Mali : Passe d’armes entre le Président IBK et l’opposant Soumaïla Cissé

16

 Les deux candidats arrivés respectivement premier et deuxième au terme de l’élection présidentielle de Août 2018 au Mali se sont livrés par médias interposés à ‘’ une guerre de mots’’ en début de semaine. Le président IBK accuse, dans Jeune Afrique, son rival d’être « un seul homme, inconsolable de ne pas être entré au Palais de Koulouba ».  Soumaïla Cissé  lui rétorque : « Il faut croire que comme Zeus, Koulouba rend fou ceux qu’il veut perdre »

Maliweb.net Alors qu’un dialogue politique était engagé entre le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta et le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé pour décrisper le climat politique malien, qui était resté tendu  aux lendemains de la présidentielle passée,  les propos du Chef de l’Etat dans la derrière livraison de l’hebdomadaire ‘’ Jeune Afrique’’ viennent de jeter de l’huile sur le feu.  Dans cette interview, le Président IBK,  répondant à la question de François Soudan relative à la récente formation de gouvernement d’ouverture et la crise postélectorale de 2018, déclare : « Il n’y a pas eu de crise post-électorale, mais la bouderie d’un seul homme, inconsolable de ne pas être entré au Palais de Koulouba. Quelle que soit l’ampleur  de son ego. Il ne représente pas le sentiment des 20 millions de Maliens. Quant au dialogue, il ne sera ni une conférence nationale ni un troisième tour électoral, qui cela soit clair’’.

Quid du journaliste s’il fait allusion à son rival Soumaïla Cissé, IBK de rétorquer, ‘’ posez-lui la question. Je l’ai reçu ici à plusieurs reprises, avant de passer le relais au Premier ministre  boubou Cissé. Nous avons tenu compte de toutes les observations. C’est donc à lui de donner le raisons profondes de son refus. J’espère pour ma part qu’il reste ouvert au dialogue’’.

Ces propos de celui qui déclarait récemment  avoir tendu sa main à son petit frère,  qu’il a, d’ailleurs, rencontré à plusieurs reprises pour engager un dialogue avec l’opposition, ont suffi pour susciter une réponse du président de l’URD à la hauteur des propos du Président de la République.

Selon Soumaïla Cissé,  au moment où au Mali on parle de décrispation politique et de Dialogue politique national inclusif, comment comprendre la basse attaque d’IBK contre Soumaila Cissé dans JEUNE AFRIQUE ?

Le Président de l’URD,  visiblement touché par ces propos, a posté ces trois réponses possibles sur  sa page Facebook : «  1- Il faut croire que comme Zeus ,Koulouba rend fou ceux qu’il veut perdre : QUOS VULT PERDERE JUPITER DEMENTAT ! ( Ce qui explique cette misère intellectuelle)
2- UBU est roi au Mali ( C’est pourquoi depuis 2013 le Mali est la risée du monde entier)
3- Nous avons affaire à « UN PETIT MONSIEUR» ( c’est pourquoi le discours manque de hauteur ) ».

Le secrétaire de la communication de l’URD, Me Demba Traoré, s’est invité dans cette guerre de mots en ces deux rivaux qui se regardent en chien de faïence depuis 2002, lorsqu’un  certain Soumaïla Cissé, ministre de l’économie et des finances, a été préféré par Alpha Oumar Konaré pour être le candidat de l’ADEMA à la présidentielle au détriment de Ibrahim Boubacar Keïta, premier ministre et Président du parti des abeilles.

Pour cet avocat,  « la crise post électorale c’est quand des leaders religieux, des notabilités, des leaders d’opinion ont tous déployés de gros efforts pour calmer la situation ! La crise post électorale c’est “la main tendue “, c’est près de dix heures d’entretiens avec celui qui semble t-il ne fait que bouder, des heures et des heures de conciliabules et de plaidoiries avec toute la classe politique, c’est le limogeage de l’artisan principal du hold-up électoral, c’est l’accord politique de gouvernance et enfin le dialogue politique réclamé d’abord par celui qui boude seul dans son coin ! …»

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. ATTENTION LE CLIMAT TENDU IBK-SOUMAILA N EST QUE LE THERMOMETRE DE LA GEOPOLITIQUE AU MALI, NE TOMBONS PAS DANS LEURS JEUX! SOUMAILA VEUT TOUT MEME PAR LE SANG NOUS LE SAVONS...

