Réaménagement gouvernemental : Bye- Bye Treta

85
Situation politique au Mali : Le RPM à la croisée des chemins
Bocari Treta

Il  était annoncé de l’autre côté de la primature pour la troisième fois, avec  à la clé un grand coup de tapage  médiatique, mais finalement il se retrouve à la  touche.  Que la vie nous réserve des surprises. Qui l’aurait cru ?

Mais avec  IBK «  Mandé Massa » tout est possible.

Bocar Treta désormais  ancien ministre  de l’agriculture et du développement Rural, « chouchou du parti au pouvoir RPM »  selon certaines personnes, l’homme fort pour d’autres n’a finalement pas résisté à la tempête  accompagnée de vent glaciale  de Koulouba.

La surprise fut grande et l’onde de choc a provoquée l’insomnie dans le camp présidentiel au point que certaines personnes pensaient que c’était un rêve. Comme pour dire  que Chez « Mandé Massa » ce n’est pas une question de parti mais d’homme.

Que  cache le départ de Treta ? 

Normal  son départ du gouvernement pour certains ténors du RPM, mais bizarre pour d’autres, sa nomination à la tête du département de l’agriculture et du développement rural  avait suscité un engouement, et l’espoir  au sein du parti, et du côté du président IBK.  Le plan était le renforcement du parti au près des agriculteurs. Echec total. La stratégie a été « Frelatée »

Au fil du temps  on s’est rendu  compte que « l’éléphant annoncé est arrivée avec un pied cassé ». D’abord l’homme lui-même,  son entourage  et ses différentes  sorties médiatiques. «  Trop de Communication tue la Communication »M le ministre. A tout cela s’ajoute  ses agitations, ses  ambitions démesurées pour la primature relayée par la presse à tort ou à raison.

Si l’avion Treta  a craché  au-dessus de la capitale dans une altitude  à la normale c’est parce que le dossier « engrais Frelaté »  a empêché les freins de l’avion de faire un bon atterrissage. La suite est connue.

Aux dires des grandes oreilles de « Koulouba » il serait  à l’origine d’une campagne médiatique de dénigrement du premier ministre Modibo Keita dans le seul but d’être à la primature. Chose qui n’a pas plus au président IBK.

IBK n’est pas dupe il a des grandes oreilles, il voit tout et entend tout mais si certaines choses lui échappent souvent mais  il reste  le seul maitre à bord.  IBK a renouvelé sa confiance à Modibo Keita et remercié le secrétaire général de son parti. Pari gagné pour Modibo Keita.

Avec  ce réajustement ministériel dire aujourd’hui que Bocar Tréta est totalement parti  de la scène politique,  c’est mal connaitre l’homme. Tréta n’est pas  parti, il est là juste à côté, et prêt à smasher au bon moment pour marquer des points. C’est maintenant que les choses sérieuses vont commencer pour  le locateur de la primature.

D’un côté  le RPM qui soutient  Bocar  Tréta  et de l’autre côté IBK qui protège son premier Ministre. La première partie a été gagnée par Modibo Keita. La suite s’annonce  très dure. Wait and see !

A Kanouté, correspondance particulière

PARTAGER

85 COMMENTAIRES

  1. Le premier ministre Modibo kéïta est un grand homme qui connait les aspirations des populations de ce pays car ayant servi dans plusieurs domaines et pendant de longues années. Son programme montre qu’il a une belle optique de développement pour pays. Mais celui-ci ne semble pas depuis un certain bénéficier de l’aider politique de certains membres du gouvernement et de certaines personnes véreuses (notamment Tréta) qui veulent toujours marquer sa gestion du sceau de l’échec à travers des campagnes de dénigrements et de désinformation à son endroit ce qui n’est pas du tout normal pour un pays qui sort de crise et qui a besoin de la compétence de tous ses fils.
    Nous devons donc l’aider avec le président IBK à apporter d’abord la paix, la justice dans notre pays et l’essor économique que nous attendons tous…

  2. Le président de la république a une très bonne vision pour notre pays parce qu’ayant été responsables de plusieurs domaines.
    Cependant, il ne bénéficie plus depuis un certain moment de l’apport de certains collaborateurs avec lesquels il avait l’ambition de réaliser son ambition pour ce pays pour de simple questions de leadership au niveau du gouvernement. Il est acculé de toute part par des détracteurs prétendant qu’il n’a pas de vision pour le pays. Situation qui je penses à susciter ce recadrage gouvernemental afin que les choses puissent bouger pour le bien de la population. Chose à laquelle nous devons osez y croire et de notre modeste contribution y participer. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 😉

