Crise politique au Mali : Les États-Unis suspendent leur aide militaire et envisagent des « mesures ciblées » contre ceux qui « entravent la transition»

9

Hier, mercredi 26 mai 2021, Les États-Unis ont condamné « fermement » le coup de force contre les autorités civiles de la transition au Mali. Dans leur déclaration, les américains ont suspendu «  toute assistance à la sécurité qui profite aux Forces de sécurité et de défense maliennes «  et menacent de sanctions « ciblées » contre les dirigeants politiques et militaires qui entravent la transition menée par des civils maliens.  

Dans une déclaration, Ned Price, le porte-parole du Département d’État, a condamné « fermement la détention de dirigeants civils du gouvernement de transition du Mali» et demandé la libération immédiate et inconditionnelle des personnes détenues. « Nous appuyons la déclaration conjointe du 24 mai de la CEDEAO et de l’Union africaine, et nous travaillons en étroite collaboration avec le comité local de suivi de la transition et d’autres acteurs internationaux pour demander la libération immédiate et inconditionnelle des personnes détenues et la reprise de la transition menée par des civils.»

Washington avait réduit son aide après le coup d’État contre le pouvoir de l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéïta. « Nous suspendons maintenant toute assistance à la sécurité qui profite aux Forces de sécurité et de défense maliennes que nous avions poursuivies précédemment en vertu des autorités disponibles. Les États-Unis envisageront également des mesures ciblées contre les dirigeants politiques et militaires qui entravent la transition menée par des civils maliens vers une gouvernance démocratique», lit-on dans la déclaration du département d’État. Pour Washington, un gouvernement démocratique dirigé par des civils présente la meilleure opportunité de parvenir à la sécurité et à la prospérité au Mali et dans l’ensemble de la région du Sahel. « L’engagement du gouvernement de transition malien en faveur d’une transition menée par des civils et d’élections démocratiques en 2022 a ouvert la voie à l’engagement continu du Mali avec les partenaires internationaux pour faire progresser la démocratie, les droits de l’Homme, la paix et la sécurité. Les événements du 24 mai ont mis ces progrès en péril », précise le département d’État américain.

M. K. Diakité

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Si ils arretent leur cooperation qu’ ils plient bagage IL ya d’ autres a la porte pour rentrer.a quoi nous a servi leur cooperation militaires,ensuite c sont eux avec la France qui ont destrui la lybie et nous envoyer les apatrides armer,en les promettant ,l’ impossible

    • Les colonels tous des “dan ka dé” planqués à Kati !

      Des colonels qui passent leur à pointer leurs armes sur des vieux sans défense qui ont l’âge de vos pères! Pour eux c’est ça être un militaire ! Nî dé yé tché ya yé! Quelle misère.

      Ces colonel sans mérite devront s’assument jusqu’au bout.
      Cette fois-ci il n’y aura pas de bouc émissaire.
      Personne ne sera leur bouc émissaire.

      Ils l’ont voulu, ils l’ont préparé, ils l’ont fait, ils devront l’assumer.

  2. Le président Modibo et général président Moussa Traoré n’ont jamais été coopérer avec Etas – Unis , on s’en fou de tout ça .

  3. les un et les autres parlent de démocratie
    pourtant le mali cherche la paix, l’entente et l’union.
    les ennemies du Mali sont les propre maliens.se fait passer pour le bon samaritain.
    comment affirmer l’occupation du Mali par la France pour une lutte contre le terrorisme
    pendant la France finance les bandits armes et les terroristes.
    pourquoi le mali ne s’endort pas par ce que des individué maudits prêt a vendes leurs pères et mères pour avoir de l’argents pour leur propre coopte. Que dieu maudis tous ce qui qui font mals a nos terres africaine

  4. Les maliens ignorent que les usa aident le Mali, en tout cas rien à changer (les terroristes détruisent des villages entiers, ravagent nos camps militaires et brûlent des champs de riz, Farabougou assiégé) pendant ce temps où étaient les états-unis ?

    • Cela nous est arrive parce que la chaîne de commandement de notre armée est en totale délitescence!

      Voilà la raison! à l’image des colonels sans mérite de Kati qui passent leur temps à pointer leurs armes sur des vieux sans défense qui ont l’âge de leur père!
      Ces colonels là sont tous des dan ka dé!

      Au Tchad il y a une vraie chaîne de commandement militaire!
      Au Tchad il n’y a pas eu de coup d’état!
      Au Tchad c’est le fils béni qui se bat et défend son vieux père au front!
      Au Tchad les colonels sont des fils bénis, des vrais dôua oû dé!
      Au Tchad les colonels ne pointent pas leurs armes sur des vieux pères!

      Voilà la différence entre les dan ka dé à Kati et les soldats bénis de N’Djamena!

  5. Je l’avais dit. Ces C.O.NS de Kati nous ont fait perdre tous nos soutiens, tous les poids de la communauté internationale. Quelle misère! Bonjour les dégâts!

    Ces colonels sans mérite ne peuvent rien faire d’autre que ça!
    Ces colonels là sont tous des dan ka dé et des I.DIOTS.

    Nous voulons que toutes les personnes enlevées soient libérées immédiatement et sans condition.

    Dans les prochaines heures nous allons porter plainte contre ces guignols de Kati pour enlèvement et séquestration.

    Ces colonels sans mérite ne sont que des voyous.

    L’armée n’est pas au dessus de la République.

    Ces colonels là sont tous des dan ka dé!

    Vous pointez des armes sur des vieux sans défense qui ont l’âge de vos pères! Pour eux c’est ça être un militaire ! Nî dé yé tché ya yé! Quelle misère.

    Cette fois-ci il n’y aura pas de bouc émissaire.
    Il faut que ces colonel s sans mérite s’assument jusqu’au bout.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here