Mali: le président de transition se porte garant d’un retour des civils au pouvoir

9
Le président de transition malien Bah Ndaw, installé par les militaires après le putsch du 18 août s’est porté garant jeudi d’un retour au pouvoir de civils élus dans les délais prévus, assurant que “personne ne prendra le processus en otage”.
Bah Ndaw, ancien officier sorti de sa retraite par les colonels qui ont renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta en août, a prêté serment fin septembre à la présidence, l’un des organes de la transition mis en place par les militaires.Ces derniers ont promis de rendre les rênes aux civils après des élections.
Après avoir envisagé une période de transition allant jusqu’à trois ans, les colonels se sont engagés à le faire au bout de 18 mois. L’emprise qu’ils exercent sur la transition ainsi que l’ampleur de la tâche consistant à organiser de front des élections, réformer la Constitution tout en faisant face à la propagation jihadiste ainsi qu’aux multiples maux du pays suscitent cependant des interrogations sur la réalisation de cette promesse dans les temps.
Dans son message aux Maliens à l’occasion de la nouvelle année, Bah Ndaw a déclaré que “l’essence de la Transition (résidait) dans la préparation et la tenue d’élections incontestablement propres” et “tenues à date”. Le calendrier en est actuellement discuté, a-t-il dit, selon le texte de son discours publié sur les réseaux sociaux.”Je suis l’ultime garant du processus électoral”, a-t-il dit. “Je le dis clairement: personne ne prendra le processus en otage, mais en retour, personne ne doit en être exclu”, a-t-il ajouté.
Le Mali est pris dans la tourmente depuis les insurrections indépendantistes et jihadistes parties du nord en 2012. Un accord de paix a été signé avec les indépendantistes. Mais les agissements des groupes jihadistes affiliés à Al-Qaïda ou à l’organisation Etat islamique se sont propagés, malgré le déploiement de forces françaises et internationales. Les attaques jihadistes se doublent de violences intercommunautaires. Des milliers de civils et militaires ont été tués depuis 2012.

En dépit des doutes sur les capacités de l’armée malienne, Bah Ndaw a assuré que “l’ennemi perd du terrain”. Il a exprimé la reconnaissance de son pays aux soldats étrangers.Il a évoqué la progression “inquiétante” du Covid-19. “La cote d’alerte est atteinte”, a-t-il dit en appelant à une “mobilisation générale” des autorités religieuses et de la société civile pour le respect des gestes barrières. “Les diligences appropriées ont été entreprises en vue de l’acquisition des vaccins”, a-t-il dit sans plus de précision.

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Canard rebelle dit ” vous n’avez pas le monopole de la goujaterie ”

    Pauvre demeuré, tu penses impressionner qui en ecrivant dans un français que la plupart des maliens ne comprend pas?
    J’ai plusieurs fois dit que tu étais un TROLL, tu ne l’a jamais contesté !
    Je parle de la france pour laquelle tu travailles…tu bottes en touche !

    À part parler de “gratter le cul, de pommade” (surement un adepte de l’homosexualité ce canard rebelle)
    tu es pauvre en argument, que du cancanement.

    Oulala, il y a d’ancien dignitaire du régime d’ibk au sein de la transition…wahouuuu, quelle analyse pertinente ! Pauvre idiot besogneux ! Mais encore heureux ! Tous ceux qui étaient dans l’ancien gouvernement ne sont ils pas maliens? Certains n’étaient ils pas ecoeurés de cette soumission d’ibk envers la france?
    Pour reconstruire le Mali, ne faut il pas l’inclusivité? Si le contraire avait eu lieu, vous auriez crié à la dictature !

    Tu es un de ces va-nu-pieds français qui pense encore à la françafrique, à cette pseudo grandeur d’antan
    bâti avec le sang des africains innoncents !
    Plus jamais on ne vous laissera piller l’Afrique, vous êtes l’ennemi et on vous combattra !

    Plus jamais on vous laissera intervenir sur le web sans droit de réponse !

    Ca fait des années que vous polluez les sites web maliens toi et l’autre demeuré (surement un TROLL aussi ) mais sachez que le clairon de la retraite (au propre et au figuré) sonnera bientôt incha Allah !

