Après sa sortie d’hôpital : IBK fait face à un front social en ébullition !

95
Interview (presque) imaginaire : IBK : « Karim Keïta n’a pas d’avion ; mais s’il a les moyens de s’en procurer, pourquoi pas ? »

Le jeudi 28 avril 2016, Bamako accueillera la rencontre des ministres de la Jeunesse du G5-Sahel. Ils échangeront sur les questions brûlantes du Sahel et conviendront d’une action commune.

 

En prélude à la rencontre de jeudi prochain des ministres du G5-Sahel dans notre capitale, une session de travail de deux jours regroupent depuis hier à l’hôtel Radisson les experts des cinq pays. Ils examineront des documents qui permettront d’enrichir les travaux des ministres.

Les documents portent, entre autres, sur le diagnostic des problèmes qui se posent à la jeunesse du G5-Sahel et l’état des lieux des politiques, stratégies et solutions conçues et la mise en œuvre des différentes politiques en matière de promotion de la jeunesse.

Le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, qui a présidé à la cérémonie, a souhaité la bienvenue aux experts en terre malienne.

Pour lui, leur participation à cet important forum est une volonté des chefs d’Etat de l’espace, préoccupés par la situation des jeunes, de faire des experts des acteurs importants pour la recherche de solutions aux nombreuses difficultés auxquelles le continent est confronté. Il les a invités à faire des propositions concrètes qui contribueront à la prise en compte des besoins.

Auparavant, El hadj Mohamed Najim, secrétaire permanent de G5-Sahel, qui dirige les travaux de cette réunion des experts, avait soulevé les préoccupations des chefs d’Etat du G5-Sahel qui consistent à formuler une stratégie intégrée devant créer les conditions de l’épanouissement et du développement de notre jeunesse.

Pour M. Najim, les défis sont certes nombreux, mais ne sont pas insurmontables et ne doivent pas nous laisser indifférents. Il a remercié le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita pour avoir autorisé et facilité cette rencontre dont l’importance n’est plus à démontrer.

Zoumana Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

95 COMMENTAIRES

  1. Une pintade ( :pintade: ) “en recherche de discours ” INTELLIGENT …..( ? )
    peut toujours chercher de l’aide sur le site http://www.pipotronic.com/ …….
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  2. C’est la jeunesse qui doit être la première actrice de son développement.
    Pour cela,cette jeunesse doit tourner le dos à certaines pratiques pour aider nos dirigeants à faire pour elle ce qui peut l’amener à assurer la relève de demain.
    Cette rencontre de la jeunesse est vraiment à saluer…

  3. Pendant trois jours l’on s’est attelé à l’élaboration et la mise en œuvre urgente et inclusive d’une stratégie intégrée de la jeunesse des pays du G5 Sahel, sous l’égide des ministres en charge de la jeunesse.

  4. les ministres du G5-Sahel sont à encourager vue ce qu’ils veulent mettre en place pour la sécurisation et surtout les problèmes liés à l’intégration de la jeunesse dans le tissu sociale. nous jeunes ne devrons pas rester indifférent à cette initiative qui nous concerne.

  5. C’est l’occasion de faire le diagnostic des problèmes qui se posent à la jeunesse du G5 Sahel et l’état des lieux des politiques, stratégies et solutions mises en œuvre dans les différents pays en matière de promotion de la jeunesse.

  6. Les jeunes sont les adultes de demain.Pour cela,il faut une jeunesse consciente pour espérer avoir des dirigeants dignes et déterminés à travailler pour le bien de nos pays.
    C’est pour cette raison que je salue cette initiative et encourages les initiateurs à continuer ainsi.

  7. Cette rencontre de bamako verra la validation des termes de référence d’une étude portant sur l’élaboration d’une stratégie intégrée assortie d’un plan d’actions de la jeunesse des pays du G5 Sahel ainsi que la mise en place d’un comité de pilotage de la stratégie intégrée de la jeunesse des pays du G5 Sahel et le chronogramme de mise en œuvre des décisions et recommandation du G5.

  8. le président de la république SEM IBK a toujours invité la jeunesse de se mettre au travail car c’est sur eux le pays repose et les jeunes doivent bien se former pour mieux diriger demain.

  9. Le rendez-vous de Bamako qui s’inscrit dans la recherche de l’operationnalisation de la vision de nos chefs d’Etat en actes concrets et ce, dans les meilleurs délais.

