La glace instantanément rompue Entre Boulkassoum Haïdara et Tiébilé Dramé le courant est vite passé

79
Boulkassoum Haidara et Tiébilé Dramé (G-D)

Bon présage sur l’avenir des discussions axées sur la paix, la sécurité et la gouvernance. 

Le vice-président du Rassemblement pour le Mali (RPM) et chef de file d’une coalition de partis politiques de la mouvance présidentielle Boulkassoum Haïdara est un modéré qui croit aux vertus du dialogue politique, ne renonce point à persuader au nom du bon sens qu’il croit la chose du monde la plus partagée. D’où son initiative de prendre langue avec les opposants au régime du président Ibrahim Boubacar Keïta.

A la fois intransigeant et modéré, inflexible sur les principes, mais ouvert au dialogue, Tiébilé Dramé affiche une sainte horreur de faire des concessions sur ce qu’il considère comme fondamental. Ce qui lui vaut d’être taxé parfois de rigidité. Ce Niorois, s’il ressent beaucoup de gêne à parler de lui-même, il sait à l’occasion se monter ironique, malicieux voire franchement caustique, sans pour autant en devenir blessant. Son sens de l’humour le préserve de l’orgueil, défaut majeur de nombreux hommes politiques maliens et d’ailleurs.

D’ailleurs l’opposition à laquelle il appartient peut se targuer d’être républicaine. A la différence de celle, hélas en Afrique, qui bat régulièrement le pavé, incendie pneus  sur la voie publique,  calcine des véhicules, pose des barricades, décrètent des journées ville morte.

La nôtre affectionne le débat démocratique, se prononce sur des sujets arides intéressant la vie nationale. Et partant participe à l’œuvre de construction nationale. Nous voilà au cœur du sujet. Mercredi dernier, majorité et opposition se sont rencontrées. Après des semaines marquées par la montée de l’adrénaline : excédé le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, avait peint son apposant Tiébilé Dramé  sous les traits de « Ce petit monsieur ».

La rencontre marque une volonté de désescalade de la tension, de « sortir le débat de la rue » pour reprendre Boulkassoum Haïdara de la majorité présidentielle. Tiébilé Dramé ne rame pas à contre courant : « Tous les partis de l’opposition ici représentés sont venus à cette première rencontre dans les meilleures dispositions  pour parler de notre pays. »  L’objectif affiché consiste à tirer le Mali des profondeurs de l’abîme à travers l’examen de problèmes les plus brulants, à savoir la paix, la sécurité et la gouvernance.

Les deux parties ont convenu de mettre en place une commission paritaire de 24 membres (12 de la majorité, 12 de l’opposition) dont la première rencontre est prévue samedi.

Georges François Traoré

 

 

PARTAGER

79 COMMENTAIRES

  1. Je suis très heureux que la majorité présidentielle et l’opposition se retrouvent dans un cadre d’échange pour parler du développement économique et social de notre pays. En effet, cela augure des lendemains meilleurs pour notre pays.
    VIVE LE MALI!!
    VIVE L’ETAT!!

  2. Je pense que la majorité présidentielle a toujours démontré son engagement à apaiser le climat politique de notre pays. Ce cadre de rencontre prouve encore une fois de plus cette envie. Je salue cette initiative de leur part afin de renforcer le tissu social et économique du pays.

  3. Je crois que cette rencontre va redorer le blason de l’opposition politique. Elle qui avait perdu toute confiance au sein de la population Malienne. Tout ceci montre la volonté de la majorité à apaiser le climat politique qui était surchauffé ces derniers temps.
    VIVE LE MALI DANS LA DIVERSITE !!

  4. Je pense que la main tendue de la majorité à l’opposition dénote de l’esprit d’ouverture au dialogue de celle-ci politique. En effet, ce cadre permet de taire nos différends au nom de la cohésion sociale et de la consolidation de la paix dans notre beau pays.
    VIVE LE MALI UNI !!
    VIVE LA PAIX !!

