Fermeture de la frontière avec la guinée : Le gouvernement répond à l’opposition

6
Soumaila CISSE / IBK
Soumaïla Cissé (g) et Ibrahim Boubacar Keïta (d). © Vincent Fournier/J.A

Dans un communiqué signé de son porte-parole, le gouvernement a répondu aux appels de l’opposition à la fermeture des frontières avec la Guinée d’où sont venus les deux cas d’Ebola découverts dans notre pays dont le dernier a déjà causé la mort de 5 personnes.

“Quant à la fermeture des frontières préconisée par certaines opinions, le gouvernement rappelle le rôle pionnier qu’entend jouer notre pays dans la construction de l’unité africaine et le processus d’intégration sous-régionale pour la paix, la sécurité et la croissance”, rappelle le communiqué.

Il précise qu’”à cet effet, le gouvernement fait remarquer que la fermeture des frontières, outre ses conséquences économiques pour un pays enclavé comme le nôtre, n’est pas recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette option politique a été en outre fortement déconseillée par la session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao du 6 novembre 2014, à Accra, au profit de nombreuses autres alternatives offertes comme l’échange d’information avec les autorités guinéennes sur la maladie, la prévention, la surveillance accrue des frontières, les contrôles de température, le confinement et la prise en charge correcte des sujets contaminés. Par ailleurs, le Mali et la Guinée, qui collaborent depuis plusieurs mois dans le cadre de la Minusma, partagent de nombreux points de passage et des villages juxtaposés”.

Le gouvernement poursuit qu’”en préconisant la fermeture de nos frontières avec la Guinée pour cause d’Ebola dans ce pays frère et ami, l’on incite implicitement les autres pays à faire de même avec le Mali, tout en exposant notre économie à une asphyxie en terme d’importation et d’exportation”. Des réponses qui vont sans nul doute provoquer une réaction de l’opposition.

O.D.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Soumaïla Cissé démontre qu’il ne connait pas Mali-Sud,il serait même impossible de fermer cette frontière même si le gouvernement le voulait.
    L’histoire de ces deux pays en fait un même peuple.Le chef village de Kourémalé en territoire guinéen est un citoyen malien.
    Mais puisque Soumaïla cissé est un azawadien,il ne peut pas le savoir.

  2. L’OPPOSITION VEUT MONTRÉE QU’ELLE EXISTE SEULEMENT ET PRÉTEND AVOIR LA SOLUTION AUX PROBLÈMES ACTUELS . BIEN SUR QUE FERMER LA FRONTIÈRE N’EST PAS LA SOLUTION ; SA COMPLIQUERAI LA TACHE SEULEMENT .
    L’OPPOSITION A UN CERTAINS POUVOIR AUSSI QU’ILS TRAVAILLENT POUR LE PAYS AU LIEU DE NOUS CASSER LES OREILLES .

  3. TOUT CELA EST UN VERBIAGE. UN GOUVERNEMENT IRRESPONSABLE QUI FUIT SES RESPONSABILITES. ON S’EN FICHE DE L’OMS ET DE LA CDEAO, CE SONT PAS CES INSTITUTIONS QUI VONT VENIR ERADIQUER EBOLA CHEZ NOUS. LE SENEGAL L’A FAIT, IL A PU CONTENIR CETTE MALADIE. NOU, ON LE FAIT PAS ET VOILA LE RESULTAT. IBK EST UN PIETRE CHEF D’ETAT.

  4. la fermeture de frontière n’est pas la solution. l’opposition veut tout simplement montrée qu’elle est là (une visibilité)sinon elle n’a rien dire. Que Soumi nous laisse avancé.

  5. Du n’importe quoi vraiment. Quelle est la part des importations du Mali qui transitent par le Port de Conakry? Un pays qui n’a presque pas de Port digne du nom et qui est ravitaillé a partir d’autres ports sous-régionaux. Joe Brin a toujours eu de la considération envers ses camarades et amis plus que les maliens. Qui ne se souvient pas lorsqu’il disait que son ami Laurent Bagbo n’avait pas de sang de maliens sur ses mains.

    • Par exemple depuis les indépendances l’ensemble des armes maliennes passent par le port de Conakry et d’autre part êtes une seule fois aller à la frontière officielle de Kouremale ? Vous vous rendrez compte que nos frontières comme toutes celles d’Afrique sont purement imaginaires. A Kouremale il s’agit d’un village coupé en deux une partie malienne et une partie guinéenne, ensuite comment allons fermer les zones de trafic que sont ( Kita, SELINGUE, Yanfolila, Kangaba, etc… ) il s’agit de 800 km de frontières. Alors arrêtez de délirer ou si vous ne pouvez pas prenez un delirium ça ira mieux.

Comments are closed.