Bientôt le gouvernement Modibo Kéita III : Des ministres de combat en lieu et place de ceux de la famille, des amis, des parents et des soutiens électoraux

58
L’opposition face à l’échéance du 15 mai : « Le Mali doit reprendre le contrôle du processus de sortie de crise »
Modibo Keita premier ministre

Après plus de deux ans aux commandes de l’Etat avec un bilan en deçà des attentes du plus grand nombre des Maliens, le Président IBK a encore une fois de plus l’occasion de rectifier les tirs maladroits de sa gouvernance à la veille de ce énième remaniement. Il a désormais l’opportunité devant lui de nettoyer les écuries d’Augias  en remerciant tous ces ministres neveux, beaux-frères et famille et autres soutiens politiques et financiers, plus pour des raisons d’éthiques morale et politique que de compétences. IBK sortira-t-il enfin des considérations partisanes et politiques pour être le président de tous les maliens ? Choisira-t-il la compétence au lieu de la récompense pour ce nouveau gouvernement afin de  mener le bateau Mali à bon wharf ? 

Nul ne peut remettre en cause son plébiscite au second tour de l’élection présidentielle. Ce score à la soviétique avait une double signification, Il était  d’abord un rejet total de l’ancien système qui s’était caractérisé par une corruption à ciel ouvert, un clientélisme à nulle autre pareille et un laxisme outrancier à couper le souffle. Il était aussi synonyme d’espoir et d’espérance pour un Peuple qui a souffert le martyre tant au nord qu’au sud. Mais hélas en seulement deux petites années de gouvernance la montagne n’a accouché que d’une maigre souris et l’espoir que l’élection d’IBK a suscité s’est transformé en désillusion et en cauchemar, tant les maux reprochés à l’ancien régime sont restés sans remède et de la pire des manières. Tous les secteurs de l’Administration sont toujours gangrénés par la corruption, l’argent public ne sert qu’à une infime minorité tandis que  l’écrasante majorité de la Population végète dans la misère. Heureusement pour lui il a encore deux ans et 10 mois pour rectifier le tir et corriger les différentes erreurs qu’il a commises. Ne dit-on pas qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire ? Ce énième remaniement qui est l’occasion de la dernière chance lui offre l’opportunité de remettre en selle une nouvelle équipe gouvernementale, moins contestée, moins étiquetée et plus apte moralement et intellectuellement. Le Président IBK doit se réconcilier avec son Peuple en posant des actes concrets et en débarrassant la République de toutes ces sangsues qui ne sont mues plus par leurs intérêts personnels que républicains. Il a encore l’occasion devant lui de se ressaisir, et de devenir un  « Président normal » guidé par un seul objectif, celui de servir la République avec droiture, honnêteté et sens élevé de patriotisme. Qu’il sache que ceux qui rôdent aujourd’hui  autour de lui sont ceux là-même qui avaient fait hier le griot derrière ATT et dont nul ne pouvait imaginer leur retournement de veste aussi rapide que l’éclair. Ils n’ont pas d’idéal ni d’amour pour ce pays mais roulent juste pour leurs intérêt personnels. Et tant pis pour le Mali. La plupart de ces gourous de la République sont trempés dans de beaux draps. Donc leur soutien n’a de valeur et d’autre signification que de se trouver toujours la bonne couverture pour échapper au glaive de la Justice. Alors Monsieur le Président, l’Amour pour le Mali ne doit pas être qu’un refrain qu’on entonne à tous bouts de champ, mais un comportement de tous les jours dans les faits et dans les actes, une rigueur à toute épreuve et une redistribution équitable des ressources de l’effort commun pour une amélioration des conditions de vie  du plus grand nombre des Maliens. C’est cela l’espérance de nos Martyrs pour un Mali meilleur. Mais M. le président, deux ans encore après votre brillant plébiscite, ces vertus tant attendues pour notre renaissance ne sont pas toujours au rendez-vous. Les maliens, vos compatriotes attendent toujours le retour du IBK Premier ministre connu pour sa rigueur, son amour et son grand engagement pour le Mali.