  5. Pour ma part, je pense que cette initiative de la majorité présidentielle en faveur de la cohésion sociale et de la consolidation de la paix dans notre cher pays est un geste de grand cœur. Ainsi, la majorité présidentielle nous démontre par là qu’elle est un grand parti politique qui a et continue de prôner l’union de ces fils afin d’amorcer le développement de notre chère patrie.

  6. Je loue le patriotisme et le courage de la majorité présidentielle qui ont permis d’avoir ce cadre d’échange avec l’opposition politique. Cette initiative se veut une rencontre d’échanger et de proposition aux problématiques qui minent notre société. Elle est à saluer car le Mali plus que besoin de tous ces fils pour son développement économique et social.

  7. Je salue cette rencontre en faveur de la cohésion sociale et de l’unité nationale. Cela prouve qu’au-delà de nos divergences qu’on peut se réunir pour discuter des problématiques à savoir la sécurité et la consolidation de la paix de notre pays.
    Je remercie les initiateurs de ce cadre et je les exhorte à œuvre toujours dans ce sens pour l’intérêt général de la nation.

  8. J’ai été surpris et en temps heureux de voir la majorité présidentielle et l’opposition se rassembler pour discuter du bien commun à tous le Mali. Assurément, ce cadre se trouvait être un cadre d’échange et de concertation afin de proposer des solutions pour une sortie de crise réussie.
    Franchement, moi je suis satisfait de cette rencontre. Cela permettra de renforcer la cohésion sociale et la paix, car sans la paix pas de développement économique et social.

  9. Très sincèrement, je suis très ému à l’idée de voir la majorité et l’opposition se réunissent pour discuter ensemble des problèmes de la nation. Je pense à mon humble avis qu’en étant uni dans nos divergences idéologiques et solidaire que nous pouvons faire de notre pays, un pays émergent, prospère et paisible. Cela ne saurait se réaliser si nous sommes méfiants les uns envers les autres.
    VIVE LE MALI !!
    VIVE LA DEMOCRATIE !!
    VIVE LA PAIX !!

  10. Je pense que cette initiative de la majorité présidentielle en vue de trouver des voies et moyens visant à sauver notre patrie est la bienvenue. En effet, au nom de l’intérêt général de la nation et de la consolidation de la paix si chère pour le peuple, il était temps que majorité et opposition se réunissent en taisant leurs différends pour dégager des solutions pour sauver notre patrie. Pour cela en tant que Malien j’en suis fier.
    VIVE UN MALI RECONCILIE AVEC LUI-MEME ! ❗ ❗ ❗

  11. Merci à la majorité pour cette belle initiative.
    Mais faisons attention à notre opposition car je suis sûr qu’elle cherchera par tous les moyens à saboter ce noble action.
    Que Dieu protège notre Mali. 😛 😛 😛

  12. La majorité vient de montrer son esprit d’ouverture au dialogue et à la démocratie.
    Si l’opposition malienne participe à ces rencontres avec objectivité et bonne foi,c’est notre Mali qui en sortira gagnant.
    Vive le Mali dans l’union.

  13. J’espère que l’opposition malienne va profiter de cette occasion pour montrer qu’elle peut être digne de confiance.
    C’est en fait une occasion que la majorité donne à nos opposants de prouver qu’au delà des dénonciations stériles,ils peuvent faire des propositions concrètes pour le développement de notre pays.

  14. Moi je pense que ce n’est qu’une question de temps.
    Ces malhonnêtes d’opposants étaleront leur mauvaise foi et ruiner tout espoir que certains maliens encore optimistes à leur endroit pourraient avoir.
    Comme le dit le proverbe:le vieux chien ne changera jamais sa manière de s’asseoir.

  15. Cette belle initiative de la majorité ne fera pas long feu car je suis sûr que Tièbilé et sa bande d’aigris feront tout pour la saboter.
    Mais nous croyons en la bonne foi de IBK et de ses collaborateur pour bien gérer les problèmes de notre pays avec efficacité.