  3. « Cette boutade du président IBK lors de la rencontre avec les leaders de la mouvance présidentielle à Ségou a été très significative »
    En effet, cet acte est salutaire car il fallait faire savoir aux brebis galeuses qu’elles ne sont pas intouchables et qu’elles sont là pour travailler pour le peuple alors ceux qui ne font pas convenablement leur travail seront inquiétés. Évidemment c’est ce qui a été fait.

  4. Le président IBK n’a pas limogé Tréta et Igor pour faire plaisir à qui que ce soit mais avec les dérives de Tréta la sanction s’imposait. Comment comprendre que des personnes veulent prendre en otages une institution aussi importante qu’est la primature pour une question de parti politique. Bien que le premier ministre Modibo n’est pas membre du rpm; il travaille pour ce pays et il est donc inadmissible que des personnes comme lui mettent les bâtons dans les roues fut-ils secrétaire général du parti au pouvoir. Toute personne qui a des compétences reconnus doit pouvoir les mettre au profil du pays sans distinction aucune.
    Le Mali n’appartient pas au rpm encore moins à tréta, de la même manière IBK n’est pas le président de rpm mais de tous les Maliens…

  5. Je crois que si nous en sommes arrivé à cette situation au sein du rpm c’est bien par la faute de Tréta car le président de la république n’a jamais jugé ces ministres et autres membres d’institutions sur les paroles. Il a toujours vérifié les faits et les faits ont condamnés cette fois ci le ministre Tréta.
    On peut être co-fondateur d’un parti politique et ne pas forcement occuper des hautes fonctions car la gestion des affaires du pays est une affaire de compétence et je crois que le premier ministre Modibo en a plus que Tréta.

  6. Le RPM doit revenir sur terre, ses membres doivent réfléchir avant d’agir. IBK n’a jamais fait de la discrimination. Il l’a toujours dit qu’il veut travailler avec ceux qui sont prêt pour aider le Mali quelque soit son bord politique, chose que Tréta et certains membres du parti ne partage pas mais entre le bien du pays et les humeurs de certains individus; il faille bien choisir le pays. ➡ ➡ ➡

  7. IBK est le président des maliens et non du RPM par conséquent s’il y a des citoyens compétents qui ne sont pas de son parti et qui peuvent travailler pour le pays, je cautionne qu’il travaille avec eux pour les intérêts du pays. LE MALI D’ABORD! 😉 😉 😉

  8. Au Mali, certains hommes politiques font de la politique du ventre. Ils vont là où ils ont leur intérêts. C’est le cas de Dramane Dembélé, Bafotigui Diallo, Bakary Koné, Bocary Treta parce qu’aucun politique adhérant à l’idéologie de son parti ne le trahira jamais quelques soit le motif.

  9. Le problème au RPM c’est que chacun se bat pour ses intérêts personnels et après deux ans IBK sait qui est qui et qui fait quoi donc il travaille “avec ceux qui ont l’amour du Mali” dans l’âme”; alors laissons les histoires de partis et misons sur les compétences.

  10. C’est vraiment regrettable de voir une telle situation car des personnes qui sont des compagnons de lutte en arrive à cette extrême. Le président IBK a donné plusieurs avertissements pour que cette situation n’en arrive pas là mais hélas les faits sont là et on doit bien l’analyser afin de ne pas nous tromper dans nos choix car le président IBK ne veut que le bien du Malien et on doit le soutenir dans ses décisions même si elles ne plaisent pas à tous. Avec le temps nous en verront le bien fondé. 😀 😀 😀

  11. Que cet idiot de Tréta aille créer son parti politique et nous verrons ce qu’il vaut vraiment sur la scène politique.
    Et dans tous les cas,les maliens ne jamais songer à faire confiance à une personne qui a été coupable d’autant de malversations financières dans tous les poste de décision où il est passé.

  12. Les militants du RPM qui perdent leurs temps à suivre ce Tréta de façon moutonnière doivent comprendre que le ce parti n’est sa propriété privée.
    Il ne peut pas se servir d’eux pour chercher à se jouer de la population malienne.