    Wait and see daffy duck

    • Pauvre demeuré, tu penses impressionner qui en ecrivant dans un français que la plupart des maliens ne comprend pas?

      Mamadou,
      Désormais je passe en mode “tu” car ton manque d’éducation ne mérite même pas mon vouvoiement.

      Eh bien, sois moins prétentieux pour parler au nom des Maliens. Tu n’en as aucune légitimité, et en plus ton indignité caractérielle sème même le doute si tu es Malien. Alors, parle pour toi et dis plutôt que tu ne comprends pas mes mots, et je te répondrai en français très facile de la rue que tu comprends.

      Toi minable, tu es qui pour que je te parle de moi ? Je n’ai aucun compte à te rendre et tu en penses ce que tu veux. On est ici pour commenter l’actualité, pas nos vies. Sinon, diable sait que tu as une moche et merdique vie pour porter une telle aigreur sociale dans le cœur. En véritable haineux contre l’histoire dont tu ne peux malheureusement rien, tu élucubres sur la France pour avoir certainement coloniser une partie de l’Afrique. Et ça, c’est bien ton droit de rester figé dans le passé. Mais de grâce, ne te mets pas en travers de l’évolution du monde, car tu es bien insignifiant pour en changer quoi que ce soit.

      C’est bien toi qui vilipende IBK, alors que ta racaille putschiste n’est qu’en service commandé. Sauf que tu es assez con pour lire entre les lignes et comprendre ça ! Mais inutile de m’étaler sur le sujet, car tu n’en vaux pas la peine. Si tu crois que les comparaisons bidon entre la France et d’autres pays du monde te soulageront de la lourdeur de ton imbécilité, alors tu te trompes gravement. Ta fixette sur le pays des lumières va te détruire dans ton chauvinisme de crétin.

      Le comble est que dans ton esbroufe misérable, tu daignes parler de “droit de réponse” sans même savoir ce que c’est. Ah, pauvre ignare ! Tout est vraiment admissible, venant de cette génération AEEM que tu incarnes si parfaitement. Mais puisque tu le cherches, eh bien tu auras les fessées comme tu le souhaiteras. Ce n’est qu’un début.

      Quelle inclusivité évoques-tu pour défendre une horde de poltrons qui s’est accaparée le pouvoir juste parce qu’ils détiennent l’arsenal de défense nationale acheté avec l’argent du contribuable ?

      Pourquoi ces Maliens, “écœurés de cette soumission d’IBK envers la France” (sic !) selon toi, n’ont-ils pas eu la décence de larguer son gouvernement, au lieu d’être complice d’un régime pourri ?

      Que sais-tu de la dictature, toi ? Hein !

      Vraiment, c’est du grand n’importe quoi ! Tes arguments sont en deçà même de la débilité. Tu te crois malin alors tu pues l’ignorance primaire. Mais rassure-toi, la fin de ton onanisme cocardier est bien proche. Je te promets que la jouissance sera à hauteur de souhait.

      Pensées rebelles.

  2. Pour la première fois on apprend un Peulh fuire un danger. Où sont les descendants de Hambodedio, de Goundaka .où sont les descendants du Peulh â Segou, du bambara au Kounari.
    Malheureusement il y a aussi des CISSÉ hybrides : peul croisé au toucouleurs

  3. Rebel de pacotille ! Il est temps de ranger ta tenue d’escroc et d’aller à tes maîtres que le Mali ne sera plus votre terrain de jeu !
    Tu es un TROLL comme des centaines de petits s…lopards qui viennent distiller leur propagande à des fins impérialistes. Qui que tu sois, on va vous combattre !

    Des lâches qui n’ont pas osé ouvrir leur gueules quand il s’agissait d’ibk, et s’agitent quand pour une transition née il y a peine 6 mois? Nullissime !

    • Des lâches qui n’ont pas osé ouvrir leur gueules quand il s’agissait d’ibk, et s’agitent quand pour une transition née il y a peine 6 mois?