  16. Ce geste de nos leaders politiques est vraiment très important que des enfants du même pays s’asseyent pour discuter des problèmes du pays en toute responsabilité. J’apprécie donc ce geste et je demande à nos leaders politiques de jouer cartes sur table et de se parler franchement pour que les angles soient arrondis et que la cohésion sociale soit encore renforcée…

  17. Cette action de vouloir « sortir le débat de la rue » est très louable car elle permettra à coup sur de faire baisser la tension sociale qui s’accentue de jours en jours dans notre pays.
    Nous n’avons qu’un seul pays et il nous incombe donc de maintenir dans la stabilité car les fauteurs de troubles sont à l’affût attendant un petit désordre pour semer la zizanie alors soyons responsables dans nos actes.

  18. Je salue les initiateurs de cette rencontre pour leur sens élevé du patriotisme.
    Le pays est dans une situation assez difficile et ensemble nous pourrons faire quelques chose.
    Vivement que cette initiative accouche d’actions en faveur de la paix et de la consolidation du tissu social.

  19. C’est une très belle action en faveur de renforcement de la cohésion sociale et de l’unité nationale.
    Mais, sans vouloir être pessimiste, je voudrais que cette main tendue de la majorité présidentielle acceptée par l’opposition ne doit pas être une acceptation de façade.
    Il faut que cette volonté puisse se traduire par des actes sur le terrain. ➡ ➡ ➡
    C’est en étant unis que nous serons fort; c’est en étant fort que nous relèverons certains défis du moment et ceux à venir.

  20. Je salue l’opposition d’avoir accepté la main tendue de la majorité présidentielle.
    Que ce cadre de dialogue qui vient d’être établit soit à la base de discussions fructueuses qui permettront au pays de vaincre l’adversité et de se lancer dans la voie du développement car en fin de compte les querelles inutiles ne font que nous mettre en retard.

  21. Ne dit-on pas que l’union fait la force. Si la majorité et l’opposition ont décidé de se donner la main pour que le pays avance. Nous on ne peut que les en féliciter et espérer que cette union portera ses fruits pour le bien du peuple.

  22. Moi je voudrais dire que c‘est une belle entreprise mais au-delà des politiques ; il faut que les acteurs de la vie civile soit associés à cette démarche pour qu’elle puisse avoir plus d’effet.

  23. Nos autorités ont décidé de taire les différents et de « sauver le Mali d’abord » ; c’est une bonne chose et j’incite donc tous mes concitoyens à leur emboiter le pas pour que ce projet qui vraiment faire avancer le pays car c’est le plus important pour tout citoyen quelques soit son bord politique.

  24. Nous avons tous à y gagner dans cette union entre l’opposition et la majorité car elle permettra de renforcer la cohésion sociale qui est chaque jour mis en mal par les divergences de point de vues concernant la gestion des affaires de l’Etat.
    La majorité présidentielle a fait preuve de maturité en initiant ce cadre de dialogue; reste à l’opposition de faire preuve de sincérité et d’honnêteté.
    Ensemble nous irons plus loin!

  25. Le problème avec la bande à Soumi et Tiébilé; c’est qu’ils ne sont pas honnête. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    Si la majorité présidentielle a tendu la main à l’opposition; elle n’était pas obligé de l’accepter.
    La majorité ne peut pas entreprendre une démarche et en même temps fuir le débat.
    La majorité est parti sur des principes, si l’opposition ne peut pas les accepter et veut imposer des règles tant pis pour elle. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿
    Car la majorité n’est pas obligé de les associer à la gestion des affaires de l’état.
    Pauvre de nous. On n’en finira jamais avec ces ambitions toujours calomnieuses. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  26. Pour moi en tant que democrate, je trouve cette rencontre inutile et contraire aux principes democratiques. La majorite ne peut pas empecher l’opposition de s’exprimer sur les sujets nationaux; l’opposition a le droit et le devoir de donner de la voix, de critique, de proposer ses solutions alternatives a tout probleme qui se pose. La majorite a le droit et le devoir de se defender avec ses preuves a l’appui. Ex: les 1000 tracteurs offerts aux paysans, Tieble et son parti (pas toute l’opposition) ont dit que c’est un marche passé a gre gre en donnant ce qu’ils ont appeles leur prevue; la majorite a repondu en demontant les affirmations du Parena. Et depuis lors, case closed. C’est cela la democratie, comme en dissertation la these et l’anti-these. Mais regrouper les opposants et les gouvernants n’apporte rien au people. Surtout que des gens comme Tieble n’existe que dans des situations de ce genre. Majorite et opposition doivent se tourner vers le people et demander son suffrage. Mail quand ces gens-la se retrouvent, c’est pour comploter contre le people. Rappelez vous du consensus de ATT. Tout le monde a eu sa part de gateau sauf le people.

