Fourre tout : Les brèves du Scorpion

0

Journée culturelle pour ATTrn

Le collectif des agents de santé et du secteur socio-sanitaire a organisé, le dimanche, une journée culturelle au centre islamique  de Hamdallaye pour témoigner de son soutien à ATT. Placée sous la présidence du coordinateur de la fondation pour l’enfance, Dramane Ouattara représentant, la première dame Lobbo Traoré Touré, la journée a enregistré plusieurs interventions et témoignages sous l’animation musicale de l’ensemble instrumental Raoul Follereau. Le représentant des chefs  de quartier de Bamako, Moussa Touré a affirmé  la nécessité pour eux d’offrir un plébiscite au candidat ATT le 29 avril prochain. Birama Traoré, représentant les personnes âgées, note de son côté qu’ATT est  l’homme de la paix parce qu’il est convaincu que c’est  la voie la mieux indiquée pour le développement du Mali.

rn

Dramane Ouattara a, pour sa part, formulé des vœux pour que la rencontre consolide la chance  à ATT de gagner la présidentielle. Le collectif des travailleurs de la santé publique et du développement social a fait la lecture d’une déclaration dans laquelle il affirme entre autre : ‘’ l’école secondaire de la santé, le centre national de formation pour le développement communautaire, l’école des infirmiers du point G, le lycée de jeunes filles furent les premiers projets du Mali indépendant, réalisés pour l’émancipation de la femme. Les établissements ont été et demeurent de véritables pépinières des cadres compétents pour lutter contre la misère, la maladie, la pauvreté par l’action humanitaire, l’action communautaire par les soins préventifs et curatifs de qualité.

rn

Des candidats qui peinent à mobiliser

rn

La présidentielle avance à grand pas. C’est la course contre la montre pour les candidats pour mieux se positionner au scrutin du 29 avril. Cependant, force est de reconnaître que les postulants éprouvent d’énormes difficultés à mobiliser l’électorat qui traîne  les pas dans le retrait des cartes électorales (6 à 10% à Bamako et près de 30% dans le Mali profond). C’est le camp Zounzani 1er qui s’active beaucoup sur le terrain même si un grand nombre de ses partisans est constitué d’enfants et d’adolescents qui n’a pas l’âge de voter. IBK, SBM et Tiébilé Dramé ont engagé des périples à l’intérieur du pays pour rassembler les électeurs. Les  trois sont déterminés à rafler large pour ne pas laisser l’initiative du terrain au seul  candidat président. C’est dire que la campagne gagne en intensité, mais l’électorat n’est pas au rendez-vous. Il ne donne aucun signe positif susceptible de nous faire croire que le scrutin du 29 avril sera une véritable fête électorale.

rn

Des pro-ATT : pour une citoyenneté jusqu’au bout

rn

A l’approche de la présidentielle, le camp ATT est profondément inquiet de l’immobilisme des électeurs. C’est ainsi que certains proches de sa majesté Zounzani 1er  ont  eu l’esprit malin d’aller se positionner dans la société civile pour inviter les électeurs à aller retirer leur carte électorale. Ces pro-ATT n’ont pas  la coudée franche pour obtenir le moindre succès. En bourrant le crâne des électeurs à travers l’ORTM pendant des mois, ils ont eu l’effet contraire à savoir l’immobilisme de l’électorat. Nombreux sont ceux qui disent qu’il  ne sert  à rien d’aller  voter puisque  Zounzani gagne le scrutin.

rn

Le retour de Mariko à Koutiala

rn

Après le succès éclatant de son parti aux législatives de Koutiala en 2002, le candidat de SADI à la présidentielle 2007 a choisi la capitale du coton, la semaine dernière pour lancer sa campagne. Il a pu mobiliser une foule importante. Ce qui fait croire que SADI dispose toujours d’une bonne base à Koutiala. Là bas Mariko a su tenir un discours ciblant la sensibilité des Koutialais à savoir  le refus de privatiser la CMDT (compagnie Malienne pour le développement des textiles). Il a été fortement ovationné par ses partisans qui voient en lui un symbole contre l’injustice de l’administration.