      Mamadou, vous qui êtes si braves que ça, ayez donc les couilles d’aller libérer Farabougou et autres contrées des mains de leurs vrais maîtres. Ce n’est pas en pompant l’air ici que vous ferez mieux que IBK. On s’en fout de votre morale bancale, faisant de la comparaison d’inaction un argument de gouvernance. C’est compréhensible que vous soyez rassurés d’avoir une mafia à Bamako pour prendre d’assaut la haute administration et se la couler douce pendant que l’intérieur du pays en ébullition est pris en otage. Mais prenez-le pour dit : aucune canaillerie ne nous déviera de la vérité, elle sera dite partout et en toute circonstance. Ce n’est une bande de poltrons agités et sans honneur qui nous en dissuadera. Ayez de la décence d’être véridique si vous ne supportez pas la critique. Sinon préparez vous à en essuyer encore bien pire.

      Pensées rebelles.

      • Canard rebelle alias eunuque sans cervelle !
        Faut apprendre à lire daffy duck, TU évoques l’inaction du gouvernement d’ibk tandis que je souligne simplement les aboiements voire les cancanements de TROLLS sur une transition d’à peine 6 mois.

        Quel est le but? Faire croire aux maliens, aux africains en général qu’ibk était de loin un meilleur dirigeant? POUAHHHHH !!!

        Il a dit je cite ” se la couler douce pendant que l’intérieur du pays en ébullition est pris en otage”

        Français de pacotille va ! Tu crois que nous ne sommes pas informés que c’est vous, les eunuques, qui financez ces petites merdes de bandits?

        Ne sois pas pressé, on va désinfecter le Mali de la présence des chiens, canards et autres blattes qui pullulent chez NOUS ! Prépare toi à dégager !!!

        Et tu n’as émis aucune critique ! NON, c’est de la propagande française purement et simplement ! Au pire de l’intox…

        • Mamadou, vous n’avez pas le monopole de la goujaterie et encore moins de la condescendance. Votre phraséologie ponctuée de tutoiement intempestif envers des inconnus traduit suffisamment votre misère intellectuelle autant que votre petitesse d’esprit. Mais, puisque vous voulez jouer au malotru, eh bien allons-y !

          Vous dites “chez NOUS”, en prenant le Mali pour votre propriété individuelle. Mais descendez vite de vos nuages de débile congénital, car vous n’êtes plus Malien que personne ici. Si vous souffrez parce que des Maliens dénoncent une voyoucratie sans vergogne, alors votre souffrance est loin de finir. Car, on ne se lassera pas de mettre à nu les verbiages incohérents d’un régime aux abois. C’est bien votre affaire que cela vous gratte le cul au troisième degré. Eh bien, vous n’avez qu’à vous y faire et chercher une pommade anti démangeaison. Les pensées rebelles vous crèveront votre abcès puant de chauvinisme. La politique, c’est pour les gens intelligents, pas pour des incultes de votre trempe. Vous êtes nés quand pour prétendre “dégager” quiconque ? Et encore parler d’impérialisme ?

          Vous daignez dénoncer la défaillance d’IBK pendant que votre bande d’incompétents pudiquement dénommée “transition” est truffée d’anciens dignitaires du régime IBK. C’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité.

          Pour finir, une claire mise en garde : les patriotes maliens diront leur opinion, et tant pis que cela choque votre petit égo de parasite social. On ne partagera jamais l’imbécilité citoyenne avec des niais de bas étage comme vous, en laissant une cohorte de menteurs amener ce pays vers l’inconnu. Pas question !

          Pensées rebelles.

  4. personne ne prendra le processus en otage

    Balivernes, ouais ! Quelle crédibilité encore pour un président 4dont les décrets signés de ses propres mains sont éhontément foulés aux pieds ? C’est bien facile de faire de belles promesses pendant que l’on passe son temps à transgresser les textes sans réserves. Ces gens ont dit en arrivant que le pouvoir ne les intéresse pas. C’était aussi le cas des “héros” du 19 novembre 1969, sauf que ces précurseurs de la descente du Mali en enfer ont fini par se taper un bon quart de siècle au pouvoir illégitimement et sans absolument rien foutre. Jusqu’à ce que la rue finisse par les y chasser sans ménagement…

    Pensées rebelles.

Répondre à Mamadou Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here