Journée Des Nations Unies : Les Nations unies célèbrent leur journée

1

Chaque 24 octobre est célébrée dans le monde, la journée des Nations unies. Pour cette année, la résidence du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies au Mali a servi de cadre pour l’occasion, qui avait comme thème : « Unis dans l’action pour la paix et le développement au Mali ».

Proclamée depuis 1947, lors de l’Assemblée générale des Nations unies, la journée des Nations-unies est célébrée tous les 24 octobre. Elle marque l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations-Unies.

« Unis dans l’action pour la paix et le développement au Mali », a été le thème choisi pour cette année, en la résidence du Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, M. El Ghassim Wane.

Nombreux ont été les personnalités qui ont pris part à la cérémonie : des membres du gouvernement, les représentants spéciaux du Secrétaire général de l’Onu en Afrique de l’Ouest et du Centre, les Chefs des Agences, Programmes et Fonds onusiens opérant au Mali, des responsables d’organisations professionnelles nationales.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a salué le choix et la pertinence du thème retenu pour la célébration locale de la Journée des Nations Unies. Il a insisté sur le terme : « L’unité d’action, approche indispensable à la résolution de la crise au Mali. Unité d’action avec le Mali, dans le cadre de l’alignement des activités de nos partenaires sur les besoins des Maliens et les priorités fixées par le Gouvernement ; et unité d’action des partenaires du Mali, afin de rationaliser et de mettre en cohérence leur partenariat avec le Mali ».

« Cette Journée des Nations unies, au-delà de son caractère festif, permet d’évaluer ensemble, les succès et progrès réalisés et d’envisager des pistes pour améliorer davantage notre cadre de coopération », ajoute monsieur Diop.

« Des réalisations ont été faites par les Nations unies dans l’assistance apportée aux efforts du Mali dans les domaines politiques, notamment la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger ; dans les interventions humanitaires en faveur des populations affectées par la crise, en appui aux actions du gouvernement pour la fourniture des services sociaux de base ; le renforcement des capacités d’acteurs impliqués dans le processus de paix et des services pénitentiaires ; et les appuis au secteur de la Justice, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de tolérance zéro du gouvernement pour les atteintes aux droits de l’homme. Toutes ces actions démontrent une coopération réussie entre le Mali et les Nations unies. Le Mali reste engagé à soutenir toutes les initiatives allant dans le sens du renforcement du multilatéralisme et du rôle premier des Nations-unies », explique le ministre Wane.

Dans son intervention, le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations unies au Mali, a mis l’accent le rôle important qu’occupe la culture dans la résolution des conflits. Il a parlé également du rôle de la culture et du potentiel inestimable pour venir à bout des incompréhensions et des mésententes, promouvoir durablement la cohésion sociale et la réconciliation est bien connu. « Tout aussi connu, que le dynamisme des acteurs culturels maliens qui font preuve d’une résilience extraordinaire en dépit d’un contexte difficile. Le Mali est certes en crise, mais tout n’est pas que crise au Mali. Il est de notre devoir, en tant qu’acteurs de la paix et de développement, d’intégrer la variable culturelle dans les stratégies de mise en œuvre de nos différents mandats. Je suis convaincu que la culture est et reste un puissant levier pour la paix dans un pays comme le Mali et c’est justement dans ce cadre que nous, partenaires du Mali, allons continuer à investir dans le secteur de la culture », a-t-il dit.

Depuis un moment, le Représentant spécial de l’Onu au Mali manifeste son intérêt pour la culture malienne et plus particulièrement pour les arts visuels. Une exposition d’œuvres d’art a d’ailleurs eu lieu pendant la célébration.

 

Aminata Agaly Yattara

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. IMPORTANT :

    Ce 4 novembre, comme chaque année une résolution proposant de « combattre toute glorification du nazisme et du néo-nazisme » a été présentée au vote de l’ONU par la Fédération de Russie.

    Comme chaque année, les USA, l’Ukraine et 50 autres pays ont voté contre,15 se sont abstenus, TOUS OCCIDENTAUX !, tandis que 105 États ont voté pour.

    LE REPRÉSANTANT DU MALI, DONC L’ AMBASSADEUR DU MALI Á L’ ONU, VIENT DE VOTER CONTRE LA résolution proposant de « combattre toute glorification du nazisme et du néo-nazisme »

    DONC, LE MALI VIENT DE VOTER POUR LA « glorification du nazisme et du néo-nazisme ».

    LE PREMIER MINISTRE DU MALI , AUSSI ASSIMI GOITA DOIVENT EXPLIQUER CE VOTE AUX MALIENS.

    S’ IL Y A EU ERREUR, ALORS L’ AMBASSADEUR DU MALI Á L’ ONU DOIT ETRE RENVOYÉ ET JUGÉ POUR GLORIFICATION DU NAZISME AU SOMMET DE L’ ÉTAT MALIEN.

    AUSSI, UNE ENQUETE JUDICIAIRE DOIT ETRE OUVERTE POUR CORRUPTION DE L’ AMBASSADEUR DU MALI Á L’ ONU, CAR IL EST FORT POSSIBLE QUE L’ AMBASSADEUR DU MALI Á L’ ONU AIE RECU DE L’ ARGENT POUR CETTE FIN.

    ABDOULAYE DIOP AUSSI DOIT IMPÉRATIVEMENT S’ EXPRIMER SUR CE SUJET.

    NOUS NE LACHERONS PAS.

    PAR MOI-MEME, MAITRE FÉTICHEUR Á M’PETIONNAH, COMMUNE RURALE DE SOMAW’SO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here