  10. les questions de jeunesse, tout en étant des préoccupations de développement, sont aussi et surtout des questions de sécurité et s’inscrivent parfaitement dans le crédo de sécurité et de développement que promet le G5 Sahel.C’est donc une très bonne initiative.

  11. Le ministre Baby travaille beaucoup avec les jeunes afin de trouver un plan d’ensemble pour endiguer ce problème de chômage.
    Si nos dirigeants y prennent garde ces jeunes sont comme une bombe prête à s’exploser.

  12. La participation de la jeunesse à cet important forum est une volonté des chefs d’Etat de notre espace, préoccupés par la situation des jeunes, de faire des jeunes des acteurs importants pour la recherche de solutions aux nombreuses difficultés auxquelles ils sont confrontés.

  13. La promotion de la jeunesse est l’affaire de tous et les jeunes ne doivent pas rester sans faire quelque chose pour aider nos dirigeants qui tiennent à faire d’eux des dirigeants de demain. La jeunesse se doit de soutenir les actions des gouvernants afin d’être insérée.

  14. Le gouvernement malien a invité les participants, en tant qu’experts, à mettre leurs capacités et leurs connaissances à la disposition de notre jeunesse afin qu’elle s’approprie les opportunités offertes par le Sahel pour véhiculer les idéaux de paix, de sécurité et de développement.

  15. Le problème du chômage des jeunes en Afrique est plus complexe que dans les au-tres régions du monde. La lente croissance des économies ne permet pas de créer suffisamment d’emplois pour le grand nombre de diplômés qui arrivent chaque année sur le marché.

  16. Il faut noter que le G5 Sahel ou « G5S » est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité, créé lors d’un sommet en 2014 par cinq États du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.Nous sommes entièrement pour ce cadre.

  17. la jeunesse l’avenir de tout pays et le socle du développement. lorsque la jeunesse est intégrée nous avons moins de problème car une fois au chômage elle se donne à tout même s’il s’agit de déstabilisation et le terrorisme.

  18. une rencontre entre les cinq ministres du sahel est salutaire. je pense au sortie de cette rencontre des mesures seront prises et des solutions qui nous permettront d’être plus efficace vis-à-vis des ennemies.

  19. une rencontre entre les cinq ministres du sahel est salutaire. je pense au sortie de cette rencontre des mesures seront prises et des solutions qui nous permettront d’être plus efficace vis-à-vis des ennemies.

  20. C’est quoi cet article d’amateur? Le titre et le contenu sont comme la nuit et le jour.Ce journaliste à un délestage dans la tête.

  21. monsieur le journaliste ton titre n’a rien n’avoir avec son contenu. il,faut bien travailler afin que le peuple soit satisfait de vous mais si vous continuez sur cette lancée vous serez très très nul. je me demande si vous êtes vraiment un journaliste.

  22. Le problème de l’insertion des jeunes est avant tout un problème d’emploi. Il faut alléger la fiscalité des entreprises pour rendre les entrepreneurs plus heureux et ainsi favoriser la création d’emplois. Plutôt que de laisser les jeunes aux portes des entreprises, il vaut mieux les encourager à créer leur propre emploi,

  23. Il faut avoir le courage de le dire: la solution de ce problème (chômage) est d’investir dans tous les secteurs, notamment dans l’Agriculture et l’industrie.
    À ce sujet, des Experts expliquent qu’il faudrait essayer de lever les entraves rencontrées actuellement par les opérateurs. Et d’assurer également l’accompagnement des jeunes porteurs de projets notamment dans le cadre de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ).

  24. les opposants devons savoir qu’il est temps de laisser cette histoire de marche car ils cherchent la déstabilisation du pays mais qu’ils sachent que le président de la république n’est plus malade, il a été très bien traité par les médecins et actuellement son soucis est le retour de la paix afin de passer au développement sur toute l’étendu du territoire malien.

  25. Le problème d’emplois de la jeunesse a été un réel problème pour tous les dirigeants. Nous saluons les initiateurs du G5 Sahel qui ambitionne mettre la jeunesse devant cette réalité en la responsabilisant. Cette lutte d’ensemble par les pays composant le G5 permettra d’adopter une politique commune pour remédier ce problème.