  27. Tièbilé Dramé et le fameux chef de file de l'opposition politique, pas moins président de l'Urd, doivent mettre de côtés leur divergences avec leur adversaire politique, le président de la république et participer avec la majorité présidentielle à la bonne gestion de la crise actuelle.

  28. C’est main dans la main que nous pouvons reconstruire le Mali de demain. La politique ne doit pas nous séparer. Au contraire, elle doit être un moyen tangible pour notre pays d‘avancer. C’est-à-dire, l’union de tous les hommes politiciens consolident le développement et l’avenir de notre pays.

  29. En tant que citoyen lambda, je suis très ravi de cette rencontre entre opposition et majorité. Ils ont prouvés au peuple malien que la vie de notre nation doit être placée au-dessus de tout. 😆 😆 😆 😆 😳 😳 😳 😳 😳

  30. Plus de discrimination politique, que la majorité considère l’opposition comme ces frères que l’opposition aussi fasse autant. Nous sommes tous des maliens, alors mettons une croix sur nos différends et tendons la main à notre pays.

  31. Voilà enfin une initiative salutaire et soutenable. Il n’est jamais trop tard, cette rencontre ne devrait pas état d’un débat mais plutôt d’une échange conforme sur la situation de notre pays.

  32. J’espère de tout cœur que l’opposition malienne accepte pour une fois de contribuer à la reconstruction de notre chère patrie. Les critiques ne nous amènent à rien de concret, or si on unisse nos forces on peut tous ensemble relever le Mali.

  33. Ce pays fait appel au devoir patriotique de tous ses fils. Unissons nos forces pour porter haut le Mali. La majorité a fait preuve de maturité et patriotique, seul le Mali compte.

  34. Le Mali a besoin de chacun de nous tous, ne laissons pas notre pays s’engouffré dans le sombre pendant que nous pouvons nus unir pour le sauver. Bon vent à ce nouveau comité de coalition majorité-opposition.

  35. J’approuve cette initiative de la majorité présidentielle, espérons que nos opposants prennent consciences cette fois ci et laisse de cotés leurs rancunes pour participer à la convalescence du Mali.

  36. Enfin l’opposition malienne prend conscience de la gravité de la situation, elle a compris maintenant que le temps n’est plus à la guerre, mais à l’union nationale et Soumaïla cissé donne l’exemple !!!

  37. Ce n’est pas une première que la majorité et l’opposition malienne se rencontre pour échanger. Si je me rappel bien, le président Ibrahim Boubacar Keita a tendu la main à l’opposition malienne bien avant aujourd’hui.

  38. Le parti RPM n’a jamais été à la hauteur, cela ne m’étonne pas que Tièbilé réussisse à tenir tête devant eux. Vus l’état dans lequel se trouve notre pays, à mon avis il ne devrait pas y avoir de débat lors de cette rencontre mais plutôt des échanges. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  39. L’opposition malienne a montré qu’on pouvait compter sur elle pour aider le gouvernement à sortir le pays de cette crise en tout état de cause, dernièrement elle a posé des actes qui méritent toutes les félicitations du monde !

  40. Les acteurs sont à l’unisson face à l’ennemi, car contraints à la solidarité nationale. La convention de la majorité présidentielle et l’opposition ne forme plus qu’un seul camp. Celui d’un peuple debout, contre le camp de la barbarie, du fanatisme et de l’obscurantisme.

