Haut Conseil Des Maliens de L’Extérieur : De 2013 à nos jours, 24 mille maliens sont rentrés au pays et plus de 3 mille sont en situation de détresse dans les pays d’accueil

1

« Ces dernières années, les maliens vivant à l’extérieur ont contribué à plus de 500 milliards de nos francs CFA ». C’est par ces chiffres colossaux que les responsables du HCME ont planté le décor en animant une conférence de presse le jeudi 25 juillet dernier à la maison de la presse pour faire un état des lieux des activités menées. Cette conférence de presse était entre autres animée par le chargé des affaires administratives et juridique du HCME, Mamadou Lamine Bane ; le secrétaire exécutif provisoire de la structure, Samia Kanté et plusieurs premiers responsables des autres localités venus pour la circonstance.

 

L’objectif de cette conférence de presse était d’informer l’opinion nationale et internationale les travaux que le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur fait pour le bien-être de ses compatriotes vivants hors du pays.

 

Pour les conférenciers, le HCME intervient dans le cadre de renforcement des capacités des acteurs de la société civile  opérationnels dans la gestion de la migration à  travers la mise en place et l’animation d’un cadre de synergie d’action. Et d’indiquer que la  contribution faite ces dernières années,  par  nos compatriotes vivant à l’extérieur s’élèvent de plus de 500 milliards de nos francs CFA.  Avant de saluer les efforts du Conseil  par rapport à l’assistance des maliens détenus dans les différents pays d’accueils et leurs rapatriements au Mali.

 

« Depuis 2013,  24 000 maliens de l’extérieur se sont retournés dans le pays et 3 604 qui se trouvaient en situation de détresse ont été assisté par le HCME au début du mois de janvier dernier », ont-ils indiqué.  Les responsables du haut conseil des maliens de l’extérieur ont, en outre,  déploré le bombardement survenu le mois dernier en Lybie contre un camp des réfugiés près de la capitale, faisant d’important dégâts matériels et de pertes en vie humaine dans le rang des Maliens.  Avant de dénoncer de passage, les atteintes aux droits et biens visant nos compatriotes en Algérie,  « les Maliens munis  de leurs titres de voyage, retournant  au Mali  ont été arrêtés de façon arbitraire  puis reconduits par route via le Niger », dénoncent-t-ils.

Partant, les conférenciers  ont lancé un appel pressant aux migrants d’éviter de se rendre dans les pays à risque élevé,  avant d’inviter nos autorités à prendre à bras le corps les programmes de lutte contre les causes profondes de la migration. Plus particulièrement en procédant à la création des emplois et de lutter efficacement contre les réseaux de passage qui favorise davantage cette migration.

 

Enfin, rappelons par ailleurs que le haut conseil des Maliens de l’extérieur est une organisation faitière de la diaspora malienne dont l’une de ses missions est  de rassembler tous les Maliens de l’extérieur afin d’assurer leurs implication dans le cadre du processus de développement socioéconomique et culturel de notre pays. Il est utile de souligner que 67 conseils de base représentent le HCME à travers le monde  et leurs responsables disposent un maillage dans chaque pays de résidence et sont élus à suffrage électif.

 

Mamadou DOLO

  [email protected]  

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here