Ursula Vonder LEYEN, ministre allemande de la Défense en visite de travail au Mali : Tiéman partage les performances de l’armée malienne

0

Recevant son homologue allemand, le ministre malien de la Défense Tiéman Coulibaly a tenu à partager avec l’hôte du jour quelques résultats des efforts pour former les soldats maliens. C’était au début d’une visite de 72 heures entamée par la ministre allemande de la Défense, Ursula Vonder Leyen, dont le pays contribue aux troupes européennes formant les soldats maliens. On a pu ainsi apprendre que dans « la région centre et la région qui est un peu voisine du Burkina Faso l’action efficace que les FAMA ont mené pour endiguer les nuisances des groupes terroristes ».

Selon le ministre malien de la Défense, les efforts de formation commencent déjà à payer, avec des succès militaires allant au-delà de la région centre et celle presque voisine du Burkina Faso où les FAMA ont mènent des opérations pour endiguer les nuisances des groupes terroristes. «Egalement, au centre du delta central du fleuve Niger elles ont agi de manière à stabiliser  cette partie et de manière à ce que nous ayons un contrôle total dans cette région pour instaurer l’autorité de l’Etat. C’est pour dire que l’armée malienne est au travail, que le gouvernement fait beaucoup des efforts pour l’équiper », s’est félicité le ministre Tiéman Hubert Coulibaly.

Toutefois, il a aussi ajouté que les FAMA sont confrontés à un manque de moyens aériens. «Mais le Mali a un programme d’investissement très important qui lui permettra non seulement d’être autonome en terme de transport tactique, en terme d’évacuation sanitaire et d’avoir des moyens d’attaque de manière à pouvoir détruire tout le dispositif terroriste afin  d’être un partenaire efficace pour les voisins dans la lutte contre le terrorisme », a assuré le ministre malien de la Défense.

L’ambition du Mali, c’est d’avoir un contrôle total sur son territoire mais aussi de pouvoir participer pleinement dans le cadre du G5 Sahel et dans le cadre d’autres organisations de l’Union africaine, à la lutte anti-terroriste.

L’occasion a été saisie par le ministre Tiéman Hubert Coulibaly pour particulièrement saluer les efforts de soutiens constants de l’Allemagne fournit en faveur de la paix au Mali mais aussi de partager les défis que son département est appelé à relever afin que l’armée malienne puisse remplir son contrat opérationnel de manière efficace.

La rencontre entre les deux ministres a commencé par une cérémonie de décoration de la  ministre allemande qui a reçu la médaille de commandeur de l’ordre national du Mali des mains du ministère de la Défense et des Anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly. 

Après cette séance de décoration,  les deux personnalités se sont prêtées aux questions des journalistes. En guise de rappel de la solidarité constante de la République fédérale d’Allemagne auprès du Mali depuis l’éclatement de la crise sécuritaire de 2012, Ursula Vonder LEYEN a noté que c’est la troisième fois qu’elle effectue une visite dans notre pays avant d’égrener les efforts consentis par l’Allemagne pour soutenir le processus de paix. « Le processus de la décentralisation est un maillon essentiel pour promouvoir le développement économique et politique et lutter contre le terrorisme. Notre mission n’est pas seulement de former les forces armées maliennes, mais aussi de les soutenir dans la recherche de la paix. Nous allons également continuer à nous investir sur le plan bilatéral. Nous accompagnons un processus large au Mali qui englobe le volet politique et le développement économique afin d’accompagner la restructuration de l’armée malienne. Le renforcement des actions de formation, l’accompagnement du processus de paix et une grande contribution à la MINUSMA», a noté Mme Ursula Vonder LEYEN.

 

Youssouf Z KEITA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER