Sommet sans incidence économique et politique sur le continent africain : Fin du folklore, les Maliens face aux dures réalités de la vie quotidienne

16
BK prononçant son discours
IBK prononçant son discours (Maliweb.net)

Le Sommet Afrique-France ou France-Afrique, selon notre convenance, est maintenant terminé, Dieu merci sans incident majeur. Eh oui, le sommet où la France seule rencontre les 54 États de l’Afrique pour parler, dit-on, de la paix, du partenariat et de l’émergence est bel et bien terminé. Il s’agit bien sûr de cette France, spécialiste de la duplicité et créatrice de la presque totalité des crises sur notre continent.

Maintenant, les Maliens doivent faire face aux dures réalités de la vie avec son corolaire des rues insalubres et le souci constant de boucler les fins du mois. Contrairement à toutes ces promesses faites par nos hautes autorités, qui prédisaient la solution miraculeuse à tous les problèmes de nos concitoyens avec l’organisation de cette assise.

D’autres diront que l’organisation de ce « marché des Africains » dont la France est la seule acheteuse marque le retour de notre pays sur la scène internationale. Rien de tout cela, le monde entier continuera à garder du Mali l’image d’un pays où les gouvernants manquent de vision et peinent à répondre aux préoccupations réelles des gouvernés.

Gardons nos pieds sur terre, le Mali restera aux yeux des nations sérieuses, un pays gangrené par la corruption, la gabegie, le trafic d’influence, le népotisme, l’implication de la famille présidentielle dans les affaires publiques, l’institutionnalisation de la première dame. Cela relève de l’utopie de penser que l’organisation de cette rencontre fera ombrage à toutes ces attitudes de nos dirigeants qui sont contraires à l’éthique des pays soucieux de l’avenir de leurs citoyens surtout le Mali qui traverse une crise existentielle depuis 2012.

Ils sont nombreux les inconditionnels de l’actuel régime, à court d’arguments, qui font croire que l’organisation de la 27ème édition du sommet Afrique-France au bord du Djoliba est l’œuvre de Sa Majesté le roi IBK. Alors que ce dernier dans son intervention a indiqué clairement que le président français François Hollande a voulu et décidé que le sommet se tienne au Mali. Comme pour nous dire que le Mali est un département français dont le seul maitre à bord reste François Hollande. En effet, le tout était décidé et imposé par la France même les questions les plus élémentaires, car le sommet est avant tout l’affaire de la seule France. Cette déclaration du prince de Sébénikoro prouve que par ses soins le Mali a souscrit au cercle infernal du néocolonialisme français.

Le sommet de tous les folklores et de divertissements est terminé, retournons à nos activités quotidiennes, car sa valeur ajoutée est nulle et ne se sentira jamais dans la politique économique de différents pays africains. Il aura ainsi permis à la France de se repositionner en Afrique à travers la consolidation de ses intérêts et l’appauvrissement de notre continent.

L’organisation de la dernière édition de la rencontre de la France face à toute l’Afrique a eu le mérite d’afficher une fois de plus l’amateurisme de la commission d’organisation à la limite son manque de sérieux. Les plaintes ont fusé de partout tant au sommet préparatoire dénommé le forum des jeunes qu’au sommet des chefs d’État.

S’y ajoute l’épineuse question de l’accréditation pour les journalistes locaux afin d’assurer la couverture médiatique de l’évènement. Comment peut-on comprendre qu’après plusieurs mois de préparation la commission d’organisation soit incapable de mettre à la disposition des journalistes maliens des accréditations en bonne et due forme ?

Les journalistes de la chaine nationale chargés de la couverture de l’arrivée des Chefs d’État ont également livré un spectacle étonnant caractérisé par des tâtonnements et des improvisations. Nos confrères de la « passion du service privé » ignoraient la biographie de certains présidents ainsi que l’histoire de certains pays invités.

Le folklore du sommet est bien fini, l’ancienne métropole a eu son compte, la vie reprend son cours, sans perspective réelle pour les Maliens. Personne ne fera le Mali à la place des Maliens.

Mama PAGA    

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Quelle malhonnêteté intellectuelle, Mr le journaleux!
    Ta position politique ou ta vision borgne ne doivent t’empêcher de comprendre réellement que ce sommet plus que le retour du Mali dans la communauté internationale est un signe de progrès et de réalisation de plusieurs projets des jeunes et des femmes.

  2. “Sommet sans incidence ECONOMIQUE et politique” ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

    Quelle honte, cette MENDICITE PERMANENTE qui consiste à toujours tendre la main et “attendre le cadeau”!!!

    Sans incidence ECONOMIQUE…. 🙁 🙁 🙁 🙁

    Traduction littérale: “i toubabou, donne cadeau”!
    Bravo Mama Paga, bel exemple de dignité et de souveraineté… ❗ ❗ ❗ Donne cadeau, toubabou!… Donne cadeau!… 🙁 🙁 🙁

    En quoi (et à quel titre) le sommet Afrique-France était-il sensé “changer” quoi que ce soit en Afrique? Quand cessera-t-on de considérer que les problèmes AFRICAINS, c’est à la France non seulement de les traîter mais…de les résoudre?