  26. le président IBK aime son pays et a une bonne vision pour le retour de la stabilité et le développement. nous devons laisser notre nos différents pour le bonheur du mali afin que les filles et fils soit heureux demain.

  27. Bamako au cœur des préoccupation de la jeunesse du G5 Sahel .Ministres , experts sont réunis actuellement dans la capitale malienne pour trouver les voies et moyens à éradiquer les fléaux qui minent la jeunesse et partant l’avenir des pays du G5 Sahel et de tout le continent.

  28. Dites ce que vous voulez mais nous on avance dans le progrès le ,président IBK a le soutient de son peuple qui est toujours déterminer à défendre la cause du président.

  29. Le G5 est perçu comme le bon format et la bonne échelle pour traiter des questions spécifiquement sahéliennes. IBK à son arrivée a favorisé la rencontre avec les membres du G5-Sahel pour trouver des solutions propres à la situation actuelle du Mali et cela est à salué.

  30. Le gouvernement a mis l’accent sur la promotion de entrepreneuriat privé en orientant les jeunes vers les agences spécialisées afin de mieux se former.
    Le président a mis un fond en place pour le financement des projets des jeunes dans le domaine de l’agriculture

  31. Comme l’a dit le secrétaire du G5-Sahel, le problème d’emploi n’est pas insupportable mais il faut la ferme volonté de nos dirigeants. Ils doivent revoir la politique de création d’emploi surtout le secteur privé qui peut résorber plus de jeunes.

  32. Coulibaly zoumana a trop compris les instructions à lui donner qu’il s’est vraiment planté sans se rendre compte dans quelle bêtise il est. C’est bien de faire des titres évocateurs, accrocheurs, pertinents et autres mais de là à être aussi minable que ça.
    Ça ne donne vraiment l’envie de lire des journaux dans ce pays.

  33. Il faut l’implication de la jeunesse malienne pour une dureté de ce grand projet de développement.

  34. Notre pays le Mali doit s’investir dans des initiatives de ce genre pour la bonne maîtrise de notre Sahel, ce rencontre est ce qu’il faut pour le Mali qui possède un grand Sahel.

  35. Moi c’est la participation du président qui m’est un acte de bravoure à saluer !!!
    Vraiment c’est un grand acte pour une personne qui vient juste de rentré de ses soins.

  36. Avec cela, je suis sûre que nous aurons bientôt une porte de sortie à certain des difficultés qui menacent le Sahel. Il faut des rencontres de ces genres des temps en temps pour servir de mieux le Sahel vaste qui est abandonné à lui-même.

  37. Enfin nous pouvons dire qu’IBK revient en force car son arrivée a permis à discuter de la situation actuelle du Mali et aussi de la situation sécuritaire de notre pays.

  38. Il faut le dire, c’est en unissant nos forces que nous pourrons avoir des portes de sortie à ses diffèrent problématique qui secouent notre Sahel. Le sahel est d’une immense grandeur et nous devons avoir le temps pour non seulement l’exploité mais aussi en prendre soin.

  39. Cet article est un manque de rigueur du journaliste envers lui même et une insulte à notre capacité de compréhension. Et cela étonne des journalistes de ce pays de se voir traiter de tous les noms.
    On ne peut pas faire un article aussi médiocre et s’attendre à recevoir des bouquets de fleurs.

    • Merci Le Realiste,
      Nos journaleux sont mediocres que le mot même des fois.
      Bref tout le monde connait et est conscient de nos maux. Donc qui cherche, trouvera sur nos politicards.

  40. Le thème de ce G5-Sahel est très important, nous sommes véritablement confronté à ses difficultés qui seront l’objet de ce rencontre, la participation majoritaire des maliens est un atout pour le pays.

  41. Vraiment je me rends compte que nous avons un président qui porte un amour sincère pour la patrie, juste après la descente de l’avion en provenance de France pour ses soins médicaux, il se met au travail.
    Que du Bonheur au Mali avec le président IBK.

  42. Le G5-Sahel est une bonne initiative qui doit être soutenu par tous les pays membre, et nous remercions le président par malgré son Etat de Santé participera à ce grand projet de développement.

  43. Nous avons un titre ridicule par rapport a son contenu mais selon le texte c est bonne chose de recevoir des experts du G5 à Bamako .