Youssouf Sissoko    

PARTAGER

58 COMMENTAIRES

  1. Les partisans et sympathisants du président IBK disent chaque fois qu’il a eu des résultats positifs ,que son bilan est excellent ,alors qu’ils énumèrent les bienfaits de son régime citer nous un seul bon exemple pour les maliens.Depuis son intronisation comme président il y a eu que des scandales les uns après les autres ,3 1er ministre en 2 ans plus de 100 voyages a l’ extérieur du Mali et seulement 8 a 10 voyages a l’intérieur du Mali .Il passe plus de temps dans son jet prive que dans son palais,que de bla bla a la télé et on ne comprends rien du tout ce qu’il dit en plus le journal parlé n’est que pour lui et sa femme.Y A N’A MARRE TROP C’EST TROP IL FAUT UN BALAI CITOYEN POUR LE MALI CONTRE CES POLITICHIENS MALHONNÊTES VOLEURS MENTEURS CORROMPUS.

  2. Le président IBK a une bonne gestion de ce pays, nous sommes témoin de sa bonne gestion.
    IBK est venu trouver le pays dans des conditions tragique, des conditions désastreuse et en seulement deux ans IBK et nul autre président ne pourra apporter un autre changement plus important que celle ci.
    Vive le gouvernement malien…

  3. QUAND MOI JE VOIS QUE LES GENS SONT PAYES POUR INSULTER CEUX QUI DONNENT LEURS AVIS SUR LA GESTION DE LEURS PAYS .YEKO YE FOKO BAN.AOUYE AW DJIDJIA DEEE .VOUS NOUS DEMONTRER QUE CA NE VA VRAIMENT PAS.ET CE QUE VOUS SAVEZ LES LECTEURS NE PERDENT PAS DE TEMPS SUR VOS POSTES C’EST CA LE COTE RIDICULE

  4. cet article est une honte pour la profession journalistique car on voit l’étroitesse d’esprit de son auteur qui fera mieux de se former d’avantage. bon courage

  5. Le président IBK a une bonne gestion de ce pays, nous sommes témoin de sa bonne gestion.
    IBK est venu trouver le pays dans des conditions tragique, des conditions désastreuse et en seulement deux ans IBK et nul autre président ne pourra apporter un autre changement plus important que celle ci.
    Vive le gouvernement malien.

  6. Il faut dire ce que vous voulez sur IBK, mais malgré tout qu’à même il a réussi à faire la moitié de ce que la population attendait de lui en deux ans déjà. Merci IBK pour tout ce que vous avez fait pour ce pays malgré qu’on raconte tout sur vous pour vous décourager et décrédibiliser. IBK la solution.

  7. La décision du gouvernement est celle suivis par la population, nous sommes conscient que cette gouvernement agit dans le bon sens de conduire le pays envers une sortie souhaitable.
    Vive La république

  8. Je pense que ce remaniement est salutaire, car elle intervient dans le cadre de l’intérêt général. L’élargissement du gouvernement est tout à fait normal si les exigences ne montrent plus présent pourquoi pas élargie le gouvernement pour que cette crise multidimensionnelle puisse mieux être cerné comme il se doit.

  9. Je soutien ce remaniement, parce qu’elle englobe des actes stratégiques, techniques et politiques. C’est un gouvernement qui peut répondre à toutes les attentes possibles.

  10. Tu as raison, je pense que quel que soit le choix chef de l’Etat et de son PM, la population doit soutenir leurs décisions. Le pouvoir en place traverse l’une des phases les plus ardents de son existence. La population doit former un véritable bloc derrière le régime en place.

  11. La cause des divergences entre partis de la majorité présidentielle s’explique par le fait que ces partis ne sont pas associé au RPM parce qu’ils veulent s’unir autour du chef de l’État dans son pouvoir pour former une force redoutable sur la scène politique. Certains voulaient avoir une place dans le gouvernement ou dans d’autres structures de l’État. C’est une majorité foutue à jamais.

  12. Le chef de l’Etat est en train de tous mettre en n’œuvre pour trouver une sortie de crise favorable à notre pays. Le remaniement ministériel fait partie des principes primordiaux de l’accord de paix et de réconciliation du 20 Juin. Tous soutenons l’action gouvernement.

