La lettre d’expulsion transmise à l’ambassade de France: N° 00276/MAECI-SG

1
Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de l'Intégration Africaine
Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de l'Intégration Africaine

Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale de la République du Mali présente ses compliments à l’Ambassade de France à Bamako et à l’honneur de lui notifier que le gouvernement du Mali a décidé d’expulser M. Robin GUIOVANOPOULOS, enseignant au Lycée français « Liberté A » de Bamako.

M. GUIOVANOPOULOS doit quitter impérativement le territoire national dans les 72 heures.

Le Ministère des Affaires étrangères et de la coopération saisit cette occasion pour renouveler à l’Ambassade de France à Bamako les assurances de sa haute considération.

Ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale
Koulouba, le 23 octobre 2017

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bravo Monsieur le Ministre !

    Bravo à notre homme à poigne qui est Son Excellence Monsieur le Président de la République !

    Maintenant que vous avez prouvé que vous êtes des respectables leaders aux commandes d’un pays SOUVERAIN, maintenant que vous avez prouvé que vous ne badinez pas avec cette question de AZAWAD, quant-est-ce les crétins qui ont inventé cette histoire de AZAWAD quitteront nos murs ?

    Cette comédie Officielle de l’état Malien ne nous fera pas oublier que des vauriens comme Ambéry AG RHISSA, Djéry MAÏGA, AG ASSALEH, AG INTALLAH et autres plantent leur culs dans les hôtels les plus chers du pays (aux frais du contribuable) alors que ni IBK, ni un Ministre ne peut mettre le pied à KIDAL. Oui, KIDAL DE L’AZAWAD. 😳😳😳

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here