagesse et d’honnêteté, mais les dirigeants donnent d’autres images plus lugubres et plus décevantes. Pour réussir quoique ce soit dans ce pays actuel, il faut absolument le “Nettoyage des écuries d’Augias” pour que ce pays soit refondé. Nous sommes face à des bandits sans foi et ni loi, ils n’ont peur de rien et ils restent convaincus que ce pays ira comme eux ils souhaitent, faux et faux, nous sommes déjà dans le mûr et rien ne sera bâti dans cette situation, il faut nettoyer pour donner confiance au peuple malien, seul gage qui assurera le progrès et l’émergence d’un Mali nouveau. Les intellectuels et élites maliens aiment jouer cinémas et fourberies et c’est ce qui tuera d’avancées de ce pays.
    “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. “Albert EINSTEIN

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here