L’ancien ambassadeur du Mali en Inde Yeah Samaké partage son expérience avec les étudiants de l’UCAO

4
L’ancien ambassadeur du Mali en Inde Yeah Samaké

Yeah Samaké, ancien ambassadeur du Mali en Inde, a animé une conférence, le mardi 30 octobre 2018, à l’université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO). Durant la dite conférence, l’ancien ambassadeur et non moins candidat à l’élection présidentielle passée, a partagé son parcours avec les étudiants.

Durant plus de deux tours d’horloge, Yeah Samaké a entretenu les étudiants de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest sur son parcours politique, diplomatique et humanitaire. « Issue d’une famille polygame, fils d’un pauvre cultivateur, Yeah Samaké n’as pas eu une enfance majestueuse entre les difficultés financières de son père à subvenir aux besoins et à la nutrition de ses dix-sept frères et sœurs, son père se posait principalement la question « comment pourrai-je brisé le cercle de la pauvreté », a affirmé Mr Samaké . Comme réponse à ses questions, dira-t-il, son père a jugé nécessaire d’envoyer tous ses enfants à l’école, malgré les critiques de ses voisins. « Ma famille aura faim, mais elle ne connaitra pas l’obscurité de l’analphabétisme », aurait répondu son père aux critiques de ses voisins.

Ayant fait ses études primaires à Oueléssébougou à 80 km de Bamako et le secondaire au lycée Prospère Kamara de Bamako, Yeah Samaké a fait ses études supérieures à l’ENSUP de Bamako. Après ses études, il était difficile de trouver un emploi, il a donc décidé de retourner au village où il s’est porté professeur volontaire d’Anglais pendant trois ans. Il a décidé de partager sa connaissance avec les enfants de sa ville natale que de les garder pour lui-même. « Nous obtenons plus de satisfaction en donnant, qu’en recevant. Tant que vous servez les autres, vos propres besoins seront satisfaits », déclara-t-il. Il ajoutera qu’il a été sponsorisé par une famille qui l’a envoyé continué ses études aux États-Unis. Pendant ce parcours, Mr Samaké a affirmé n’avoir jamais imaginé un seul instant resté vivre aux Etats Unis « je m’étais même fiancé à une Américaine mais nous avons été dans l’obligation d’annuler les fiançailles car ses parents imposait une condition, celle de rester vivre aux Etats Unis », continue Mr Samaké.

Après son parcours, il fut maire de Oueléssébougou en 2009, après avoir servi pendant longtemps sa communauté, il se présente cette fois ci à l’élection présidentielle en 2013 « je suis passé d’un pauvre enfant affamé à un candidat à la présidentielle », a-t-il-affirmé. Il ne gagnera pas l’élection, mais Il n’en ressort pas les mains vides car au finale il a eu le poste d’ambassadeur du Mali en Inde. « J’ai réalisé des choses que beaucoup d’ambassadeurs n’ont pas fait. J’ai vendu l’image du Mali, j’ai rencontré le vice-président de l’inde le 30 juin 2016 et il est venu au Mali le 23 septembre de la même année. » « Pendant mon parcours j’ai construit 37 écoles, donner 43 bourses d’études à l’extérieur et j’ai fait venir des médecins américains pour aider et contribuer au développement de mon pays. Les petites actions ordinaires que nous faisons tous les jours contribue à une action extraordinaire », affirme Yeah Samaké.

Fadimata S Touré, stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. M SAMAKE , le diplomate improvisé, a l image de la plupart des amateurs qui peuplent nos ambassades et consulats; ne dit pas pourquoi malgré tout il a ete demis de ses fonctions en plein midi

  2. L’Inde est un pays fortement entrave par ses traditions millenaire
    .Mais c’est un pays de classe moyenne qui a su prendre les destinees du pays en main.Nehru a sauve l’Inde de la famine en industrialisant l’agriculture et en posant les bases d’une industrie moderne .J’ai rencontre l’equipe de Nehru a l’ONUDI.A un moment donne de l’histoire du pays,au lieu de renforcer les infrastructures de developpement et la base industrielle,ils ont donne la priorite a l’ordinateur.Le pays a pris du retard qu’il cherche a combler aujourd’hui dans le domaine des industries intermediaires de base.Une Ambassade du Mali en Inde doit s’interesser a la petite industrie indienne et a la bijouterie.L’agro-alimentaire et les emballages industriels,la production et l’assemblage du materiel agricole,le transport agricole ,les tricycles,la petite manufacture ,etc.Evidemment ,l’informatisation,l’ingenierie heritee de des USA,(MIT).

  3. Monsieur Samaké ne se fatigue guère, pourrait- on partager une insuffisance de rendement diplomatique? ou est-ce le dernier de la classe qui veut donner les cours l’apprentissage des leçons à ses collègues? je pense qu’il serait toujours mieux à la mairie de sa commune

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here