  13. Sincèrement, je ne comprends pas ces journalistes. Lorsque le président décide de travailler avec les compétences peu importe le bord de celui-ci, ces journaleux s’en plaignent parce qu’il n’a pas favorisé ces frères de main. Si jamais le président commence à faire face à ces compagnons de lutte, on qualifierait d’autre mot. Que voulez-vous franchement mes chers journaleux ? On se doit de vous le demander.

  14. Moi je pense que tous ceux qui sont à la majorité présidentielle pour profiter des faveurs du pouvoir en place doivent comprendre qu’avec IBK ça ne marche pas comme cela.En ce moment,c’est la qualité qui doit prévaloir au Mali d’aujourd’hui.Donc ne vous mettez pas à compter sur vos partis pour accéder à des postes dont vous n’avez pas le mérite.

  15. J’aimerais éclairer certaines opinions surtout ces journaleux qui veulent tout faire pour mettre le feu au sein du RPM. Il faut que vous ( Journaleux) compreniez une chose que la Nation Malienne ne repose pas sur la seule tête de Tréta. Si, son employeur a jugé mieux de le congédier, qu’on ne fasse de cela un scandale ?
    D’ailleurs, des compétents comme Tréta, il y en a autant. De grâce foutez nous la paix !

  16. Si les journalistes peuvent se doter d’un minimum d’objectivité et de responsabilité en arrêtant de nous pomper l’air avec les histoires de limogeage de Tréta et Igor. Ce sont de vaillants et loyaux fils de la nation qui sont venus servir celle-ci et qu’aujourd’hui la force des choses ont fait qu’ils ne sont plus dans la nouvelle équipe. C’est un poste nominatif, chacun vient apporter sa part dans l’édification de la nation et s’en va.
    Donc qu’on arrête de nous faire croire le contraire.

  17. Appartenir au RPM seulement ne suffit pas pour prétendre au poste de premier ministre du mali en ce moment.
    On peut bien sûr être de la majorité présidentielle mais la qualité indispensable pour occuper ce poste est la capacité.
    Je pense que Tréta a mal compris cela et en a fait les frais.

  18. Monsieur le journaliste, épargnez nous de vos sentiments personnels. Il s’agit de l’avenir du pays et non d’une famille. Le ministre Tréta a fait ce qui devrait faire et nous lui en savons gré. Cependant, il faut aller de l’avant au lieu d’alimenter les polémiques.

  19. Le Mali n’est pas un gâteau dont chacun viendra se servir et partir.Si le RPM pense que c’était forcement son tour,moi je viens lui dire ce n’est le tour de personne.C’est plutôt le tour de celui qui peut être capable mettre notre pays sur les rails par son expérience et son dévouement.
    Que cessent alors les discours divisionnistes pour le bien être du pays.

  20. Je pense qu’on a pas à crier au scandale parce que tel ou tel ministre est parti au détriment de l’autre. Pourquoi c’est pas tel ? Si ces deux ministres sont pas partis c’est qu’il y a de bonnes raisons. Evitez mes chers journalistes d’alimenter les polémiques pour des histoires des hommes alors que de nombreux défis nous attendent.

  21. Le limogeage de Tréta doit être compris sous plusieurs angles.
    D’abord,il faut dire que ce monsieur a été coupable de plusieurs scandales financiers qui ont mis à mal la crédibilité du président et de son parti.
    Ensuite,il est à la base d’une division de membres au sein du parti présidentiel pour juste faire de tort à IBK.
    Enfin,pour cette histoire de primature il a montré aux yeux de tout le monde que ce qui le préoccupe c’est sa petite personne et non le Mali.
    Son départ est donc salutaire car mon n’a que faire des égoïstes…

  22. Je pense que les résultats de ce ministre à la tête de son département sont bons. Mais cela ne fait pas de lui une personne indispensable. Donc, arrêtez mon cher journaliste de dramatiser les choses. Il y a des personnes aussi compétentes que lui.