    …SI IBK A CHOISI DE PARLER AINSI C EST QU IL SAIT DES CHOSES SUR LA SITUATION ET SOUMAILA QUE LES AUTRES MALIENS NE SAVENT PAS, AUSSI, SACHEZ QUE LES DEUX MONSIEURS POTENTIELLEMENT REPRESENTENT LE CONFLICT DE LA GEOPOLITIQUE AU MALI, SI LES RUSSES SONT INVITES AU MALI ALORS LES FRANCAIS SE SENTIRAIT MENACE ET ESSAIERONT LEUR ‘HOMME’ , UN ROLE QUE JOUERAIT UN AMBITIEUX COMME SOUMI, ALORS, PEUT ETRE LA RAISON DU DISCOUR DE IBK….

    UNE CHOSE EST CLAIRE, LES MALIENS DOIVENT S UNIR PAS DERRIERE DES IDIOTISES MAIS DES PATRIOTES, DONC QUE LES DEUX NOUS MONTRENT QU ILS DEFENDENT LE MALI PAS LEURS EGOS

    LES POPULATIONS DOIVENT PLUS DEMANDER LA LAICITEE, RETOURNER A NOS CULTURES ET DILUER LA FRANCISATION DE LA POLITIQUE ET L ECONOMIE

  2. Pour quelqu’un qui se veut rassembleur comme chef d’état , ces petites phrases inutiles ne servent à rien , la période que nous traversons ne s’y prête pas à la politique politicienne et ce n’est pas à la hauteur des problèmes du Mali actuel .

  3. FAAROHW!!!!.....YEREWOLO DENW! FAAROHW! AW YE WOUILI....KALAN BEH TEH MAAH NYEH DAAYELEN FEW! KALAN TCHIAMAN BE MAAHW NYEH TCHI KA A BOSSO LEN TOH....

    …..FAAROHW AW NI YAN KUHMA! AW NI TCHIYA! AW DAN-SAGO!…..
    MAA SEBE DENW AW NI BAARAH!
    ….(NALONMANW BA FOH SULUMU ALUKUM) MAA LANKOLONW BE A FOH TEN….

    …..MAA MIN BORAH I YEREH TA’YALAH, O KERAH BAN’NAAH BAGATOH YEH!…MAA TOH, MAA’LANKOLONW….

    …..YEREWOLO DENW! FAAROHW! AW YE WOUILI….KALAN BEH TEH MAAH NYEH DAAYELEN FEW! KALAN TCHIAMAN BE MAAHW NYEH TCHI KA A BOSSO LEN TOH….

  4. FAAROHW KOOH,........NAA'MAAH DENW YE METISSIW YEH....YEREWOLO DENW MINW TOUNOU LAH U YEREH LAH....MAAH TOUNOUN LENHW....

    …..NAA’MOKOH DENW BEH DOUH TCHI! KA DOUGOUN TCHI NI KA DJAMANAH TCHII!!!…NAA’MOKOH DENW NI YEREWOLO (SOHMAHW) DENW TEH KELEN YE….

    ….NAA’MAAH DENW YE METISSIW YEH….YEREWOLO DENW MINW TOUNOU LAH U YEREH LAH….MAAH TOUNOUN LENHW….

  5. FAAROHW! REGARDEZ LOIN DERRIERE VOUS VEREZ LA CONTINUITE JUSQU A NOS JOURS ET VEREZ OU ILS NOUS MENENT! LES IBKs ET LES SOUMIs NE SONT QUE DES AVEUGLES QUI NOUS MENENT!

    …..LES SMART-EGOISTES, IDIOTISES PAR LES ABRAHAMIQUES, SE BATTENT, PENDANT QUE LEUR NATION, DIVISEE PAR LES INTRIGUES ABRAHAMIQUES, SE MEURE!…..

    ……IL FAUT VOIR LA DESTRUCTION CONTINUELLE DE L AFRIQUE DEPUIS QUE LA MAISON DES FAAROHW A ETE INFILTREE PAR LES BATTARDS, DOUTCHILAW, DOUGOUTCHILAW, DJAMANAH TCHILAW!……

  6. FAAROHW DISENT......LA FOLIE INCENDIAIRE DES ABRAHAMIQUES BRULENT JUSQU AU CENDRE PARTOUT OU ELLE PASSE.....

    …..LES YOKOROHW DES BLANCS ET LES YOKOROHW DES ARABES, EN UN MOT LES CLOWNS DES ABRAHAMIQUES SE BATTENT COMME DES GLADIATEURS……

    ….ILS AMUSENT ET DETOURNENT LE PEUPLE DES FAAROHW DE LEURS ETRE ET DEVENIR……

    ……QUAND EST CE QUE CES YOKOROHW FRANCO ISLAMISES REVIENNENT A LA RAISON, CELLE DE LEUR ETRE PROFOND ,DIGNE, FAARONIQUE , MAAL, SUUD, KHEMT, , AUR , MA’ AUR, AS’ WAAL, ASWAHELI, SUDAANI, …..