rn

La candidate parle beaucoup et ne convainc pas

rn

Aminata Diallo Sidibé était à la rencontre de ses militants, le samedi, au Palais des congrès. Elle était aussi, le dimanche, sur le plateau de la chaîne de Télévision Africable. On retient qu’elle a beaucoup de problèmes en essayant de donner sa position sur les problèmes essentiels du Mali. Cependant, elle a toujours pris la précaution de ne pas critiquer l’administration ATT. Elle ne voit d’ailleurs rien de mauvais dans la gestion du pouvoir par les princes du jour. Finalement, on se demande pourquoi elle n’a pas rejoint l’ADP pour battre campagne au profit de Zounzani 1er. A vrai dire, on ne comprend pas ce qu’elle veut. Même son choix écologique pose problème en raison de sa position néo-libérale ouvrant la voie à une industrialisation du pays oubliant que cela ne va pas sans pollution à effet de serre. Même si elle est écologiste, elle a un penchant fort pour le néo-libéralisme.

rn

Les politicards  de l’ADP invisibles sur le terrain

rn

Si la tête de l’Alliance pour la démocratie et le progrès a choisi d’accompagner ATT dans ses périples (la solution facile), la base,  par contre est presque totalement absente dans la sensibilisation de l’électorat. A vrai dire, l’ADP ne fait pas grand chose pour le candidat indépendant qui n’est soutenu, en fait, que par son association politique dénommée mouvement citoyen.

rn

Des cartes  d’électeurs entre les mains des commissions ambulantes

rn

A partir de cette semaine, l’administration territoriale mettra des commissions administratives su pied qui se déplaceront pour aller remettre les cartes aux électeurs. Cette initiative vient de la CENI (commission électorale  nationale indépendante) et elle a été approuvée par le département de l’administration territoriale et des collectivités locales. Selon le président de l’institution électorale, Fodié Touré, si les électeurs ne viennent  pas vers les cartes électorales,  celles-ci iront les rejoindre. Reste à savoir si cette distribution de cartes d’électeurs se fera dans la règle de l’art.

rn

Tiébilé Dramé  promet la Maison du Tounkaranké

rn

Le candidat du PARENA à l’élection présidentielle, Tiébilé Dramé a promis que s’il gagne la présidentielle du 29 avril 2007, il s’activera à la création de ce qu’il appelle la maison du tounkaranké, c’est à dire un maison des émigrés qui se chargera des enfants issus de l’émigration surtout en matière de formation. 

rn

Des personnalités attendues pour l’observation électorale

rn

Plus de mille personnalités au niveau international ont demandé à observer les élections présidentielles du 29 avril 2007. Elles seront aux côtés des 4600 agents de la CENI pour le contrôle du déroulement du scrutin prochain. Le président de ladite CENI a précisé qu’il mettra tout en œuvre pour mettre un délégué de la CENI dans chacun des 20.278 bureaux de vote tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Mali. Il s’est engagé aussi à centraliser les résultats du scrutin à son propre niveau pour une  publication éventuelle. En somme, le reste de la mission de la CENI pour la présidentielle demeure la supervision de façon concomitante des étapes suivantes : le déroulement de la campagne électorale ; l’accréditation des observateurs ; les opérations de délivrance des procurations de vote ; la mise en place du matériel et des documents électoraux ; les opérations de vote ; les opérations de dépouillement des bulletins de vote, de dénombrement des suffrages, de transmission des procès verbaux, de centralisation et de proclamation des résultats. Le président de la CENI a déclaré qu’il est convaincu que le dispositif organisationnel et le capital d’expériences acquises par la CENI favoriseront le suivi et la supervision de ces étapes dans l’intérêt bien compris de la démocratie malienne. 

rn

Un site pour  la formation professionnelle au Mali

rn

Au Mali une multitude d’organisations œuvrent quotidiennement dans  le domaine de la formation professionnelle. Malgré cela les artisans  souvent méconnaissent l’existence des activités de ces organisations qui peuvent répondre à leurs besoins. Le but de ce site est d’informer et d’orienter facilement et rapidement les personnes recherchant des formations ou des organisations intervenant dans la formation professionnelle dans le secteur de l’artisanat au Mali. Le site fournit des informations sur les corps de métiers, les centres de formation, les organisations, les modules de formation et les manifestations.

rn

Commentaires via Facebook :

PARTAGER