Mali: Bah N’daw officiellement investi président de la transition

3

Maliweb.net- C’est fait ! Le nouveau président de la transition, le colonel Major à la retraite, a été officiellement investi, ce matin du vendredi 25 septembre. La cérémonie d’investiture a enregistré la présence – très applaudie – du président bissau-guinéen, Umar Sissoko Embalo.

Tout de blanc vêtu, le nouveau Chef de l’Etat a pris le gouvernail du bateau Mali pour 18 mois. A 70 ans, le nouveau président qui a prêté serment devant la Cour suprême, estime qu’il est pour lui «un privilège de servir le Mali». Avec l’âge, « je pouvais me soustraire », dit-il. «Mais le Mali m’a tout donné, et je suis heureux de tout donner en retour», a-t-il indiqué.
Pour le Mali nouveau, chacun doit «apporter sa petite pierre», a appelé Bah N’Daw. «La maison-Mali tremble dans ses fondements », a regretté le nouveau Chef de l’Etat. Avant d’ajouter: «Elle est ébranlée, affaiblie et humilié par ses propres enfants». En plus de la restauration de l’autorité de l’Etat, Bah N’Daw a promis les élections les plus transparentes jamais réalisées au Mali. L’argent public est sacré, a indiqué le président de la transition. Et de promettre que «tous les dossiers de corruption seront transmis à la justice».
Dans son réquisitoire, prononcé quelques minutes plus tôt avant les deux prestations de serment, le Procureur  général près la Cour Suprême, Boya Dembélé a exhorté le président de la transition et son vice-président à «libérer toutes les personnes détenues» ou à les mettre à la disposition de la justice. La Charte de la transition et la constitution du Mali, a rappelé le procureur général, y obligent les
nouvelles autorités. «Il y va de la paix sociale», a imploré Boya Dembélé.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

    • Encore une fois que le bateau Mali a tangué , mais n’a pas chaviré. Cet homme hors pair je veux nommer Bah N’DAO est aujourd’hui le choix de milliers de maliennes et de maliens pour refonder notre pays après la gestion calamiteuse de près de 30 ans de démocratie. Honneur au M5 RFP, aux militaires qui ont débarrassé le Mali de ces voleurs , criminels , impérialistes et corrompus dits démocrates. Jamais le pays n’a connu et ne connaîtra un President de la Republique aussi traître comme IBK. Celui là qui a institutionnalisé le vol de peuple par les gouvernants comme mode de gestion . Eh oui ! IBK et son regime sont partis du pouvoir sur la pointe des pieds . Ils entendront parler du Mali. Le nouveau President de la Republique prend les reines du pouvoir d’un pays en ruine . Le peuple apportera son soutien indéfectible à cet homme d’honneur qui n’est plus à présenter.. Il a besoin d’hommes et de femmes intègres pour rebâtir le Mali. Nous y veillerons pour éviter que des gens indignes qui continuent de nos jours à chercher être avec lui ne s’accaparent du pouvoir par des méthodes frauduleuses . Le 25 Septembre 2020 a la même importance que le 22 Septembre 1960. Il doit mettre le Mali en avant , le peuple le soutiendra votre vents et marées. La charte de la transition doit être son guide pour sortir le pays du gouffre dont IBK et son regime l’ont enfoncé. En m’adressant aux maliennes et aux maliens , de l’intérieur comme de l’extérieur, aux amis et partenaires du Mali, que notre pays ne sera que ce que nous voulons qu’il soit . Notre seule lutte commune attendue immédiatement est d’exiger le départ définitif de la France et de rompre avec elle toute coopération. Tant que la France restera au Mali , jamais le pays n’avancera à souhait . En souhaitant bonne chance à SE M. Bah N’DAO et l’équipe qui l’accompagnera dans cette exaltante mission.

  1. Esperons que ce nouveau President (par interim) soit à la hauteur des défis urgents et énormes qui ménacent l’existence de ce pays.
    Le Mali est à la croisée des chemins.
    Que le Grand Dieu l’épargne des putshistes nostalgiques et des vieux demons.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here