  44. Ça ce sont les signes que ce journal le matin n’a vraiment pas de direction de rédaction compétente sinon ce genre d’articles n’aurait jamais du prendre le chemin de l’imprimerie. Sinon qu’est ce que le président IBK qui fait face au front social après sa maladie à en rapport avec la rencontre des ministres du G5 sahel?
    Peut être que c’est une autre forme de journalisme que ce journal veut développer!

  45. Depuis son accession au pouvoir, le président a crée près de 81.481 emplois sur 200.000 promis. L’état encourage les jeunes à se lancer dans le privé car la fonction publique ne peut pas employer tout le monde.

  46. IBK a fait la preuve de son leadership et de sa détermination à assurer la promotion de l’emploi des jeunes, parfois dans des zones difficilement accessibles pour cause d’insécurité.

  47. Évoquant les résultats de l’exercice passé, Mahamane Baby a cité le placement de 5170 jeunes en stage de formation professionnelle, le paiement total des arriérés des allocations dus aux jeunes au titre du stage de qualification professionnelle

  48. Les initiatives et les dépenses publiques à travers les différents dispositifs pour encourager la création d’emplois et la promotion d’un nouvel élan d’entrepreneuriat chez les jeunes maliens ne manquent pas. C’est pourquoi, le président met tout en oeuvre pour que cela soit une réalité dans notre pays.

  49. La rencontre avec le G5-Sahel a permis de mettre de mettre en évidence la promotion et l’amélioration des conditions de vie de la jeunesse Malienne . Les invités du ministre étaient porteurs d’un projet d’organisation du Colloque panafricain sur Culture et Education à la paix

  50. Nous remercions le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita pour avoir autorisé et facilité cette rencontre dont l’importance est vraiment capitale en cet actuel du pays.

  51. Nous sommes heureux que notre pays abrite un tel événement si capital pour la jeunesse. La jeunesse a toujours eu une place de choix dans le programme du président IBK.

  52. Il subit l’influence des mutations sociales. Prendre en compte le Genre ne signifie pas que les femmes doivent remplacer les hommes. Il signifie plutôt, réduire les inégalités entre les sexes en agissant de manière préventive et/ou en les corrigeant, si elles existent déjà ».

  53. Bienvenue aux experts du G5 du sahel d’être là pour nous apporter leurs soutiens .

  54. Je vais faire l’effort d’ignorer le titre et dire que la jeunesse constitue un atout efficace de développement. La prise en compte de ses préoccupations et la mise en place de stratégies communes sous régionale s’avèreraient des moyens de développer nos états et en même temps offrir des moyens à cette jeunesse de s’exprimer et de se réaliser.

  55. Monsieur le journaliste je vois de rapport entre ce titre là .(Après sa sortie d’hôpital : IBK fait face à un front social en ébullition !) et le contenu du texte qui se présent ici.

  56. Notre pays a actuellement besoin des grand experts du continent dans ce pays pour la résolution des problèmes de ce pays qui traverse un moment difficile.

  57. Notre pays a actuellement besoin des grand experts du continent dans ce pays pour la résolution des problèmes de ce pays qui traverse un moment difficile.

  58. Le président de la république est à féliciter pour avoir facilité cette rencontre qui regroupera tous les ministres des jeunesses des pays membres du G-5 Sahel dans la capitale malienne, Bamako. C’est avec plaisir que cette rencontre se tiendra et notre pays sera l’un des premiers à mettre en places les résultats de la rencontre.

  59. El hadj Mohamed Najim, secrétaire permanent de G5-Sahel et ces membres , vont élaborer des travaux d’intellectuels avec les membres du gouvernement pour apporter leurs apports pour nous permet de sortir de cette crise qui dure depuis longtemps.

  60. Je suis d’avis avec Najim, les défis sont certes, nombreux mais ils ne sont pas insurmontables. Il faut l’engagement de tous les pays du G-5 Sahel pour que les jeunesses de cette organisation. Le président de la république présidera en personne la rencontre de demain. Son état de santé s’est amélioré ces derniers jours après une opération avec un organe en moins mais qui n’avait rien à faire dans son corps, selon IBK lui-même.

