À fleur de vérité : Une petite nature

51

Cousin, mon silence n’était pas un oubli. Je ne saurais t’oublier, cousin adoré. Avant tout, j’aimerais savoir si ça va mieux aujourd’hui, puisqu’il paraît que tu aurais ému plus d’un, lundi dernier. Je te souhaite du fond du cœur le meilleur.

Je sais que ma pensée affectueuse touchera ta sensibilité. Oui, tu n’es pas un dur à cuire, mais tu gardes un peu trop de choses en toi. Or, la rancune comme la frustration ronge à petit feu. Qu’est-ce qui t’arrive cousin ? C’est un ouï-dire, j’ai appris que tu t’interrogerais à propos de l’absence de certains en conseil royal. Aurais-tu oublié qu’ils ne sont plus membres de la cour royale ?

Je te comprends, le grand âge peut nous jouer souvent des tours, au point de nous faire perdre le nord. Ce n’est vraiment pas ta de faute, encore moins celle de tes sujets. C’est Dame Nature, la fautive. Je te sais capable de remonter la pente. Alors, fais-le pour moi et tes millions de laudateurs.

Et puis, ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que tu es généreux et bien intentionné. Tu souhaites bien faire sans en avoir les moyens. Tu n’aurais jamais souhaité que sous ta royauté, tes compatriotes peinent à se remplir la panse trois par jour. Mais, c’est le cas. Tu n’aurais jamais souhaité que tes partisans puisent dans les caisses de l’Etat. Cependant, ils le font.

Tu n’as jamais souhaité que ta famille intègre les sphères politique et économique. Elle l’a fait. Tu n’as jamais souhaité que ton fiston soit très influent. Il l’est. Gagne autant de «blé». Il l’a. Qu’il soit omniprésent, il l’est. Qu’il se mêle de tout, il le fait.

Si tu veux mon avis, cousin, je pense que ta famille (sociale comme politique) te définit en trois mots : une petite nature. C’est peut-être un préjugé. Mais toi et tes partisans avez connu une traversée du désert, une période de disette, alors mangez, qui peut vous en vouloir. Surtout qu’un affamé n’a point d’oreilles !

Issiaka SISSOKO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

51 COMMENTAIRES

  1. Les sites d’informations tel que Mali web, Mali jet, Facebook, ne sont pas faites pour dires des bêtises, l’information que vous dites doit être concrète, et comportant des preuves.

  2. On reconnait la capacité d’un journaliste à travers ses articles et ces idées qu’il évoque.
    Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur l’autorité du pays, le plus précisément au président IBK.

  3. Pauvre journaliste, on savait réellement que vous étés corrompus et manipulé par des gens qui détient toujours des armes pour combattre le président de la république, quel ignorance.

  4. Arrête dire des choses inutiles car vos articles n’a aucune importance en ce moment pareille, monsieur ISSIAKA SISSOKO, la presse joue un très grand rôle dans notre société, ce sont eux qui sont à la base de toutes les informations concernant le Mali.
    Alors, vous devriez chercher a sensibilisé la population en se focalisant sur la situation du pays.

  5. Monsieur ISSIAKA SISSOKO, écoute moi bien, on est dans un pays de droit, et de fraternité, vous savez que le mensonge est sanctionné par l’Article 35 code de procédure pénale d’une peine de 3 à 6 mois d’emprisonnement ferme. C’est la règle jurisprudentielle. Alors de crime que vous êtes en train de faire.

  6. Nous soutenons le président de la république et son gouvernement pour le bonheur des Maliens, le Mali ne tombera jamais à la main de qui que ce soit, car mon beau pays restera toujours réunifié.

  7. Malgré tous les efforts fournis par IBK certains journalistes cherchent à rendre la situation plus difficile et plus compliqué comme le pauvre ISSIAKA SISSOKO.

  8. Vous n’êtes rien d’autre qu’une espèce de névrosé, vous avez besoin d’un psychologue pour traiter ton trouble mental. Pauvre journaliste, tous ceux que vous dites à propos d’IBK sont faux, espèce de pauvre menteur. Le rêve des Maliens est devenu une réalité, car IBK est l’homme que nous attendons depuis très longue temps, malgré tout cela certains cherchent à rendre la situation plus difficiles.

  9. Comme la maxime qui s’applique de fort belle manière à cet i.diot le dit: on réponds aux imbéciles par le silence. On peut même ajouter que les im.béciles ne changent jamais. Donc ce sissoko peut continuer dans son badinage mais le silence est sa réponse.