    LES CONS TRADUISENT FAAROH COMME GRANDE MAISON SANS SAVOIR QUE CHEZ LES KHEMT IL YA BEL ET BIEN LA GRANDE MAISON, LE DOUH-BAA, LE FAAROH-LAH , LA MAISON D OU LE PERE VIENT A L OPPOSEE DE BAAROH-LAH LA MAISON D OU VIENT LA MERE!….

    ……LE CHEF AU FAAROH-LAH EST LE FAAROH-LAH TCHIEKORO-BAH!….ANW FAA- KOROH-BAH!…..LE PLUS VIEUX DES FAAW!….

    FAAROHW DISENT……LA FOLIE INCENDIAIRE DES ABRAHAMIQUES BRULENT JUSQU AU CENDRE PARTOUT OU ELLE PASSE…..

  7. Si le Mali continue dans la lancée qu’on a connue durant ces 6 dernières années, il faut s’attendre à ce que le ciel s’assombrisse davantage, que la misère, la pauvreté et la dechéance frappent le pays. Quand on laisse verser le sang des innocents, on applaudie pour le coupable et on maltraite la victime, il ne faut pas s’attendre à des jours meilleurs. Ce n’est pas souhaitable pour ce pays où il y a d’honnêtes citoyens, mais surtout de personnes remplies de haine, sadiques et peu tournées vers la tolerance et le vivre ensemble. Chacun recoltera ce qu’il a semé. Que Dieu protège les justes et punisse les malfaiteurs.

  8. C’est maintenant que la terreur s’est vraiment abattue dans la région de Mopti. Il y a ceux qui s’attaquent aux symboles de l’Etat et il y a ceux qui tuent en masse et en toute impunité les civils innocents. Ceux qui tuent en masse, arrêtent d’honnêtes citoyens , du seul fait de leur faciès sont acceptés, tolérés, par contre ceux qui s’attaquent aux symboles de l’Etat et ceux qui sont assimilés, souvent à tord à eux sont constamment pourchassés. En un mot on parle d’un côté de la paix, de l’autre on tue ou laisse tuer impunement. Le bout du tunnel sera encore loin et ce , tant qu’on ne traitera pas chaque situation de façon objective. Qu’on poursuive les vrais terroristes, ok, mais qu’on laisse tuer des innocents, cela se retournera contre les auteurs ou contre le pays. Dieu voit tout et jugera.

  9. Quand un débile arrive au pouvoir, c’est normal qu’il se comporte comme un débile. On ne change pas sa nature. Ce Bouffon parcours le monde pour dire au monde entier qu’il tend sa main à l’opposition, qu’il est ouvert au dialogue et ensuite va raconter des âneries dans un journal. On a vraiment un crétin, et je pèse mes mots, comme président.

  10. Merci Me Demba TRAORE de cet éclaircissement . IBK dans son interview s’est humilié . Il a vite oublié . C’est bien lui qui a décroché son téléphone pour appeler « son jeune frère « , à cette époque récente il était en difficulté . Maintenant qu’il croit avoir de l’accalmie , il donne une interview à Jeune Afrique pour critiquer Soumaila Cisse . Il est comme ça , l’homme n’a aucune carrure pour gérer les hommes surtout un pays comme le nôtre . Il est rancunier, n’est pas reconnaissant et est hypocrite . L’election présidentielle de 2018, l’empeche de dormir puisqu’il sait comment les choses se sont passées . SE Soumaila Cisse est celui qui a remporté l’election présidentielle de 2018. Le monde entier est conscient que c’est bien lui qui a demandé la decriptation de la situation politique . Son avis sur les grands sujets de la nation ne compte pas. Les exemples ne manquent : le retrait de son projet de révision constitution en 2017, la non application de l’accord pour la paix et la réconciliation , un fait majeur récent avec le dépôt de la motion de censure par l’opposition et les députés de sa propre mouvance politique « Ensemble Pour le Mali » , l’obligeant à se débarrasser de son Orrmier Ministre de l’epoque SBM, du jamais vu dans la démocratie . Malheureusement pour lui il n’a pas le choix. Soumaila CISSE, est un démocrate , militant du mouvement démocratique pour la lutte héroïque qui a abouti à l’avènement de la démocratie multipartisme . Il est loin des démocrates de la 25 eme heure comme IBK . SE SC est un homme humble, patriote soucieux de l’avenir du Mali. Il n’est pas non plus un vacancier. Contre vents et marrées , il est parmi des milliers de maliens qui souffrent La mal gouvernance . Contrairement à IBK , qui attend la fin de son mandat forcé pour quitter le Mali, laisssnt les populations à leur sort. Soumaila Cisse n’est pas un fou du pouvoir , en démocrate convaincu il croyait à la volonté des urnes , mais hélas ! La France qui ne recule devant rien pour ses intérêts avec la complicité de la communauté internationale ont milité en faveur d’IBK, pas parce qu’elles l’aiment mais avec IBK elles peuvent tout faire et c’est ce que le Mali est entrain de vivre présentement . IBK doit se taire, ce qui éviterait un accrochage inutile dont les conséquences seraient dessstreuses pour le pays. Au lieu de féliciter Soumaila Cisse qui voit entre ses mains sa victoire tronquée , est resté digne et humble face à son propre cas , plaçant l’interet du Mali au dessus de tout.