  61. Cet article étale l’incompétence et la carence de l’auteur. Aucun journaliste digne de cette profession même stagiaire ne peut pas publier un article de ce genre. La maison de la presse malienne doit être munie d’un organe chargé de contrôler les publications des journalistes pour éviter la publication d’un article de ce genre qui n’a que des impacts négatifs sur la population sur la qualité des information de notre pays.

  62. Le journalisme n’est pas le travail de M. Coulibaly. Cet article reflète un écrit d’un élève de la 9ème Année. Cohérence zéro et professionnalisme, n’en parlons pas. Le front social en ébullition ne devrait pas être le titre de cet article. Mais un titre de ce genre : les défis des jeunesses du G5 Sahel au cœur de la rencontre du 28 avril ou la promotion des jeunesses du G5 Sahel au cœur des débats de la rencontre de demain.

  63. La rencontre du 28 avril des représentants des du G5 abordera les questions des pays membres de cette organisation. Le président de la république fait face à un front social non en ébullition mais en recherche de solutions à certain nombre de problèmes.

  64. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Il faut vraiment que “le matin” demande à ses employés de travailler dans la journée et en étant sobre pour être sûr d’avoir ce que l’on pourrait qualifier d’article sinon là on a vraiment droit à “un coq à l’âne”.
    Un titre et contenu diamétralement opposé! 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

  65. Certains journalistes ne doivent pas publier. Ils doivent être sanctionnés par un retrait de statut de journaliste. Cet article est incohérent, le titre n’a rien à voir avec le contenu. C’est dommage pour cette nation qui pense qu’elle a des journalistes.

  66. Enfin nous pouvons dire qu’IBK est revenu en force car son arrivée a apporté à la population beaucoup d’initiative et cette rencontre entre les membres du G5-Sahel est a salué.

  67. Les ministres du G5 Sahel vont aborder le diagnostic des problèmes qui se posent à leurs jeunesses et l’état des politiques, j’en passe. Tout cela pour la promotion de la jeunesse africaine qui doit faire une prise de conscience.

  68. Les jeunes des pays du G5 Sahel en général et maliennes en particulier font face à des défis à relever pour la promotion de leur pays respectifs et du continent. La rencontre du 28 sera un champ d’échanges et de propositions. Les jeunesses africaines des pays du G5 sahel aborderont : entre autres, sur le diagnostic des problèmes qui se posent à la jeunesse du G5-Sahel et l’état des lieux des politiques, stratégies et solutions conçues et la mise en œuvre des différentes politiques en matière de promotion de la jeunesse.

  69. Les experts se sont rencontrés dans l’hôtel Radisson Blue de Bamako pour des préliminaires sur la rencontre des ministres du G5 sahel qui doit avoir lieu demain dans notre pays. Les documents ont été échangés entre les représentants des pays participants.

  70. Cette rencontre qui doit avoir lieu dans notre pays sera une bonne chose. Elle sera un lieu d’échange entre les ministres des pays du G5 Sahel pour examiner les problèmes du Sahel. La question de la question de la sécurité et de la stabilité ainsi que d’autres problèmes à travers la lutte contre le terrorisme sera aux rendez-vous des débats du 28 avril.

  71. Djo entre nous je veux que quelqu’un m’explique car je me taraude les méninges mais très sincèrement je n’arrive vraiment pas à faire le lien entre le fait que le président après sa sortie d’hôpital fait face au front social et la rencontre du G5 Sahel prévu dans notre pays?
    Cependant ne doutant pas de mes capacités intellectuelles; je pense que ce journaleux a encore beaucoup à apprendre en matière de journalisme.

  72. Un titre qui ne correspond au texte,je crois que les experts du G5 à Bamako sera plutôt mieux comme titre.

  73. Nous vous souhaitons les bienvenus dans notre capitale.Ces experts des cinq continent après des études approfondies des dossiers, pourront nous apportez des stratégies et solutions pour sur la bonne gestion de la crise maliens.

  74. C’est une très bonne initiative de la part du président république d’avoir inviter le G5 du sahel dans notre capitale pour nous aider sur les diverses problèmes du pays.

  75. Même si le titre ne reflète pas le contenu de l’article; on peut s’efforcer de dire que cette rencontre est la bienvenue car il y a des réalités que nous avons en commun et donc en discutant et en fédérant nos forces la dessus que nous arriverons à résoudre ces problèmes.