  13. Ce n’est pas une question de famille, sous le régime d’IBK le système qui prévaut est de « donner à César ce qui appartient à César », c’est-à-dire l’homme qui faut à la place qu’il faut et cela est loin de cette vision et différent de ma famille d’abord.

  14. Je pense tant qu’il y a des ministres qui ne jouent pas pleinement leurs rôles dans le gouvernement, ils seront toujours remplacer. Le gouvernement d’IBK et de son PM Modibo Keïta n’est pas et ne sera jamais une garderie pour des incompétents.

  15. C’est selon les circonstances dont traverse le pays que le président IBK et son PM penseront à remanier le gouvernement. Le nombre supérieur des ministres importe peu, le plus important est la bonne gérance du pays. Les ministres qui faits preuve de compétence resteront dans le gouvernement prochain.

  16. IBK est entouré de plusieurs opportunistes et ingrats. Depuis qu’IBK est venu à la tête de ce pays on assiste que des guerres de place et autre au sein du RPM. Alors que nous avons une opposition malintentionnée qui veut gâcher tous les efforts du gouvernement. Mettez vous au boulot d’abord l’heure n’est pas au partage du gâteau.

  17. Les ministres incompétents ne resteront jamais dans le gouvernement d’IBK. IBK et son PM Modibo Keïta sont en train de tout mettre en n’œuvre pour que le pays puisse sortie de cette crise existentielle.

  18. Je pense que le nombre en plus ou en moins n’est pas forcément la situation. Même si les ministres sont plus nombreux qu’on ne peut l’imaginer, je pense que le plus important reste le résultat. Le nombre importe peu, nous avons besoin de résultats positifs et d’une manière générale les résultats sont salutaires.

  19. Tout ce qui rend la gouvernance d’IBK difficile est qu’il n’est pas accompagné d’une équipe battante et cette équipe n’est pas consciente d’abord des attentes que la population d’elle. IBK doit beaucoup faire sinon il n’a pas d’abord un compagnonnage prêt à lui aider à relever le défi.

  20. C’est en vue du bon fonctionnement du gouvernement que le PM et sa hiérarchie ont pensé à apporter quelque modération au gouvernement. Les Ministres entrants possèdent déjà une très grande capacité nécessaire à bien gérer leur poste respectif.

  21. Vive le remaniement Ministériel
    Vive le président IBK
    Vive le Premier Ministre Modibo Keita
    Vive un Mali uni et fort

  22. Tous les hommes qui accompagnent IBK sont des hommes intègres, à commencer par le grand PM le vieux sage Modibo Keïta, jusqu’aux autres ministres. Le régime d’IBK a sauvé le Mali. IBK vous avez répondu à notre appel et on vous dit merci.

  23. La majorité présidentielle ne veut pas dire de se partager les biens de l’Etat ni de gérer les affaires publiques pour son seul intérêt. La majorité présidentielle doit avoir les même ambitions que le président république lui même en personne. C’est l’intérêt de l’Etat qui prime sur tout les intérêt.

  24. Ce remaniement doit être soutenu par chacun de nous, cette fois ci espérons que le président de la République et son gouvernement tombe sur des individus de qualité et de compétent.

  25. Le Mali est dans une phase très fragile, ce remaniement apportera sans nul doute à la reconstruction du Mali. Bien vus Mr le président.

  26. Voilà enfin ce qui manquait au régime actuel, le remaniement ministériel. Avouons que bon nombres d’entre ceux qui ont été nommés ministres n’ont pas été à la hauteur. Donc, il faut à tout prix les dégagés.

  27. Je sais que le président IBK ne travaillera jamais avec les incapables, je demande à la majorité présidentielle de collaborer à cœur ouvert avec IBK pour le bonheur des Maliens, ce remaniement permettra de changer le mode de gestion de ce pays.