  41. L’opposition malienne a montré qu’on pouvait compter sur elle pour aider le gouvernement à sortir le pays de cette crise en tout état de cause, dernièrement elle a posé des actes qui méritent toutes les félicitations du monde !!!

  42. L’union fait la force, cela n’est point de la faiblesse du régime au pouvoir de s’unir avec l’opposition. Tous les acteur politique doivent s’unir sur une même table pour trouver des solutions de sortie de crise au multiple crise malienne.

  43. Il est vraiment temps que l’opposition malienne se joigne au gouvernement pour qu’ensemble, ils puissent sortir le pays de cette crise !!! Moi, personnellement je félicite l’acte de Soumaïla cissé envers les victimes du drame et les forces de l’ordre, c’est un exemple à suivre pour les autres membres de l’opposition malienne !

  44. Si l’opposition aspire au changement comme ils l’ont toujours prétendue, ils doivent apporter de nouvelle idées au lieu de s’adonner aux critiques. Le pays est en train d’écrire l’une des pages les plus importantes de son histoire politique. Tous les acteurs politiques doivent apporter leurs pierres à l’édifice. ❗ ❗ ❗ ❗

  45. La problématique de l’insécurité est l’affaire de tous, je suis sûre que cette initiative est celui du gouvernement. L’opposition doit savoir qu’au-delà de la critique, les actes sont plus salutaire et plus objectif.

  46. Je félicite et soutient cette union entre la majorité et l’opposition, car c’est dans le but de sortie le pays dans ce fléaux d’insécurité. Le gouvernement, les acteurs politiques et même la population toute le monde a son mot et son rôle à jouer dans la lutte contre l’insécurité sur le territoire malien.

  47. Cette initiative est vraiment objectif, Les acteurs politiques maliennes et sans exception se réunisse pour trouver une suite favorable à cette problème de sécurité. Le gouvernement malien est prêt pour tout afin de sortie le pays de cette crise d’insécurité existentielle.

  48. Félicitations à toute l’opposition malienne pour cet acte, il était temps que les leaders de l’opposition prennent conscience de la gravité de la situation dans notre pays !!! Nous espérons que ça soit continuel !

  49. Là où nous sommes actuellement aucun pays n’est à l’abri du terrorisme, même les puissances mondiales souffrent de ce fléau bien vrai qu’elles ont tout en leur disposition sur le plan défensif. Donc donnons-nous les mains pour mieux avancer. C’est l’union qui fait la force. Vive le Mali uni !!!

  50. Les français nous ont montré des preuves tout récemment lors de l’attentat du vendredi 13 novembre, toutes les couches politiques en France se sont mobiliser avec une forte motivation pour aider le gouvernement à sauver la France. Pourquoi nous ne faisons pas la même chose ?

  51. Le plus important reste l’avenir de notre pays, leurs acteurs politiques doivent enterrer la hache de guerre et s’unir pour la cause de notre pays. Le Mali traverse en ce moment l’une des crises les plus ardant de son existence, tous les maliens sans exception doivent se donner la main pour sortie le pays de cette crise.

  52. Très franchement le temps n’est plus à la guerre ou encore à la dissociation, nous devons tous unir nos forces pour sortir notre pays de cette crise qui a durée trop longtemps, nous devons tous pendre conscience de cela !

  53. Nous sommes des frères et non des ennemis. Le Mali c’est notre patrimoine commun, chacun doit apporter son soutien pour bien l’entretenir. Nous devons mettre à côté nos divergences politiques et mettre le Mali avant tout et au-dessus de tout, mettons à côté toutes nos convictions politiques et sauver notre pays. Vive le Mali uni!!!!

  54. Quand l’opposition a le même souci que le gouvernement cela promet un avenir rassurant, on peut croire que l’espoir est permis. Ensemble bâtissons le Mali !!!

  55. Il est temps que les leaders de ce pays se donnent la main, qu’ils songent à aller dans le même sens et qu’ils mettent devant tout autre chose l’intérêt de notre pays !!

  56. Pourvue cela soit continuelle, vue la situation politique, je pense bien qu’il ne manquait plus que cela, l’opposition et la majorité au tour d’une même table pour trouver une suite favorable au crise existentielle sur le sol malien.

