Abdrahamane Diarra, nouveau Président des jeunes de l’URD : A à peine 33 ans, il boxe déjà dans la cour des grands

7

C’est un financier et informaticien qui préside désormais le Bureau national du Mouvement des jeunes de l’URD, principal parti de l’opposition. Il remplace à ce poste le Dr Madou Diallo, celui-là même qui a fait rayonner le Mouvement des jeunes de l’URD, notamment lors de la présidentielle de 2013.

Abdrahamane Diarra, puisque c’est qu’il s’agit, n’est pas un inconnu au sein du parti de la poignée de mains, pour avoir été d’abord sympathisant puis membre fondateur. Avec sa longue taille et sa voix imposante, le nouveau Président des jeunes de l’URD nourrit de grandes ambitions pour son parti. Déjà en bas âge, Abdrahamane Diarra forçait l’admiration par son intelligence. En effet, après 3 mois seulement en 1ère année, la direction de son école a écrit à ses parents pour leur dire que son niveau lui permettait de passer en 2ème année. Une performance rare aujourd’hui!

Ce n’est pas tout. Jusqu’au DEF, Abdrahamane Diarra a toujours été premier de sa classe. En 1994, en 5ème année, il fut sélectionné d’autres meilleurs élèves pour constituer l’Association pour la promotion des médicaments génériques, communément appelés DCI. Cette expérience lui a fait découvrir et lui a donné le goût de la vie associative.

Après l’obtention du Bac dans la série Sciences Exactes (SE), il a obtenu successivement un DUT en Informatique de gestion et une maîtrise en Génie informatique. Abdrahamane est également titulaire d’un Master I en finances et d’un Master II en finances, banques et assurances. Actuellement, il est le chef de la Division organisation et méthode de la Cellule informatique du ministère de l’économie et des finances.

Il est aussi titulaire de plusieurs attestions et certificats des sociétés Microsoft et Oracle. Cerise sur le gâteau, il a été certifié ITIL en 2015. C’est-à-dire en Information, technology, infrastructure, library (ITIL), une référence en matière de gouvernance informatique.

Au plan politique, Abdrahamane Diarra a toujours été un inconditionnel de Soumaïla Cissé. Ce qui a quelque part guidé son cursus universitaire. C’est pourquoi, à la création du parti de la poignée de mains, en 2003, il s’est tout de suite lancé dans le marigot politique aux côtés de son mentor, dont il a été le porte-parole lors de la présidentielle de 2013.

De 2003 à 2006, il a été membre de la Coordination nationale des jeunes de l’URD. De 2006 à 2011, il fut Président des jeunes de Médina-Coura, Secrétaire administratif de la Commune II et Secrétaire à la communication et aux nouvelles technologies de l’information du Bureau national des jeunes.

De 2011 à 2016, il fut Président des jeunes de la Commune II et Secrétaire général du Bureau national des jeunes de l’URD. Après ce riche parcours au sein du parti de la poignée de mains, c’est donc à juste raison qu’il a bénéficié de la confiance de ses camarades pour prendre les commandes du Bureau national des jeunes lors du 1er Congrès ordinaire du Mouvement national des jeunes, tenu le 27 mars dernier au CICB.

Dans ses nouvelles fonctions, il se propose de renforcer les capacités des jeunes de notre pays sur les notions de citoyenneté et de patriotisme et d’amener ceux-ci à prendre conscience de leur rôle dans la vie démocratique. Il se propose aussi de fédérer la jeunesse malienne, pour la faire adhérer aux idéaux du Président de son parti.

«Nous, jeunes de l’URD, c’est très clair, nous nous battons pour faire gagner notre Président en 2018», c’est la conviction qui l’anime, avec ses camarades jeunes. Il loue aussi les qualités d’homme d’Etat compétent de son Président. C’est pourquoi, il voit un renversement de la majorité de 2013 au profit de Soumaila Cissé à la prochaine présidentielle.

Youssouf Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Un parcours fabuleux et n’a étudier qu’au mali, un belle exemple a suivre, son engagement, son militantisme.son intelligence ainsi que son patriotisme ne fait pas défaut.je dirais qu’il est le meilleur Président des jeunes des partis politique en Afrique de l’ouest. DIARRA fait la fierté de la jeunesse conscience malienne. Avec des jeunes capable comme lui , le Mali pourra sortir du baffons que la royauté actuelle nous a mis. Courage ensemble nous pouvons.

  2. Ce jeune fait vraiment la fierté de la jeunesse malienne et africaine, il faut l’approcher pour s’en rendre compte

  3. mon cher , tu risque d’être sacrifié au profit de ton parti car tu sembles être un bon bouclier et ta carrière politique est prématurément hypothéquée

    • Apparemment tu es la seule personne ki vois ainsi…mais c’est tout le contraire..notre président aura une carrière politique très remarquable dans ce parti qui ne fait qu’éclairer le peuple malien…

Comments are closed.