«Jérusalema Challenge» du projet System MD (on se débrouille pour un Mali meilleur : les lauréats récompensés

0

Le dimanche 24 janvier 2021, a eu dans la salle de conférence de l’Hôtel Mandé la cérémonie de remise des trophées aux 4 gagnants de la compétition intitulée «Jérusalema Challenge», initiée dans le cadre de l’exécution du projet System «On se débrouille pour un Mali meilleur» (MD), et mis en œuvre par l’Union des radios et télévisions libres du Mali (URTEL) et la WebTV Kounafoni.com, en partenariat avec Free Press Unlimited (FPU). C’était sous l’égide du représentant de l’URTEL, Daniel Dembélé.

Cette initiative nommée «Jérusalema Challenge» a mis en compétition au total différents 16 grins du projet System «On se débrouille pour un Mali meilleur»  (MD) dans 4 régions du Mali (Ségou, Mopti, Gao et Tombouctou), sur la base des compétences apprises sur les techniques de montage de vidéos mobiles. Parmi les 16 grins compétiteurs, les quatre premiers ont été primés à travers la remise d’attestation, de Ciwara, amplificateurs et cartes de recharge.

Le même projet a développé des émissions-radios dénommées «M Stars» et animées par les jeunes et pour les jeunes sur 24 radios partenaires dans les régions de Mopti, Ségou, Gao. Une manière de faire participer ces jeunes au débat public en partageant leurs idées et en exprimant leurs sentiments dans des programmes radiophoniques, des clubs d’écoutes et des médias sociaux, faits par et pour eux afin de créer ainsi une contre-rhétorique aux discours extrémistes auxquels ils sont exposés.

Au cours de la première année, le programme «M Stars» a pu réaliser 25 émissions sur des thématiques qui diffèrent en fonction de l’actualité de chaque localité. Ainsi, ces activités de la première année ont directement touché 200 jeunes dans les différentes régions concernées. L’âge des jeunes participants à ces différentes activités varie entre 15 et 35 ans.

Selon le représentant de l’URTL, Daniel Dembélé, le projet prévoit de toucher 500 jeunes. Dans son intervention, l’ambassadeur de Belgique au Mali, Jurgen Van Meirvenne, s’est dit très satisfait du contenu du travail réalisé par le projet. Il a aussi souligné l’importance du contenu du travail réalisé par le projet dans la réunification de notre pays.

Le plus important, poursuit-il, est que ce travail est réalisé par les jeunes car les jeunes peuvent atteindre leurs pairs bien plus que quiconque car ils s’écoutent, ils se comprennent. «Des projets comme celui-ci peuvent jouer un rôle crucial à cet égard» a-t-il conclu.

La cérémonie a par ailleurs été marquée par la présence de l’ambassadeur de Belgique au Mali, le représentant du président de l’URTEL et des hommes de médias. À noter que ce projet est financé par la Belgique et les Pays-Bas.

Fadiala N. Dembélé/Stagiaire 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here