  57. Si nos opposants avaient compris que l’intérêt du pays est supérieur à l’intérêt personnel, la gestion de notre pays ne serait pas difficile jusqu’à ce niveau. Nous ne sommes pas des ennemis, nous sommes tous des frères, des maliens si on ne se donne pas les mains qui va venir nous aider à bâtir ce pays. Mettons le Mali avant tout et au-dessus de tout. Le Mali d’abord!!!

  58. Pas d’opposition, pas de majorité ce problème est un problème national même international, parce que c’est le Mali qui est menacé, c’est le monde entier qui est menacé, en un mot l’humanité est en danger entant que ce fléau existe. Comme l’a dit SOUMI CHAMPION chaque malien doit être un soldat pour combattre ce fléau qui n’est pas l’une de nos cultures, ni de nos religions. Vive le Mali et paisible !!!

  59. L’heure n’est pas aux acharnements politiques, ni aux critiques stériles, tous les maliens doivent former un bloc pour montrer au monde entier le degré et le modèle de la démocratie malienne comme les français l’ont fait tout récemment. Aux hommes politiques maliens, vous êtes vraiment priés de ne plus transformer les dérives du pays aux mots de critiques. Vive l’union !!!

  60. Après tout la majorité et l’opposition ne sont point des ennemies jurés, être de l’opposition veut dire purement et simplement aspirer plus ou moins une autre façon de gouverner le pays et aussi de suivre les actions gouvernementales.

  61. Toutes familles politiques de la politique malienne doivent mettre à côté ses convictions politiques et s’ajouter au gouvernement pour sauver notre pays du pire. C’est cela la démocratie, le Mali c’est nous et c’est à nous de lui donner tout. Toutes mes condoléances aux victimes du terrorisme !!!

  62. Le monde entier doit se mobiliser pour mettre fin à ce fléau, les combattre partout où ils se trouvent. Les chefs religieux aussi doivent faire une grande campagne de sensibilisation pour empêcher les autres jeunes d’adhérer le terrorisme. Les hommes politiques maliens ont pris de trop de retard pour avoir une telle vision pour l’avenir du pays. Du courage à eux.

  63. Arrêtons de nous entre discuter sur des sujets inutiles. L’essentiel est que nous avons été frappés et nous devons former un bloc, c’est-à-dire l’union nationale derrière nos autorités pour sauver notre pays et éviter une telle situation encore. Quelle bonne initiative pour l’avenir du Mali. Vive le Mali uni !!!!

  64. Pour le bien n’être de la nation, les acteurs politique de bonne foi, se doit de faire preuve de patriotisme. Le Mali fait face à une situation très ardent et presque intenable. Les acteurs politiques sont tous obliger de faire preuve de bonne foi et de patriotisme pour sotie le pays de cette crise d’insécurité, dans la quête perpétuelle de la paix et tant d’autre.

  65. Les acteurs sont à l’unisson face à l’ennemi, car contraints à la solidarité nationale. La convention de la majorité présidentielle et l’opposition ne forme plus qu’un seul camp. Celui d’un peuple debout, contre le camp de la barbarie, du fanatisme et de l’obscurantisme.

  66. Je suis sans doute convaincu que si une telle initiative avait été prise bien avant aujourd’hui, le Mali n’allait pas connaître une telle dégradation de la situation sécuritaire. C’est certes difficile que la majorité et l’opposition s’entende sur un point mais ce n’est pas du tout impossible. ❓ ❓ 😛 😛 😛

  67. Les citoyens maliens sont contents de voir la majorité présidentielle et l’opposition démocratique, qui sont deux grandes mouvances de la démocratie, pour sauver le Mali, notre patrimoine commun. Une démocratie est une majorité e une opposition. L’une ne peut pas aller sans l »autre et à défaut de l’une de ces deux parties, il ne peut pas y avoir de vraie démocratie. Nous saluons cette initiative et encourageons les partis politiques qui ont pris part à cette rencontre à aller jusqu’au bout de l’objectif visé. 💡 💡 👿 👿 👿 👿