  23. Franchement, nous finirons jamais d’être servis par ces journaleux. Il y a quelques jours que ceux-ci publiaient par ci et par là le remaniement. Aujourd’hui, le nouveau gouvernement a été formé. Voici qu’on cris pourquoi d’autres sont partis au détriment d’autres ? Que voulez-vous mon cher journaliste ? Est-ce des personnes indispensables pour la cause du pays ? Je dis Non. Des personnes compétentes comme ces deux, notre pays en possède autant. Il s’agit de leur donner leur chance. Et c’est ce que le président a fait.

  24. C’est pas parce qu’on est Secrétaire Général du RPM qu’on doit être forcement nommé premier ministre.
    Si le président juge bon que d’autres personnes en dehors de sa famille politiques sont plus aptes à occuper ce poste,je vois pas du tout le problème.
    Il faut dire que c’est gourmandise qui a fait perdre Tréta.

  25. A mon avis, l’heure n’est pas aux polémiques suite au limogeage de certains ministres dont nombreuses voies trouvent qu’ils ont été parfait dans l’accomplissement de leur mission, mais au travail. Je pense que s’ils sont partis, c’est qu’il y a une raison valable. Ceux qui sont partis ne valent pas mieux que leurs successeurs. L’avenir nous en dira plus. Pour le moment que le RPM garde toujours la patience qui la caractérise au nom de la nation.

  26. Il faut que les journalistes comprennent que pour servir une nation, ce n’est pas une question de préférence de personne. J’appelle le RPM à plus de solidarité autour du président pour que ce dernier puisse mener à bien sa mission. L’heure n’est pas à la division, mais au travail pour la bonne marche du pays.

  27. A mon humble avis, le RPM a intérêt à défendre bec et ongle non seulement les actions du président mais aussi les idéaux du parti pour la prospérité du pays et le bien-être du peuple. Que les intérêts mesquins ne leur font pas voiler ces idéaux.

  28. Mr Tréta ne doit pas mettre la pression sur le président IBK de le nommer à la primature au détriment de Modibo à qui nous devons beaucoup.
    Il a payé de son impatience et de ses coups bas à répétition contre le PM. Il a bien entamé dont il doit achever avant de partir alors tant d’entêtement pour être premier ministre. IBK a agit en vrai chef et cela servirait de conseils aux autres. Vous êtes prévenus

  29. Le problème pour vous les journalistes maliens, est que vous manquez de formation de journalisme à proprement dit. Vous avez tant clamé ce remaniement, il est fait pourquoi nous fatiguer avec de tels articles à la con.
    Ils ont tous failli à leur mission sinon ils resteraient à leur poste. Ils ont volé l’argent du contribuable malien et ils ne peuvent pas ainsi demeurer à leur poste.

  30. Le RPM doit comprendre que le président sait ce qu’il veut. Ce parti doit savoir qu’il n’a pas porté le président IBK pour venir se remplir les poches mais pour travailler.
    Si Tréta est parti c’est qu’il ya une belle raison et il peut être appelé pour d’autre mission. Ce n’est pas seulement étant ministre qu’on peut servir son pays

  31. Le président IBK doit son élection à l’ensemble du peuple malien. C’est vrai qu’il est issu du RPM mais cela ne doit l’obliger à forcément prendre des gens qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel. Mr Tréta se prenait pour le président de la république au point d’en vouloir aux personnes nommées par IBK.

  32. Le président a bien prévenu que tout ceux qui seront cité dans un quelconque scandale partira du gouvernement. Alors que Tréta nous prouve le contraire qu’il ne sait rien des scandales dont il est accusé Monsieur le journaliste

  33. Il faut que les journalistes comprennent que pour servir son pays, on na pas besoin d’être ministre. S’ils étaient autant reconnu de tous pour leur travail, ils auraient servi tous les présidents qui sont succedés à la tête du Mali

  34. Le RPM est rempli d’opportunistes et d’incompétents. IBK veut le développement du pays et donc il ne saurait travaillé avec de telles personnes de peur de mettre notre pays en retard.

