Niono : les FAMa se mobilisent pour sécuriser les récoltes

0

Depuis quelques temps, les populations de certaines localités du cercle de Nionoont  été privées de leurs champs par des terroristes. Ces derniers ont brulé les champs et tué de paisibles citoyens. Face à cette menace, les FAMa ont, du 22 au 23 janvier, organisé une mission de sécurisation dans certaines localités. Une mission qui, selon les données, a permis aux cultivateurs de faire les travaux champêtres dans la quiétude. Dirigées par le Coordinateur des FAMa à Niono, le Commandant Michel Kamaté, ces localités comportent certains villages de Toubakouna  et de  Kourani  situé à 15 km de la ville de Niono. « Sans la présence des FAMa, les récoltes ne pourront jamais être exécutées », révèle le commandant.

Gao : des orphelins militaires secourus par de l’opération Maliko

Le vendredi 22 janvier,l’opération ‘’Maliko’’ a remis un don de 150 sacs composés dekits scolaires, de cahiers, de stylos aux orphelins des militaires de la région de Gao. La remise du don s’est tenue sous la présidence du représentant du « com. secteur 1 », le commandant Aly B Camara. La donation a eu lieu à la place d’armes du Camp Firhoun Ag Alinçar de Gao. Ce geste de solidarité a été financé par la mutuelle de l’Armée de terre. Pour le représentant du « com secteur 1 », ce geste de solidarité tant patriotique que salutaire à l’endroit de cette couche vulnérable témoigne de la cohésion sociale, de l’entraide et de l’unité existant  entre le peuple malien en général et  les militaires en particulier.

Tombouctou : La journée internationale de l’éducation célébrée

A Kabara, un quartier périphérique de Tombouctou, la Journée internationale de l’éducation a été célébrée sur l’initiative de l’association « Sourire d’enfants au Sahel ».Ce, à travers  l’académie d’enseignement de Tombouctou et l’accompagnement de l’UNICEF. C’était sous la présidence du chef de quartier de Kabara. A cette occasion, 60 enfants issus de familles vulnérables voire des enfants vivant dans des situations de handicap ont reçu des kits scolaires. La donation a également  concerné les élèves de l’école Cheick Nouh de Kabara, ceux de Franco-arabe et de Sans-fil du quartier. Cet appui modeste de l’association « Sourire d’enfants au sahel » constitue un ouf de soulagement pour les parents de ces enfants qui, selon les précisions, étaient ravis de voir les enfants reprendre  le chemin de l’école après une longue période de pause due à la covid-19.

Kayes : la promotion de la gomme arabique lancée

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la promotion des investissements, Arouna Niang, a officiellement lancé la campagne de production et la commercialisation de la gomme arabique, ce samedi 23 janvier 2021 à Kayes. Selon le ministre, trois cercles de la région de Kayes à savoir : Nioro du sahel, Diéma, Yélémani possèdent déjà une très grande potentialité dans l’exploitation de la gomme arabique.

Ansongo : la circulation interdite à partir de 18h

Les autorités du cercle d’Ansongo ont interdit aux piétons, aux conducteurs de véhicules, ainsi qu’aux motocyclistes la circulation à partir de 18heures.La décision a été prise le week-end dernier par le coordinateur des forces armées maliennes (FAMa).À cet effet, la jeunesse et les habitants estiment que la décision « permettra de mettre fin au grand banditisme  ».  À rappeler qu’aucun vol, ni braquage n’a été signalé à Ansongo depuis la prise de cette décision,  affirment certaines sources locales.

 Banamba : Le marché à  bétail rénové

Un hangar de repos réalisé, en plus de la clôture du marché. Deux bornes-fontaines et un abreuvoir conçus  restent les retombées de cette rénovation. Le coût de cette réalisation est estimé à  plus de 25 millions de francs CFA, confient les données. Les travaux ont  été financés  par le Royaume de la Belgique, en appui avec l’agence Belge de développement (ENABEL). Selon certains vendeurs, « cette réalisation permettra de renforcer leurs conditions de travail ».

Reprise des cours à Mopti: Des écoles sillonnées par le gouverneur

Ce lundi 25 janvier 2021, le gouverneur de Mopti, le Colonel-major Abass DEMBELE, a procédé au lancement officiel des cours. C’était au Groupe scolaire Robert CISSE. Profitant de l’occasion, le gouverneur  a visité  le Lycée Technique de Mopti, et le Lycée HamadounDicko de Sévaré. « Partout où j’ai passé, dit-il, les cours ont repris avec la leçon modèle axée sur la COVID 19 ». Au total, ils sont 108030 élèves, dont 58715 filles à reprendre le chemin de l’école dans l’académie d’enseignement de Mopti. Cette région compte 06 CAP à savoir: le CAP de Sévaré, celui de Djenné, Sofara, Tenenkou et le CAP de  Youwarou, indique-t-on.

Rassemblées par la Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here