  10. Ton silence ne peut pas être un oubli mais tu n’avais plus rien à pondre donc tu étais obligé de la fermer non! Tu n’as plus rien à dire que c’est sur des discours morts et enterrer que tu reviens. Ce que les journalistes vendus comme toi doivent savoir c’est que le pays continuera avec ou sans vous.

  11. Quand est ce qu’on arrêtera cette histoire de famille, de clientélisme ou encore de népotisme qu’on utilise pour nous empoisonner à longueur dans ce pays. C’est devenu une chanson pour quiconque veut se donner un peu d’importance. Le président IBK encore moins son premier ministre n’accorde de l’importance aux questions d’appartenances. Chez eux ce sont les compétences qui comptent. Je voudrais bien qu’on puisse énumérer le nom de ces personnes qui occupent des postes par favoritisme et qui font que le pays ne peut pas évoluer.
    Parce qu’il ne faut pas parler pour le plaisir de le faire mais il faut en apporter les preuves.
    Notre pays sort de crise. Soyons des acteurs de réunification et non de division.

  12. Je pense que le petit sissoko est un véritable macho dans cette histoire c’est bien ce morveux de sissoko. Quelqu’un qui trouve toujours du mal aux activités du président de la république mais qui ne veut pas de défaire de lui. IBK n’est pas à ton niveau. L’importance que tu veux avoir tu ne l’auras pas car tu comme un grain de sel dans la mer.

  13. Le cousin germain toujours dans ses délires mais on est habitué car on connait le refrain. Tu as l’air d’un clown et que tes idées le traduisent fidèlement alors continue de grimacer lorsque tu te rendras compte que le cirque est vide ce serait trop tard.

  14. Notre pays a accumulé des difficultés de tous ordres pendant plusieurs années mais des personnes à l’expérience et à la sagesse reconnue de tous comme le président IBK et le premier ministre Modibo sont les mieux indiquées pour nous sortir de cette situation. Ils sont sur la bonne voie. Nous devons être patient et attendre qu’ils finissent le travail qu’ils ont commencé au lieu de les acculer de toute part.

  15. Il y a des personnes qui n’ont encore rien compris dans ce pays; toujours en train de faire des “articles sur commandes” pour dire que tel ou tel a fait ci ou ça sans pouvoir en apporter une preuve. Si des personnes ont été mis à des places; c’est bien parce qu’elles ont les compétences.
    L’heure n’est pas à ce genre de distractions mais à l’union pour pouvoir construire notre pays qui n’a que trop des mauvaises gouvernances.
    Avec le président IBK c’est les compétences ou rien!

  16. Avec de tels articles qui ne traduisent que la bassesse et la manque de professionnalisme de ce genre de journaleux. Mais très sérieusement c’est la HAC que je plains car cette structure ne joue absolument pas son rôle. Des journaleux qui n’ont aucun style encore moins respectent la déontologie et l’éthique journalistique.

  17. Je pense qu’on devrait créer une tribune dénommée « le guignol de bamako» pour que des comédiens comme ce journaleux aillent amuser la galerie avec les enfants durant toute l’année car c’est vraiment sa vocation. Il ne sait que réfléchir pour faire rire alors aidons-le.

  18. Je me demande bien ce que serait ce bouvier de sissoko si le président IBK n’était pas président. Un journaliste est sensé informer et non s’occuper de la vie d’un homme. Base tes articles sur des choses qui peuvent apporter un plus à ce pays au lieu de faire des articles rien que sur des mesquineries.

  19. Comme son père Ibrahim Boubacar Keïta, l’Honorable Karim Keïta est l’homme de la situation et l’homme qui faut à la place qu’il faut. Les détracteurs peuvent raconter ce qui veut mais nous soutenons Karim dans toutes ses actions. Il a des idées objectifs, avantageux pour un jeune leader comme lui, je suis sûr qu’il ne s’arrêtera pas là, dans la politique.

  20. De fond en comble, cet article ne raconte rien d’informatrice, objectif et crédible. Le fou de la presse malienne est de retour, les lecteurs pourront rigoler comme ils le veulent, moi j’ai commencé à me marrer déjà.

  21. Quel que soit ce dont les détracteurs diront, la population malienne est fière de Karim Keïta. La population malienne a compris le jeu de dupe des détracteurs, ils tentent le tout pour le tout dans le seul but de porter atteinte à Karim.

  22. Les articles comiques ne pourront rien face au bonheur grandissant d’IBK. Cousin du Mali, toi tu procède par des balivernes pour porter atteinte à la crédibilité du Président de la République, looooooooool. Un conseil chère COUSIN DU MALI, ne soit pas lâche, soit sérieux pour faire à la lutte dont tu mènes. Les plus décisifs n’ont pu rien fait à la véracité du régime d’IBK, donc ce n’est ainsi que toi qui pourra en plus pas ainsi.

