Enseignement supérieur : Le Snesup suspend son mot d’ordre de grève illimitée

0

En grève illimitée depuis le 15 décembre 2015, le  Syndicat national de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Snesup) a décidé de reprendre le travail. Dans un communiqué, son Secrétaire général, Dr Abdou Mallé, indique qu’aux termes des négociations avec le gouvernement, des avancées notables ont été enregistrées.

Le  point 1: l’application immédiate de la grille plafond 3000, issue de la mission d’étude sur les conditions de rémunération et les obligations des enseignants du supérieur et des chercheurs dans les pays de l’Uemoa; le point 3: l’intégration immédiate dans la fonction publique des travailleurs contractuels payés sur les budgets autonomes des structures de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique; le point4 : la prise en charge de la liste des omis du remboursement des retenues AMO et la relecture de la loi N°09- 015 du 26 juin 2009 pour rendre l’AMO effectivement facultative; le point 5: l’adoption du nouveau statut «Enseignant-Chercheur » et le point 9 :  la mise en place d’un fonds de formation dans les grandes écoles et les institutions de recherche ont fait l’objet d’accord partiel. Le point 2: la transposition immédiate des assistants/attachés de recherche docteurs dans le corps des Maîtres assistants/chargés de recherche et le point 8: le rétablissement immédiat du fonds «Etudes et Recherche» à trente millions (30 000 000) FCFA par grande école  ont fait l’objet d’accord total. Au regard de ces résultats, le Snesup suspend son mot d’ordre de grève illimitée et invite ses militants à reprendre le travail à partir du mardi 12 janvier 2016.

 

Primature :                                                                                              

Modibo Kéita y est et y reste

Lors de la traditionnelle présentation de vœux à Koulouba, le président de la République a renouvelé, lundi, sa confiance au Premier ministre Modibo Keïta. Ibrahim Boubacar Keïta a ainsi salué son engagement et loué la qualité de son bilan à la tête du gouvernement.

Si l’année 2015 appartient désormais au passé avec son cortège de bonheurs et quelques fois de tristes nouvelles, celle qui commence est pleine de promesses, a estimé en substance le Premier ministre, dans son discours de présentation de vœux. Le président de la République a réitéré ses vœux au Premier ministre et à l’ensemble de l’équipe qu’il dirige. Il a avoué un plaisir «euphorique» à l’issue de l’intervention de son «aîné estimé», Modibo Keita.  Ibrahim Boubacar Keïta a assuré n’avoir jamais eu de doute sur la qualité d’homme d’État de Modibo Keita et sa volonté de réussir la mission qui lui a été confiée.

 

MIKADO FM                                                                                                                

Le studio principal sera baptisé Mohamed Touré

Décédé le 18 septembre 2015, notre confrère Mohamed A. Touré, qui a passé la majeure partie de sa carrière à l’Ortm, s’est retrouvé coordinateur de la chaîne onusienne «Mikado FM». En vue d’immortaliser sa mémoire, le studio principal de la radio va être baptisé en son nom. Une cérémonie sera organisée ce matin au siège de la Radio, sise à l’hôtel de l’Amitié, en présence du personnel de la Minusma, des membres de sa famille et de la presse malienne.

 

BURKINA FASO                                                                                                       Apollinaire Compaoré va ouvrir une nouvelle banque     

Le groupe Planor Afrique de l’entrepreneur burkinabè, Apollinaire Compaoré, prépare activement l’arrivée d’une nouvelle banque sur la place financière de Ouagadougou. Selon nos confrères de Les Afriques qui ont révélé l’information. Wari Banque Internationale disposera d’un capital de 12 milliards de F CFA (18,3 millions d’euros), notamment partagés entre institutionnels (20,83 %) et personnes physiques (25,08 %). Le reste du capital (54 %) ira à Planor Afrique.        Au même moment, les Maliens sont dans l’attente de leur troisième licence de téléphonie mobile, dont Apollinaire Compaoré s’est adjugé le marché depuis 2012.

 

ACHAT D’ARMES EN AFRIQUE DU SUD

Le Directeur national du Trésor refuse d’exécuter un ordre de paiement                                                                                                                         

Après l’affaire de l’avion présidentiel, celle des véhicules et des chaussettes de l’Armée, sans oublier l’histoire des engrais, un autre scandale pointe à l’horizon. Selon des sources, des marchés d’achat d’armes auraient été passés entre les autorités maliennes et des sociétés d’Afrique du Sud. Il reste jusque-là le paiement portant sur plusieurs milliards de nos francs.  Avec un flou total qui a entouré les transactions, le Directeur national du Trésor a exigé un engagement écrit de son ministre de tutelle. Comme quoi, certains de nos dirigeants se plaisent dans les scandales à répétition dans notre pays. Heureusement qu’il y a encore des cadres patriotes dans ce pays, pour sauver le navire Mali.

 

 

EN RENOUVELANT SA CONFIANCE AU PREMIER MINISTRE                               

Le chef de l’Etat met ses détracteurs dans leur petit soulier

Le glas des rumeurs est enfin sonné. Ceux qui sont allés consulter les marabouts pour succéder au Premier ministre Modibo Kéita ont gaspillé leur argent. Et ils auront à collaborer avec le doyen de la Primature, n’en déplaise aux détracteurs. Le Président IBK qui a compris la supercherie qui se manigançait sur le dos de son aîné de Premier ministre à rappeler les détracteurs de ce dernier à l’ordre. Et pour mieux les acenser, il a, au cours des présentations de vœux, réitéré sa confiance à ce dernier. Car le président Keïta a assuré n’avoir jamais eu de doute sur la qualité d’homme d’État de Modibo Keïta et sa volonté de réussir la mission qui  lui a été confiée. Les jaloux vont mourir de honte !

 

VŒUX DE NOUVEL AN                                                                                               

Un grand pôle de partis politiques en gestation, annonce Modibo Sidibé

Au cours de sa présentation de vœux à la presse, le président du parti Fare Anka Wuli soutiendra qu’un grand pôle de partis politiques de la gauche est en gestation. Ceci afin de consolider la démocratie dans notre pays. Cette initiative qui est en gestation avec un bon nombre de leaders politiques verra le jour très bientôt.

 

AIDE A LA PRESSE                                                                                                                      

IBK donne un coup d’accélérateur

Dans le cadre de la présentation de vœux de nouvel an à la presse au chef de l’Etat, les patrons de presse en sont sortis avec le sourire aux lèvres. En effet, dans leur quête quotidienne de satisfaire aux exigences du monde de la presse, les patrons de la presse malienne ont sollicité auprès du Président de la République, l’augmentation du budget alloué à la presse, dans le cadre de l’aide de l’Etat. Toute chose qui a eu un écho favorable auprès d’IBK. Car celui-ci a promis d’augmenter la somme à hauteur de 300 millions de FCFA. Ainsi, de 90 millions à 150 millions de nos francs, l’aide à la presse, au titre de l’année 2015, passe à 300 millions de FCFA. Quelle aubaine pour la presse ! Toute chose qui, nous osons croire, apportera une bouffée d’oxygène aux organes de presse

PARTAGER