    A croire qu’on n’en sortira jamais… 🙁

  3. Tout indiquait que rien ne changerait sur le Continent Africain a cause du Sommet France-Afrique.Sans doute,le Don Perillon et le mouton duvernet ont-ils coule a flots ?Que peut-elle faire la France?Et meme, l’Union Europeenne ,a-t-elle la capacite et surtout le bon-vouloir d’investir sur le Continent Africain d’une facon decisive?Pourtant,les problemes de developpement du Continent attendent toujours:les infrastructures de transport inter-regions,les auto-routes,les chemins de fer;l’amenagement des grands bassins fluviaux :le Congo ,le Niger et le Nil;la valorisation des ressources naturelles du Contient au profit des Africains en priorite dans un esprit d’ interets mutuels bien compris;des partenariats innovatifs tels que les partenariats tri-lateraux,incluant les pays nouvellement industrialises tels : la Chine,le Bresil,l’Inde et la Russie.Les mesures adequates pour assurer la securite du Continent,sa stabilite ,sa cooperation et son emergence.
    Francois Hollande n’a pas fait une politique aveugle au Mali.Son Ministre des Affaires Etrangeres a depuis longtemps garde beaucoup de retenue.Si le President Hollande tient sa parole,le Mali et les Maliens lui seront reconnaissants.Nous ne sommes un peuple haineux,mais mous sommes un vieux peuple.Et nous ne renoncons pas a nos grands principes. Les Touaregs sont des Maliens a part entiere.Ceux qui se conduisent en traites,du fait qu’ils sont nomades,se detachent du Mali et deviennent des ennemis.Cependant,les Maliens sont patients,et pour cause.Mais comme toute chose ,cette patience a des limites.Nous aurions pas cree des Empires millenaires sans faire montre de ces qualites !

  4. C’est le folklore qui a gaté tout le sens de ton article.
    Ce n’est pas du folklore ou tu n’as rien compris.

  5. On chante les louanges d’un Président abandonné par son propre peuple, pressé de lui voir partir. Il n’aura rien apporté à la France au point qu’il a décidé de ne plus se représenter. Jamais, un Président français n’a été aussi médiocre avec souvent 3% dans les sondages. Mais Diantre, à Bamako on magnifie ce médiocre.

    • Nous remercions le president Holland pour avoir sauve’ le Mali.
      les recentes elections au Royaume Uni et aux USA demontrent que les sondages ne sont plus fiables car ils utilisent des methodes depasse’es!!!!

  6. Mr PAGA même si vous dites vrai sachez que ca sent la méchanceté gratuite.Il faut donner du temps pour juger.

  7. “S’y ajoute l’épineuse question de l’accréditation pour les journalistes locaux afin d’assurer la couverture médiatique de l’évènement. Comment peut-on comprendre qu’après plusieurs mois de préparation la commission d’organisation soit incapable de mettre à la disposition des journalistes maliens des accréditations en bonne et due forme ?”

    Une accreditation pourquoi faire,sachant que le noyau de la chose se traite en secret,a huis clos.????

    • En lisant Mama et Yalkoue’, on comprend que certains journalistes doivent etre oublie’s! Il faut certes defendre la presse et la liberte’ d’expression MAIS CE QUE NOUS LISONS N’EST PAS DU JOURNALISME!!! J’AI L’IMPRESSION QUE CE SONT DES PLUMES PAYE’ES QUI TRAVAILLENT POUR LES ENNEMIS DU PRESIDENT!
      MAMA ET YALCOUE’, FAITES ATTENTION CAR VOUS CONFONDEZ ENTRE ETRE OPPOSE’ A’ IBK ET ETRE OPPOSE’ AU MALI!!!
      LE PROGRES SOUS IBK EST REEL! ENTRE LA FIN DU REGIME ATT ET LA DATE OU’ IBK EST DEVENU PRESIDENT, QUI POUVAIT PARLER D’ORGANISER UN SOMMET A’ BAMAKO. LE MALI ETAIT HUMILIE’ PAR DES TERRORISTES! CE SONT DES PAYS ETRANGERS QUI PARLAIENT AU NOM DU MALI! AVEC IBK, LES CHOSES ONT COMPLETEMENT CHANGE’! LE MALI A BIEN RETROUVE’ SA PLACE DANS LE CONCERT DES NATIONS!!! JE NE DIS PAS QUE LES CONDITIONS ECONOMIQUES SONT DEVENUES EXCELLENTES MAIS JE DIS QUE LE PROGRES EST REEL. IBK A BESOIN D’UN DEUXIEME MANDAT POUR FINIR LE TRAVAIL! INCHALLAH IL L’AURA!!!

        • UN IDIOT PENSE QU’IL FAUT TOUJOURS INSULTER ET RIDICULISER LES AUTRES POUR SE SENTIR BRAVE!!

      • Tu es sûr que tu veux le bien du Mali ? IBN est volontaire mais incapable et malade donc il délègue tout. Que DIEU nous préserve d’un 2eme mandat de népotisme corruption et vol légitimé

        • UN BON DIRIGEANT SAIT DELEGUER!
          IL EVITE TOUJOURS LE MICROMANAGEMENT!!!

Comments are closed.