  23. Les articles comiques ne pourront rien face au bonheur grandissant d’IBK. Cousin du Mali, toi tu procède par des balivernes pour porter atteinte à la crédibilité du Président de la République, looooooooool. Un conseil chère COUSIN DU MALI, ne soit pas lâche, soit sérieux pour faire à la lutte dont tu mènes. Les plus décisifs n’ont pu rien fait à la véracité du régime d’IBK, donc ce n’est ainsi que toi qui pourra en plus pas ainsi.

  24. Tous les privilèges, les honneurs, la gloire dont IBK possède aujourd’hui et depuis sa naissance sont l’œuvre du tout puissant. Dans la vie il y a les s’uns et les s’autres, les personnalités comme IBK sont très rares dans la vie en générale. Voilà pourquoi les envieux, les jaloux et les malintentionnés tentent de porter atteinte à sa vie et ses honneurs.

  25. Avec ta tête de clown, ta mine de chimpanzé, toi aussi tu veux te moquer. Un conseil amical va plutôt te miroité avant de te moquer. La blague n’est pas ton genre, je te l’assure. Tu penses faire rigoler avec tes propos au contraire les lecteurs ce moque de toi-même. Tu te ridiculise cousin fictif.

  26. Donc COUSIN du MALI, tu as des talents en comédie, waouh cool. Tu peux nous faire une démonstration. Tu me rappelle le comédien Habib Dembélé ou encore Guinba National. Comme un intervenant l’a si bien dit c’est de Guinba National et de Michel dans leurs numéros intitulé « Sabugnuma ». Aaaah que ce numéro est vraiment de l’ironie bienfaite.

  27. Cousin du Mali, tu penses que tu es cool, je t’assure que tu es con. Tu penses ridiculiser IBK, alors que tu te ridiculise. Les balivernes, tu les as depuis ta naissance ou quoi ?

  28. Mon cher cousin c’est la nature qui oriente tout.Je suis président de la république aujourd’hui car la nature l’a voulu.C’est donc une volonté divine.C’est la société qui a donné certains avantages au président de la république.Si je mange comme toi tu manges cela serait une insulte à la société.

  29. Le bonheur promis est pour ceux qui travaillent cher cousin.Si tu as une vie de merde tu n’as qu’à t’apprendre à toi même.Et cher cousin si tu ne changes pas tu vas mourir dans cette vie de merde et tu auras un enterrement merdique.

  30. Cher cousin le bonheur ce n’est pas moi qui le distribue.Je crée les conditions favorables à la réalisation de chaque malien.Cependant le bonheur personnel se cherche par soi même.

  31. Cousin il faut laisser ces gens là on les connait dans ce pays.C’est l’opposition qui leur donne à manger pour faire circuler du n’importe quoi notamment dans la presse.Mon cher cousin si tu en connais dit lui d’attendre de voir en 2018 comment le peuple est avec moi.

  32. Cher cousin les jaloux sont toujours de mauvaises humeurs.Je te conseille donc de ne point être jaloux d’une chose que Dieu à attribuer à ton semblable.Tu ne peux aucunement influer sur la volonté de dieu.

  33. Le peuple malien s’est pas trompé.Seulement cousin, ce sont des gens qui voulaient rester dans cette logique de népotisme qui a tant fait mal à notre pays,qui se sont trompés sur ma personne.Tout ce bruit parce que désormais seul le mérite prime car c’est ceux pourquoi je me suis battu.

  34. On dit quoi cousin?
    Laisse ces jaloux ils n’ont compris à la situation.
    On est ensemble jusqu’en 2023.
    Suis mon regard cousin.

  35. Cousin je prévoit une visite d’Etat dans les régions de koulikoro et kayes pour m’enquérir des difficultés de ces régions.Je vais leur apporter un mieux être comme je sais bien le faire et comme je le fais depuis mon accession au pouvoir.Tu peux venir si veux.

  36. Cher cousin je suis très content de t’avoir aujoud’hui.Mais je ne comprends pas très bien ce que tu dis dans cet article.Prochainement soit plus explicite.

  37. Les personnes comme Issiaka commencent comme des idiotes et finissent comme des imbéciles.On attend de voir ce que ta misérable vie d’idiot t’amènera.

  38. Je me demande avant qu'IBK n'arrive au pouvoir comment ce journaliste arrivait à publier les articles sur les sites d'informations. Depuis que l'ai connu il se prend toujours pour celui qu'il n'est pas. C'est-à-dire le cousin du président de la république. C'est vraiment de la comédie.