  35. Tréta et Igor ont fait leur travail et il est temps de partir. Ce sont des postes nominatifs pas un royaume mon cher journaleux sans formation. Ils ont remplacé d’autres donc si à leur tour s’ils sont remplacés cela fait quoi. Ils ne sont pas les seuls à servir ce pays

  36. IBK a une belle raison de les écarter donc arrêter de nous faire croire autre chose. Nous savons tous ce qu’on vous a donné. Je porte à ta connaissance que c’est l’argent volé à l’état malien.
    Vous êtes tous des journalistes pourris

  37. Je me pose souvent la question que vous voulez vraiment. Vous avez passé votre temps à décrier le laxisme du vieux face aux agissements des membres du parti dans les scandales. Mais le vieux se libère d’eux et vous trouvez autre idiotie à raconter.
    Vous vous êtes faits payer par l’argent volés pour venir leur défendre mais les faits sont là donc c’est une perte de temps

  38. C’est pour juste une bonne raison que IBK limoge ces ministre et sachez qu’avec le développement du Mali on ne joue pas avec ceux qui font des bêtises.Quand tu déconnes , on te change

  39. Arrête de dire des choses inutiles car vos articles n’ont aucune importance en ce moment pareille, monsieur le journaliste, sachez que le remaniement est déjà fait et le peuple écoute simplement le choix de IBK

  40. Pauvre journaliste, vos idées ne sont pas le bienvenu en ce moment pareille, mais au lieu de critiquer le régime en place, il ferait mieux d’aller faire des recherches claire et nette concernant le mode de gestion du pouvoir.Sachez que si ces ministre ne travaille pas bien ceux ci doivent être démis de leurs fonctions.

  41. Les journalistes arrêtez de nous emmerdez avec vos discours à la con sur le limogeage des ministre .IBK ne va pas toujours vous dire les différentes raisons.Il n’a aucun compte à vous rendre
    Nous on avance.

  42. c’est étonnant et voir très surprenant de constater que ces ministre incapable de bon résultat après limogeage seulement font la une des journaux ils sont incapables

  43. C’est grâce à l’arrivé d’IBK au pouvoir les conditions de vie des travailleurs sont devenus meilleur, car actuellement le Mali est en train grimper vers le sommet de la pyramide, c’est grâce à lui que la vie des populations sont devenus facile.
    Alors si’il limoge ces ministres ,c’est qu’il veut des résultats et les meilleurs alors que ces nouveaux ministres donnent le meilleurs d’eux même.

  44. Encore une fois, ne faites pas dire aux gens ce qu’ils n’ont jamais dit. Vous croyez toujours avoir raison quand vous critiquez le président. Une fois que les gens pensent contrairement à vous, vous commencez à dire qu’ils ’’aiment pas le pays.
    Vous n’aimez pas ce pays plus que ceux qui postent les commentaires sur ce forum. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Les choses ne sont pas parfaites, mais c’est injuste de ne jamais reconnaître les efforts de nos dirigeants. Vos commentaires sont plein de haine. Vous ne prenez pas le temps d’analyser les choses avant d’intervenir. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁
    Vous pensez vraiment que TRETA ne méritait pas cette punition ??? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
    Le MALI n’est pas une affaire de RPM, le MALI c’est une affaire de tous, sans distinction aucune. Donc, que vous continuez de croire qu’IBK est le diable de ce pays, cela n’engage que vous. Mais les maliens responsables pensent le contraire. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  45. Comme toujours tout ce que fait IBK est bon pour certains tant pis pour les “victimes”.Vous êtes vraiment des grands naïfs si vous pensez qu’un ministre d’IBK peut être mêlé à des scandales sans que ce dernier ne soit au courant. Du reste on l’a bien vu avec les scandales de l’avion et des équipements militaires IBK était au courant il est complice conclusion: il a fait partir les fusibles Mme Bouaré Fily et Mr Camara.De la même façon tout ce que Treta a fait IBK en a profité et il était bel et bien au courant. IBK est un président qui ne sait que faire le fanfaron jamais le Malu n’est tombé aussi bas avec un président qui se souci peu de la pauvreté de l’insécurité. Regarder un peu le budget de la présidence depuis 3 ans 9 milliards, 14 milliards et 18 milliards. Ouvrez un peu les yeux le problème du Mali ce n’est ni Treta ni Igor. Je ne les connais ni d’Eve ni d’Adam le vrai problème c’est IBK.Il a la chance d’avoir à côté de lui un homme responsable en la personne du PM Modibo Keita qui il faut le reconnaître a été fragilisé par cette histoire de logements sociaux. Sur ce point il a été leger je regrette de le dire car j’ai beaucoup de respect pour lui.A sa place je ferais rendre ces logements pour l’honneur. Espérons que par son expérience il guidera IBK dans le bon chemin. Edperons que pourle reste de son mandat il tiendra compte des critiques pour le bien du pays que nous faisons. Le Maki a besoin du concours de tous ses fils et filles dans sa lutte contre la pauvreté et pour son développement dans l’unité et la cohésion sans distinctions de races de religions plus généralement de croyznce

  46. Si il le faut vraiment, tréta doit quitter même le Mali, nous n’avons plus besoin de sa tête.
    Avec IBK nous sommes en train de vivre un Mali nouveau. ENFIN….