  28. Bravo MANDE MASSA 😀 😀 😀 😀 Malgré les difficultés conjoncturelles 😥 😥 😥 , le Mali progresse 😀 😀 😀 , avec un taux de croissance de 7,2%, 😀 😀 😀 contre 1,7% au moment où IBK venait aux affaires, en septembre 2013. Ces données sont des preuves de la diplomatie d’IBK et ses visions politiques pour sauver le pauvre Mali. Qui dit mieux! ❗ ❗ ❗

  29. Je lance un appel à tous partis politiques d’arrêter de viser leurs propres intérêts et faire face à la situation actuelle du pays et pour que nous aillons un MALI unit et fort !!!

  30. Ne mettez pas tout sur le dos du président de la République, ces ministres qui ont été choisie sont tout autant des enfants de ce pays. Alors, ils avaient le devoir de faire valoir leurs patriotismes au lieu de décevoir le pays.

  31. Je pense que qu’IBK a toujours primer la compétence face au favoritisme. Le plus important reste les résultats et les résultat sont au rendez-vous.

  32. C’est sur la base de la compétence que ces ministres présents furent choisir. S’ils n’ont pas été à la hauteur cela n’est point la faute du chef de l’Etat ou de son Premier Ministre. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle certains d’entre eux seront limogés.

  33. Enfin, une nouvelle ère va s’installer sur le sol malien, l’heure du changement tant attendu à sonner. J’approuve cette nouvelle décision présidentielle et invite tous les citoyens à soutenir notre président dans cette tache lourde qui est la gestion du Mali.

  34. Aucun président malien n’est venu au pouvoir sans placé ses proches dans les plus hautes sphères des institutions de l’Etat. Cela n’a guère commencé par IBK et ça ne termine pas par lui également. Donc, de grâce laissez le vivre en paix.

  35. Bien vrai que l’accord de paix a été signé, mais il faut reconnaitre aussi que le remaniement ministériel est l’une des conditions supplémentaires pour le retour de la paix. Ce remaniement jouera un rôle important dans la réconciliation nationale. Tous les ministres ne peuvent pas partir. Mais par contre, certains doivent céder leur place. 🙄 🙄 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  36. Ce nouveau remaniement est le bienvenu, car elle incarne le changement et le renouveau dans notre pays. Tous les ministres qui ont contribué à la déstabilisation et du régime actuel et du Mali iront en crucifixion.

  37. 77,88% des voies 😀 😀 😀 un plébiscite pour la première fois au Mali et pensez-vous que c’est pour rien qu’IBK a obtenu cela ❓ ❓ ❓ Il faut faire tout mais une seule réponse ” LE CHIEN ABOIE MAIS LA CARAVANE PASSE” IBK la solution nous comptons sur vous encore et pour toujours:-D 😀 😀 bonne chance pour le reste, vous avez sauvé le Mali du pire.

  38. Nous soutenons le Premier Ministre dans toutes les décisions qu’il prendra pour le bien de notre pays. Nous savons qu’il ne prendra aucune décision qui pourrait se révéler être source de malheur pour son pays.

  39. Les Ministres incapables sont tous priés de laisser la place à d’autres personnes. On ne peut pas rester éternellement accrocher aux fauteuils ministériels. L’accord pour la paix et la réconciliation nationale stipule que les ex-rebelles doivent être impliqués dans la gestion du pouvoir. Cela exige un remaniement ministériel. 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen:

  40. Le Mali ne saura se relever avec des individus mal intentionnés au sein du gouvernement. Si le devenir du MALI dépend du limogeage de ces ministres, alors qu’il en soit ainsi. Vive le président de la République, Vive le Premier Ministre Modibo Keita.

  41. L’un des effets positifs de l’accord d’Alger est le remaniement qu’il exige. Il faut coute que coute que certains ministres fassent leur sortie. L’Etat est une continuité. Personne ne peut y demeurer éternellement. Tous les Ministres présents ont été nommés. Et il n’y a aucun obstacle à ce qu’un jour ils partent. 💡 💡 😛 😛

  42. Débout les maliens soutenons le gouvernement malienne, arrêtons les accusations inutiles. Restons un et indivisible, ensemble nous allons combattre tous les ennemis du Mali.

