Front social rentrée scolaire et Covid-19 : Le Gouvernement du Mali rassure

0

Cinq membres du Gouvernement du Mali étaient face à la presse pour exposer sur la situation du front social, du Covid-19 et de la rentrée scolaire du 25 janvier 2020. C’était à la Primature ce vendredi 22 janvier 2020, au détour d’un point-presse.

Le Gouvernement du Mali rassure les populations qu’il maintient le cap sur ces trois fronts à la faveur du compte-rendu du Conseil des ministres du jeudi 21 janvier. Il s’agit de la grève de l’Untm, le Covid-19 et la rentrée scolaire qui est effective au Mali depuis hier.

Chaque ministre a exposé l’information qui concerne son département. Il s’agit du ministre du Travail et de la Fonction publique, porte-parole du Gouvernement, Harouna Mahamadou Toureh, de la Santé et du Développement social, Fanta Siby, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Amadou Kéita, de l’Education nationale, Doulaye Konaté,  des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré remplaçant son homologue de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des investissements.

Le ministre Toureh a fait savoir dans son introduction  qu’entre le Gouvernement du Mali et l’Untm, il y a eu un terrain d’entente sur les différents points de négociation. « Nous nous sommes entendus sur l’ensemble des points de négociation qui satisfont et le Gouvernement et les travailleurs du Mali », a-t-il laissé entendre.

Concernant la rentrée scolaire du lundi 25 janvier 2020, le chef du département de l’Education nationale, Doulaye Konaté a martelé que les décisions du Gouvernement ont été prises en toute responsabilité. Après avoir rappelé le report du 4 janvier dernier fait « la mort dans l’âme »,  il dira que cette reprise du 25 janvier se fait en vivant avec le virus tout en espérant aussi de ne pas se trouver dans une situation irrattrapable. A travers le ministre Konaté, le Gouvernement exige le respect des mesures barrières auquel un Comité, dans chaque école, veillera. « Le Gouvernement dotera les établissements de matériels sanitaires et  la leçon modèle adaptée à différents niveaux sera enseignée », dit-il avant d’ajouter que c’est un pari que le Gouvernement fait et qu’il veut gagner.

Le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré s’est exprimé sur la flambée des prix de certains produits de première nécessité comme le blé, l’huile etc au plan international. De son point de vue, cette situation se reflète sur le marché national.  Mais, dit-il, elle retient toute l’attention du Gouvernement. Comme solution, ajoute-t-il, les autorités prônent la politique de l’importation des produits et la suspension des TVA.

Bazoumana KANE

Source : L’Alerte

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here