  68. L’opposition est appelée à prendre part à de telle initiative et mettre de côtés leurs critiques pour aider les teneurs du pouvoir à sauver le pays. Le Mali est un bien commun et non personnel. Il est temps que les partis politiques cessent avec leurs différends et se mettre ensemble pour une seule cause : le Mali. 😯 😯 😯 😀 😀 😀

  69. L’opposition malienne passe toute sa vie à ne faire que des critiques. Elle ne propose rien aux teneurs du pouvoir. Elle est engagé à nuire le régime en place. Telle est la mission cachée de cette opposition. Tièbilé Dramé qui était à la tête de l’opposition pendant cette rencontre, à l’absence du chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, n’est pas un patriote. Il est opposant le jour et opportuniste la nuit. On ne doit pas faire confiance à un coiffeur qui n’a pas de cheveux. 😛 😛 😛 ➡ ➡ ➡

  70. Au Mali tout comme ailleurs, la démocratie demande la présence de deux grandes tendances qui sont : la majorité et l’opposition. Les débats politiques doivent être contradictoires et constructifs. L’opposition a pour mission d’être le contre-pouvoir en faisant des critiques dignes et des propositions allant dans l’intérêt de toute la nation. C’est de cette façon qu’elle remplira sa mission. Elle ne doit pas critiquer pour le simple plaisir de l faire. ➡ ➡ 👿 👿 👿 👿

  71. Le Mali, pour sortir de cette impasse, a besoin de tous ces fils sans exception. La majorité et l’opposition sont les deux grandes parties de cette rencontre mais elles ne sont pas les seules concernées par cette idée de sauver le Mali. Tout citoyen est interpellé à faire de son mieux pour que le Mali puisse sortir de cette situation de crise politico-sécuritaire. 😀 😀 😀 😛 😛 😛

  72. Oui à l’unisson, oui à une entente entre l’opposition malienne et la majorité parlementaire, oui à la mise en avant de l’intérêt de notre pays !!!
    Non à la dissociation, non aux critiques sans fin dans ce pays !

  73. L’opposition malienne avec à sa tête Soumaïla Cissé et Tièbilé Dramé ne peut rien apporter à ce pays. Certes Tièbilé Dramé était présent à cette rencontre mais tenez-vous bien qu’il n’est pas de bonne volonté pour aller jusqu’au bout. Il est un homme politique malintentionné. Il ne veut pas le bien de cette nation. 😯 😯 8) 8)

  74. L’opposition malienne ne peut pas enterrer la hache de guerre. La majorité présidentielle veut qu’elle se mette avec elle pour sauver ensemble le pays de cette calamité. La solution de cette situation réside dans une union entre les deux tendances, opposition et majorité. Mais je ne crois si cela serait possible avec une opposition à sa tête Tièbilé Dramé.

  75. Je suis parfaitement d’accord avec cette initiative de mouvance des partis de la majorité présidentielle. Dr Boulkhassoum Haïdara a pris une bonne initiative. Il est conscient que le pays a actuellement besoin de tous ses fils pour tourner la page de la crise sécuritaire. ❓ 😛 😛 😛 😛

  76. Il est temps que l’opposition et la majorité s’entende pour sauver note cher Mali de cette dégradation de la situation sécuritaire. Le Mali va mal. Le Mali est malade. Il faudra faire le diagnostic pour que nous puissions aller de l’avant ; pour que nous puissions mettre un terme à cette rébellion pour toujours. 😀 😀 😀 😀 😛 😛 😛 😛

  77. Nous sommes arrivé à un niveau où l’erreur n’est plus permis, où le bras de fer entre l’opposition et la majorité présidentielle n’est plus d’actualité, le temps est à l’unisson pour une rapide sortie de crise pour le MALI !!!!

  78. L’opposition et la majorité présidentielle doivent se donner la main, pour qu’ensemble elles permettent à notre pays de se sortir de cette crise une bonne fois pour toutes, tel est le souhait de tous les maliens !

Comments are closed.