  47. On se rappel de l’affaire des engrais frelate que tréta n’a pas pu apporté explication prompte.
    Il fallait bien que treta soit partis, nous n’allons jamais accepter une erreur de sa part.

  48. Oui IBK vous avez besoin d’être comprise, d’être comprise par tous les maliens car vous êtes là pour une cause général qui est le Mali. La majorité aussi que la minorité doivent renoncer à tout autre idées qui ne fait que l’objet d’un intérêt personnel.
    Le Mali a besoin de chacun de ses fils pour faire de la paix et de la réconciliation une réalité du Mali.
    IBK la confiance reste sur vous, nous sommes confiant que vous avez toujours un plan, le premier est déjà OK même si elle continue d’être sabotée par des ennemies du pays qui ne veulent pas assister le Mali dans la paix et dans un développement que le Pays connaitra d’avantage.
    Nous sommes avec vous pour le deuxième qui consiste à faire développer le Mali.
    Les maliens doivent être capable de comprendre son président.
    Que dieu vous donne longue vie IBK
    Que dieu sauve la république.
    Le Mali…. Ma patrie
    Le Mali…. Mon cœur….

    • Et pourtant on se rappel de la campagne présidentielle où il disais que les maliens seront juger par respect et égalité, tout bon citoyen doit apporté son soutien à cet homme IBK est l’homme qu’il nous faut…

  49. La grande partie de la population appelée les citoyens lambda ont été très ravis de voir le nom de Bocari Treta raillé de la liste des ministres du nouveau gouvernement. Ce ne sont que des scandales qui ont marqué son passage dans le gouvernement, il ne mérite pas de rester dans ce nouveaux gouvernement.

  50. Le Ministre Tréta n’était pas à la hauteur des attentes du président de la république et de son premier ministre, il s’est planté dans l’accomplissement de sa tâche !! On lui a laissé le temps de se rattraper, il n’a pas pu le faire !!

  51. Tu as raison, pour les intérêts généraux de ce pays, Bocari Treta ne devrait pas rester dans le nouveau gouvernement. Treta n’a su saisie la chance qui lui a été accordé. Il n’a pu faire preuve de responsabilité et de patriotisme.

    • En tout cas deee…
      Tréta a commis certains erreurs inexplicable, seule ça est suffisant pour le mettre à la porte.

  52. C’est toute la population malienne qui remercie le PM Modibo Keïta d’avoir limogé un irresponsable comme Bocari Treta. Pour l’intérêt générale Bocari Treta ne devrai pas rester dans le nouveau gouvernement.

  53. Toute la population malienne a été ravie de ne pas voir le nom de Treta Bocari figurer dans la liste de nouveau ministre. Le gouvernement malien ne peut pas travailler avec des personnes comme Treta Bocari.

  54. Une chose est sûre et certaine, les ministres qui fait preuve d’irresponsabilité ne resteront point dans le gouvernement d’IBK. Treta Bocari ne pourra pas dire le contraire. 😆 😆 😆 😆 😆

  55. Je pense qu’un remaniement ministériel avec le nom de Bocari Treta figurant toujours sur la liste est un remaniement passé à côté de la plaque. Depuis la nomination de Treta Bocari au poste de ministre au développement rurale, les scandales se sont enchainés dans son département. Le gouvernement malien ne peut avancer avec lui.

  56. Bocari Treta est une mauvaise graine dans le gouvernement, elle est capable de souillé la crédibilité de ce gouvernement. Le PM Modibo Keïta à fait le bon choix et la population malienne le soutien pour cela.

  57. Tréta Bocari à complètement faillit à sa mission, il a été une erreur monumentale dans le gouvernement du président de la république, et il n’a pas su se rattraper !!!

