Kati : Une ONG féminine fait œuvre utile dans certaines communes

0

Agissant dans l’éducation, la santé et l’assainissement, l’ONG Cofesfa Yiriwaton a offert cinq ambulances tricycles aux communes rurales de Kalifabougou, N’Gouraba et Tièlè pour la prise de la santé de la mère et de l’enfant.

Ce don d’une valeur de 9,8 millions de F CFA, a été financé par la Fondation Raoul Follereau un partenaire clé de l’ONG Cofesfa dans le cadre du “Programme de santé maternelle et infantile à Kati”. Il contribuera à l’amélioration de la prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant.

La remise de ces motos tricycles a eu lieu au siège de l’ONG à Sogoniko en Commune VI. Cinq maternités des communes rurales de Kalifabougou, N’Gouraba et Tièlè ont reçu chacune la clé d’une ambulance tricycle des mains de la présidente Mme Konaté Aminata. Il s’agit de la maternité des villages de Nioko, Dionon-Coblen, Farako, Sikoro et Niamana.

Selon la présidente, la Cofesfa va contribuer à l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD) qui est de permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être à tous. L’ONG travaille avec ces communes depuis trois ans dans le cadre d’un projet dont l’objectif est d’améliorer des conditions de vie des communautés. C’est pourquoi la présidente a remercié la Fondation Raoul Follereau pour avoir entièrement financé l’achat de ces ambulances.

Le maire de la Commune rurale N’Gouraba, Bakary Kéita, a témoigné de l’appui énorme que leurs communes ont bénéficié à travers l’ONG Cofesfa dans le cadre de l’éducation, la santé et l’assainissement. A l’en croire, le Cofesfa a investi plus 100 millions de F CFA dans sa seule commune.

Il en est de même pour la Commune rurale de Tièlè. Le président de l’Association de santé communautaire de cette localité a évoqué environ un milliard de F CFA investi par l’ONG. Les bénéficiaires ont beaucoup apprécié le don et estimé qu’il permettra de faciliter la prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant où l’accès aux centres de santé reste un casse-tête surtout pour les villages vulnérables.

Créé le 10 mars 1989, le Collectif des femmes pour l’éducation, la santé et l’assainissement (Cofesfa) contribue à l’amélioration des conditions sociales et économiques des familles et des communautés à travers l’élaboration et exécution des projets. Il a été reconnu et décoré en 1999 au Mérite national.

Zoumana Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here