Arcane politique : L’Urd convoquée en conférence nationale le 23 octobre prochain !

0

L’Union pour la République et la Démocratie (URD), la formation politique créée par feu Soumaila Cissé connait aujourd’hui des remous en son sein. Elle ira en conférence nationale le 23 octobre prochain.

Après les adhésions de Mamadou Igor Diarra, Dr Boubou Cissé et Dr Hamed Sow, l’Urd sont devenues le principal sujet de conversation  dans les différents grins de causerie de Bamako et de l’intérieur du pays.

Tous ces remous sont, il faut le dire, consécutifs à la mort du père fondateur du parti et la guerre de positionnement pour le candidat du parti à la prochaine élection présidentielle.

Les nouveaux adhérents au parti que sont Boubou Cissé, Mamadou Igor Diarra et Ahmed Sow ne font pas partie du Comité exécutif du parti pourtant ils nourrissent déjà des intentions présidentielles.

Même si le initiateurs de cette conférence nationale justifient sa tenue pour confier des postes aux nouveaux adhérents  dans le comité exécutif, force est de reconnaître que dernière cette conférence nationale se cache une autre intention qui serait de mettre des partisans de Boubou Cissé dans la direction du parti, afin de faciliter sa candidature à la présidentielle prochaine.

Ainsi une pétition en faveur de l’organisation de cette conférence a été signée par plusieurs cadres du parti. Pour le moment le quorum n’est pas encore atteint, car il faut 178 personnes pour l’acter.

En clair, cette conférence nationale vise à mettre Gouagnon Coulibaly, un partisan du Boubou à la présidence du parti, afin de faciliter le choix de son mentor comme candidat.

Racine Thiam, un autre partisan de Boubou serait pressenti au poste du secrétaire à la communication et porte-parole du parti.

En clair, cette conférence nationale va supplanter Pr Salikou Sanogo, le vice-président qui pilote le parti aujourd’hui après le décès du père fondateur Soumaila Cissé.

En effet, l’Urd va connaître des soubresauts car on dénombre en sein plusieurs clans : de celui de Me  Demba Traoré, en passant par celui de Mamadou Igor Diarra et enfin celui Dr Boubou Cissé qui est en passe de rafler la majeure partie des cadres du parti à son profit à cause des billets de banque.

Une réunion extraordinaire des membres du bureau exécutif s’est tenue le samedi dernier au siège du parti pour la circonstance, il y’a eu des positions tendues. Quant à Boubou Cissé, il part déjà au contact des militants de l’Urd de l’intérieur du pays, notamment à Kayes, Nioro de Sahel et récemment à Mopti.

En tout cas, l’Urd est au bord de l’émiettement. Qui pour honorer la mémoire de Soumaila Cissé en sauvant la formation politique qu’il a créée ? Le temps nous édifiera.

Seydou Diamoutené

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here