  58. Tu as raison, depuis la nomination de Treta Bocari comme ministre du développement rural de nombreux scandales se sont succédé. Le gouvernement ne peut aller de l’avant avec un ministre qui enregistre le maximum de scandale dans son département.

  59. Tréta ne pouvais que pouvais que perdre cette bataille, en dépit de tout ce qu’il a pu faire au cours de son passage en tant que Ministre, le président de la république lui a laissé beaucoup de marge de manœuvre, mais il a persisté !!!

  60. Vraiment l’aventure de Treta Bocari devrait s’arrêter depuis fort longtemps. Etant, ministre Bocari Treta n’est rien fait de crédible, d’objectif et de concret pour ce pays. Le PM Modibo Keïta à très bien fait de le limoger.

  61. Etonner mais pas surpris de voir Treta Bocar dégagé ainsi du nouveau gouvernement. Etant puissant qu'il le soit, c'est IBK qui a le dernier mot. Treta Bocari n'est plus dans le gouvernement malien tout le monde est content de cela.

  62. Les militants du RPM n’ont pas pu jusqu’à présent enterrer les cicatrices de la nomination de Moussa Mara. Ils voyaient en cette nomination une humiliation de la part de leur patron, Ibrahim Boubacar Keïta. Mais et pourtant je n’ai vu aucun problème en cela. ET aujourd’hui c’est le départ du seul militant qu’il avait dans le gouvernement qu’il n’arrive pas à comprendre.

  63. Ibrahim Boubacar avait bel et bien raison quand il disait qu’il n’a pas été élu par le RPM mais plutôt par le peuple. Qui peut dire le contraire ?
    Si certains militants apatrides de son parti on mal comprit cela, mais je ne sais comment ces personnes imaginent, franchement ?

  64. La seule chose qui tourne autour de cette histoire du départ de Bocrai Treta, ministre du développement rural,est le fait qu’IBK, depuis son avènement au pouvoir, n’a nommé aucun militant du RPM à la tête de la primature. Je me souviens que la nomination de Moussa a suscité beaucoup de polémique au sein de ce parti. Car les collègues du président étaient tous mécontents de cela. C’est dommage pour ce pays de n’avoir aucun militant dans ce nouveau gouvernement.

  65. Ibrahim Boubacar Keïta depuis son arrivée au pouvoir s’est montré disponible et prêt à placer toute personne qui a la capacité et le talent de mieux faire. Il n’a pas affiché l’image de celui qui prime l’intérêt du parti sur l’intérêt de toute la nation en plaçant les militants de son parti. Voilà pourquoi il a été exposé à toute sorte de critique de part et d’autre. Tantôt ma famille d’abord, tantôt mon parti d’abord. Il a bien fait pour Treta frelaté.

  66. Monsieur le journaliste le départ de Bocari Treta a été une bonne solution pour notre agriculture et pour que les paysans fassent de nouveau confiance à l’actuel locateur de Koulouba. L’affaire des engrais frelatés a été une balle perdue pour le bilan d’IBK.

  67. Le RPM n’a pas démérité l’éviction de Bocari Treta du gouvernement. Si le président de la république se trouve aujourd’hui dans une situation délicate à causes des critiques et autres attaques de l’opposition c’est parce que son part n’a pas joué son rôle de parti présidentiel. Bye Bye Treta:-P 😛 😆 😆 😆

  68. Si Bocari Treta est sorti du gouvernement, je pense que ce n’est pas la fin du monde. Il doit aller se préparer et attendre les élections prochaines pour se présenter. Je l’invite aussi à assumer ce qui lui arrive aujourd’hui.

  69. IBK a bien fait de mettre fin au mythe Treta. Cet homme n’a rien fait pour ce pays. A part nous empoisonner avec des engrais frelatés à cause de sa mauvaise gestion du ministère du développement rural.

  70. C’est à cause de la mauvaise gestion du rural dans ce pays qui a fait que la campagne agricole 2014-2015 a été jugée mauvaise par les hommes politiques et les détracteur. Ce qui a eu de l’impact sur le bilan de la gestion de l’actuel locateur de Koulouba.

  71. Bye Bye Treta. Notre tout nouveau gouvernement s'est déjà mit au boulot. Le président de la république savait bien qu'il fallait qu'il mette un terme à l'aventure ambigue de Bocari Treta pour le bien de tout le Mali.