  43. Bye Bye aux ministres incapables. Tolérance zéro.
    Tu es ministre. Tu n’as pas été à la hauteur. Tu te casses du gouvernement, sans contrainte. Tu rends seulement ta démission.
    💡 💡 :mrgreen: :mrgreen:

  44. Monsieur Sissoko si vous n’avez pas d’information à raconter il faut vous boucler, ce n’est pas obligatoire que vous fassiez un article par semaine ou par jour. Ce pays vient de loin, donc nous n’avons plus besoin de pagaille.

  45. Le remaniement est un facteur très important dans la mise en œuvre de l’action gouvernementale.
    Je félicite aussi le président pour tout ce qu’il est en train de faire pour son pays. Chers citoyens je vous assure qu’on a un président et l’un des meilleurs sur toute l’Afrique. On verra, tant qu’on vit dans ce pays.

  46. Ce remaniement va contribuer à relancer stratégiquement les activités globales du gouvernement. Les trous se comblent dans un groupement unis et solidaire. Vous avez le soutien de tous les maliens. Ensuite, nous les conseillons de rester souder pour n’écouter que leur chef. En voulant trop écouter les journalistes maliens on se perd carrément. Merci et plein de courage à eux tous pas qu’aux nouveaux.

  47. Monsieur le journaliste il fallait titrer seulement votre article que “JE N’AIME PAS IBK” sinon tout ce que vous racontez comme cela sont des bobards. Il n’y a pas eu de remaniement d’abord donc on ne veut pas de polémique.

  48. Tous les ministres impliqués dans des malversations doivent et peuvent faire leurs bagages. IBK ne tolère plus des incompétents dans le gouvernement. 💡 💡 😈 😈 🙄 🙄

  49. Le remaniement ministériel est le bienvenu. Non seulement ce remaniement est indirectement prévu par l’accord. Car il est demandé une représentation de la population du septentrion aux services centraux. Mais certaines défaillances ont été constatées dans la gestion de quelques postes ministériels. 😛 😛 🙄 🙄

  50. Mais monsieur le journaliste malgré toutes vos diffamations ou mensonges, le vieux réussit à faire du mieux. Malgré les difficultés conjoncturelles, le Mali progresse, avec un taux de croissance de 7,2%, contre 1,7% au moment où IBK venait aux affaires, en septembre 2013. Qui dit mieux

  51. Même s’il faut que la totalité des ministres du gouvernement actuel fassent leur sortie. IBK le fera. Car c’est une évidence que certains ressortissants du nord soient associés à la gestion du pouvoir. C’est cela qui alimente ce remaniement et non vos questions de famille, de parti, de clan, de soutiens électoraux et autres. 😳 😳 😉 😉

  52. Depuis qu’IBK est venu à la tête de ce pays il n’a travaillé qu’avec des hommes durs raison pour laquelle les faibles sont changés ou exclus. IBK la solution !

  53. Pour qu’il y ait de réconciliation, il faut que certains membres de l’ex-rébellion fassent leur rentré dans le gouvernement. Là ils seront impliqués à la gestion du pays. 💡 💡 😳 😳 🙄

  54. Le remaniement ministériel est une prémices de l’application intégrale du traité de la paix et de l’union nationale. On tend vers une vraie réconciliation qui implique tous les composants de la population nationale. Je ne connais aucun ministre dans le gouvernement qui soit un membre de la famille du chef de l’Etat. :mrgreen: :mrgreen: 🙄 🙄 🙄

  55. Je ne sais pas ce que toi tu veux monsieur SISSOKO ? Le président relève petit à petit tous les défis qui l’attendaient avec tout cela toi tu racontes des n’importes quoi. Même quant on prend seulement l’accord de paix, cela suffit. Merci IBK !!!

  56. Ce remaniement est un corollaire de l’accord de la paix et de la réconciliation nationale. Il est prévu, dans l’accord, qu’il y aura une représentation de la population locale au sein des administrations centrales. Il n’y a pas question de famille, de clan, d’amis ou de soutiens électoraux. 🙄 🙄 💡 💡

  57. Monsieur le journaliste SISSOKO depuis le jour où IBK a prêté le serment, notre pays a vu un nouveau jour. Tu peux ne pas l’aimer sinon dire qu’il n’a pas apporté du changement c’est faux et cela est égoïste de votre part.

Comments are closed.