  39. Le journaliste n’est du tout un métier pour les personnes bornées et malsaine. Ce journaliste est plus que cela. Il est toujours en train de critiquer IBK avec des jeux de mots. Au lieu de te prendre pour le cousin d’IBK, Issiaka, tu ferais de donner correctement tes informations au peuple. C’est mieux pour toi.

  40. Au moment où les autres journaliste se sacrifient pour offrir des informations de qualités à la population, ce déplorable soi-disant cousin du président de la république se contente des ses jeux de mots. Quelle honte pour le journal “Le Reporter”!

  41. Ce deplorable cousin du président de la république est encore de retour sur les sites d’information, après, à peu près un mois d’absence, de manque d’inspiration et de carence d’idées. Ce n’est pas en te prenant pour le cousin d’IBK que tu arriveras à t’imposer sur les sites d’informations. Non, c’est en offrant des informations fiables à temps réel aux maliens que y arrivera.

  42. Issiaka, le président de la république n’a pas un seul parent voyou comme toi. Tu es une personne malintentionnée. Tu fais comme si tu es avec Ibrahim Boubacar Keïta alors qu’en réalité tu le déteste. TU n’es qu’un sale type. IBK tiendra toutes ses promesses sans exception.

  43. Un comédien reste toujours tel qu’il est. Au lieu d’informer le peuple malien sur les actualités du pays, M. Sissoko, le journaliste véreux se met toujours à critiquer le chef de l’État en se couvrant par un lien de parenté fictif avec le président. Tu n’es pas et tu ne seras pas le cousin d’IBK.

  44. Toutes mes félicitations à Issiaka Sissoko pour avoir publier un article de honte. Ce sont des journalistes du genre d’Issiaka qui font que les journalistes maliens ne sont plus respectés. Au moment où certains éditeurs se fatiguent les têtes pour offrir de bonne informations à la population, Issiaka se contente des fariboles regroupés dans un article.

  45. Le minable soi-disant cousin du chef de l’État vient encore de publier une connerie sous forme d’article sur les sites d’informations maliennes.Les bonnes intentions du président de la république pour ce pays sont connues de tous.

  46. Pauvre cousin, IBK avait promis de trouver une solution à la crise malienne. A moins de trois ans il est sur le point d’y parvenir. Un accord de paix a été signé et les parties signataires sont en train de se retrouver autour d’une même table pour discuter de la bonne mise en œuvre de l’accord de paix. Pour ton information, le nord du Mali est toujours au Mali.

    • IBK est venu trouver plusieurs accords entre nous ( Ouagadougou, Alger …..)

  47. Pauvre cousin du président de la république, tu oublies que les citoyens te lisent peu sur les sites d’informations. Et pour tant depuis que je t’ai connu, tu n’as pas un seul jour arrêter ces conneries en allant droit au but en offrant de bonnes informations aux citoyens.

  48. Joël de Rosnay propose ce qu’il appelle les dix(10) commandements de l’approche systémique; nous les reprenons ci-dessous en les commentant:

    1° Conserver la variété; 2° Ne pas ouvrir de boucles de régulation; 3° Rechercher les points d’amplification; 4° Rétablir les équilibres par la décentralisation; 5° Savoir maintenir des contraintes; 6° Différencier pour mieux intégrer; 7° Pour évoluer: se laisser agresser;
    8° Préférer les objectifs à la programmation détaillée; 9° Savoir utiliser l’énergie de commande; 10° Respecter les temps de réponse.
    La complexité est partout, dans tous les systèmes, et il est nécessaire de la conserver. Il ne faut pas confondre complexité et complication.
    Le complexe requiert pour être assimilé, temps, méthode et intelligence, alors que seul du temps suffit dans le cas de la complication.
    Le degré de complexité d’un système dépend à la fois du nombre de ses éléments et du nombre et des types de relations qui lient ces éléments entre eux.
    Le degré de complexité caractérise ce qu’on peut appeler l’originalité du système et mesure la richesse de l’information qu’il contient.

  49. Mon destin,c’est ma patrie
    Je suis ici chez moi
    Et c’est à moi de faire la gloire de ce pays
    Je le bâtirai à mon image
    Il sera le plus beau ,le plus chaud
    Une terre d’accueil , d’hospitalité , d’humanité
    Une terre de réconciliation
    Ma chère patrie
    Je ferai de toi la plus enviée du monde

    J’adore , j’adore ,j”adore .
    Sachons résister face aux aléas de la vie , se relever, garder confiance et espoir en l’avenir .
    Quant aux ” malfrats ” ,le temps finirait par leur trouver l’endroit infâme qui les correspond mais l’idée que la postérité se chargera de faire justice n’offre qu’une maigre consolation pour le peuple qui souffre .

Comments are closed.