  72. Le départ de Bocari Treta, ancien ministre du développement rural était une évidence. L’agriculture malienne était menacée avec cet homme qui n’a pu rien pour empêcher que des engrais frelatés viennent dans notre pays. L’affaire des 1000 tracteurs est aussi de sa compétence. Donc il fallait que cet homme parte.

  73. S’il y’avait quelqu’un qui devrait se donner au travail plus que tous les Ministres c’était Bocary Tréta mais ce fut le contraire. Or, Le RPM sans IBK à l’appui, c’est complètement vide. C’est grâce au président IBK que le RPM est ce qu’il est aujourd’hui. Mais malheureusement pour eux, l’ingratitude a pu les dominé, donc mieux vaut qu’ils se débrouillent sans Ladji Bourama.

  74. Au lieu d’aider le président de la République à gérer le pays, les membres du parti de la mouvance présidentielle se sont mis contre lui. Quelle déception!!! La rentrée dans le gouvernement du Dr Bocary Tréta a été une erreur de la part du chef de l’Etat car ce dernier n’a fait que lui apporté des ennuis.

  75. De toute évidence, les ennemis jurés du président IBK ne se trouvent pas seulement dans l’opposition, mais aussi dans son propre parti. Ces députés du parti majoritaire n’ont jamais été là pour le président de la République. Au lieu de l’aider à reconstruire la nation, ils préfèrent contribuer à la destruction du Mali.

  76. Quel dommage, ces individus mal intentionnés oublient que ce n’est pas eux qui ont porté IBK au sommet. Je rappelle que l’actuel chef de l’Etat a été élu avec 77% des voix électorales. A présent, tout porte à croire que si ça ne tenait qu’au RPM, IBK ne serait pas là où il est aujourd’hui.

  77. Heureusement que les maliens soutiennent le président IBK, d’ailleurs c’est eux qui l’ont conduit au pouvoir et non le RPM. Chose étant ces militants du RPM peuvent aller au diable, le président lafialenden vie dans le confort du peuple malien.

  78. Ces militants du parti de la majorité ont lamentablement déçu le président de la République et aussi le peuple malien. Tout compte fait avec eux ou sans eux le président Ibrahim Boubacar Keita ira très loin.

  79. Les militants du RPM n’ont pas à se mesurer au président IBK, d’ores et déjà c’est grâce à lui que ce parti est au-dessus de tous les partis. De grâce, s’ils ne peuvent pas le remercier qu’ils ne se mettent pas à travers son chemin.

  80. Bonjour c’est avec un grand intérêt que jais lu cet article du journal la Sirène. Je suis vraiment impressionné de l’analyse du journaliste. Bon cependant j m demande s’il est un Malien vivant au Mali car son analyse montre sa maitrise du dossier politique au mali. Courage au journal la Sirene pour son serieux

  81. Je vous démontre que le départ de Tréta est un jeux de cirque. Comment peut comprendre que le Président demande au Premier Ministre de former un Gouvernement et que celui -ci appelle Tréta pour lui dire que son nom n’est pas dans la liste des membres et en suggérant au même Tréta d’appeler le Président pour en savoir plus et on nous dit que le départ de Tréta est du à sa prétention d’être Premier Ministre .
    – Modibo voulait -il le maintient de Tréta ?
    Si Modibo est menacé par Tréta celui-ci ne l’aurait jamais l’appeler.
    Ayons le bon sens .

  82. Une bonne lecture des évènements , la sagesse populaire me disant que la querelle des amis expose les secrets au grand jour me permettent de vous dire que le départ de Tréta est la poudre aux yeux . Ce non évènement permet au Président avec la complicité du même Tréta de calmer les tentions . Ils savent que les Maliens jaloux et souvent méchants oublient le quotidien au rythme des évènements . Ils veulent détourner l’attention des paisibles citoyens sur les scandales tout en étant toujours ensemble . Autour des plats copieux , ils insulteront la naïveté des citoyens . IBK , sachant que sa santé ne lui permet pas de briguer un second mandat fait passer son ami comme victime pour renforcer lui sa popularité. IBK ne peut emprisonner Tréta car celui -ci a organisé les scandales son impulsion et ses orientations .

Comments are closed.