  76. Zoumana Coulibaly même si ta profession t’enseigne de faire des titres “accrocheurs” celui là est carrément hors sujet. Le titre et son contenu son totalement comme le jour et la nuit. Ce n’est pas du journalisme que tu fais là mon cher.

  77. Mais attends ou est ce que cet “écriteur” parce que si je dis journaliste; ce serait faire une insulte aux bonnes plumes de ce métier; a appris à faire du journalisme?
    Le titre de l’article n’a absolument rien à avoir avec le contenu; c’est vraiment pitoyable pour notre presse. Revoyez un peu votre copie!

  78. c’ est quoi ce titre d ‘ébullition qui n as rien avoir avec le contenu de ce texte

  79. La participation à cet important forum est une volonté des chefs d’Etat de l’espace, préoccupés par la situation des jeunes, de faire des experts des acteurs importants pour la recherche de solutions aux nombreuses difficultés auxquelles le continent est confronté. Il les a invités à faire des propositions concrètes qui contribueront à la prise en compte des besoins.

  80. Auparavant, El hadj Mohamed Najim, secrétaire permanent de G5-Sahel, qui dirige les travaux de cette réunion des experts, avait soulevé les préoccupations des chefs d’Etat du G5-Sahel qui consistent à formuler une stratégie intégrée devant créer les conditions de l’épanouissement et du développement de notre jeunesse.

  81. La participation des ministres du G5-Sahel a cet important forum est une volonté des chefs d’Etat de l’espace, préoccupés par la situation des jeunes. Les chefs d’États doivent d’avantage s’impliquer dans la situation désagréable dont fait fasse la jeunesse des pays membres du G5-Sahel.

  82. Cette échange permettra aux ministres des pays de la G5 sahel de parler, de comprendre , de se faire comprendre sur les problèmes tel que le chômage des jeunes, la montée en puissance du terrorisme.

  83. La rencontre des ministres du G5 sahel, est toujours dans le cadre de l’union, dont ce dernier fait la force. Ces ministres échangerons sur les questions brûlant dont le sahel est affronté.

  84. Ce qui est plus salutaire dans cette rencontre en plus des échanges sur les questions brulantes du Sahel, elle se primera aussi sur les maux dont fait face les jeunesses des pays du G5-Sahel. Le ministre Mahaman Baby qui présidé à la cérémonie, a souhaité la bienvenue aux experts en terre malienne.

  85. Tu as raison, déjà début le président IBK a commencé à étaler sa bonne politique de gouvernance, son séjour médicale en France l’a rendu plus tenace et déterminé. Cette rencontre est objectif pour les pays du G5-Sahel. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  86. Dès l’arrivée du chef de L’État de son séjour médical il n’a pas perdu de temps son premier travail sera remarquable et objectif pour notre pays. Cette rencontre permettra à notre pays et ceux du reste du G5-Sahel de trouver des solutions aux questions brûlantes du Sahel et conviendront d’une action commune.

  87. “Les documents portent, entre autres, sur le diagnostic des problèmes qui se posent à la jeunesse du G5-Sahel et l’état des lieux des politiques, stratégies et solutions conçues et la mise en œuvre des différentes politiques en matière de promotion de la jeunesse.” Je trouve remarquable que ce genre rencontre.

  88. Les ministres du G5-Sahel échangerons dans le cadre Ils examineront des documents qui permettront d’enrichir les travaux des ministres. Ils échangeront sur les questions brûlantes du Sahel et conviendront d’une action commune et Ils examineront des documents qui permettront d’enrichir les travaux des ministres.

  89. C’est une bonne initiative que de voir les pays G5-Sahel se concertent pour s’entendre sur des actions commune dans la gestion du sahel. Ce qui reste le plus salutaire est que c’est dans le cadre juvénile, c’est à dire la promotion de la jeunesse dans les pays du G5-Sahel.

  90. Comme on le dit si bien bien l'union fait la force, cette échange permettra aux pays de la G5 sahel de faire face au nombreux maux qui menacent des pays membres. Le président IBK a bien fait de soutenir cette échange qui a été présidé par Le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby.

  91. Cette rencontre des ministres de la Jeunesse du G5-Sahel est vraiment salutaire, car ils échangeront sur les questions brûlantes du Sahel et conviendront d’une action commune. C’est ensemble qu’on pourra régler les différents maux dont le sahel est en train de faire face.

Comments are closed.