  11. IBK perd très souvent sa matière grise , et sa Folie du pouvoir , l’estime excessif pour sa personne descendant des keita le pousse a imagine que le Mali l’appartient …..Ibk a tout fait pour arrive au pouvoir en 2013 , il a pactise avec le Diable , des positions contradictoire de IBK en fonction de la direction du vent ceux qui a poussé beaucoup de cadre l’honnête a démissionné du RPM

  12. son attitude notamment son amour pour les fetes mondaines,son comportement quotidien de roitelet mandingue et sa propension à attribuer des postes d’État au gré de ses relations personnelles sinon familiales ont fini de convaincre les maliens que l’homme manque d’envergure pour la destinée de notre pays. Helas nous l’avons appris à nos dépens comme l’atteste l’état du pays en lambeau et le roitelet aveugle qui continu à clamer que le pays avance.Soumi est suffisament poli pour se limiter à ces trois phrases qui resume bien le locataire de Sebenicoro.

  13. La haine ronge IBRAHIM BOUBACAR KEITA de voir toujours SOUMAILA CISSE en bonne position de remporter les élections en 2023 malgré les manipulations et les contrevérités que lui et ses thuriféraires n’ont cessé d’adresser à celui que son mentor ALPHA OUMAR KONARE a pensé être le mieux outillé pour lui succéder.
    Le comportement d’IBK exprime aussi l’énervement de constater que SOUMAILA CISSE n’est pas tombé dans le piège tendu afin de le griller définitivement.
    LE PEUPLE EST SEUL JUGE.
    L’exercice du pouvoir de celui qui a réussi à embobiner une majorité relative des maliens a montré aux maliens qu’ALPHA OUMAR KONARE avait raison de ne pas le soutenir.
    La hantise d’IBK et de tous les fossoyeurs des deniers publics qui l’entourent est de voir SOUMAILA CISSE lui succéder.
    Il a pensé qu’en miroitant des postes ministériels, SOUMAILA CISSE était obligé d’accepter au risque de constater une scission au sein de l’URD, que s’il acceptait aussi, ce serait pour montrer aux maliens que SOUMAILA CISSE faisait tous ces mouvements pour les délices du pouvoir.
    Constatant que l’unité est toujours autour de SOUMAILA CISSE non seulement au sein de l’URD, mais aussi au sein du groupement des partis politiques dont l’ENNEMI INTIME d’IBK et de tous ses thuriféraires est le président,l’énervement commence à gagner les rangs.
    Même L’IBEKISTE PATENTÉ MAÎTRE BATHILY a tenté de créer la division dans le camp de SOUMAILA CISSE, sans succès.
    Ils constatent que SOUMAILA CISSE se positionne pour rempiler haut la main en 2023 sans concurrent sérieux.
    Il faut changer urgemment de stratégie car celle du rapprochement n’a pas fonctionné d’où cette attaque du président.
    LE MALI N’EST NULLEMENT LEURS PRÉOCCUPATIONS.
    IBK et ses fossoyeurs des deniers publics pensent à sauvegarder les ressources volées à l’État.
    Ils savent que SOUMAILA CISSE n’acceptera jamais aucun compromis sur les detournements colossaux des ressources publiques.
    LA CAMPAGNE POUR L’EMPÊCHER DE BRIGUER LA MAGISTRATURE SUPRÊME A COMMENCÉ.
    Les thuriféraires vont prendre le relais jusqu’à 2023.
    Ces vrais gens là sont capables de tout pour atteindre leur objectif.
    Il ne faut pas oublier qu’ils ont tenté d’ôter la vie de leur ENNEMI INTIME en 2012.
    Ils sont prêts à le rééditer.
    Aucun sacrifice n’est de trop pour les fossoyeurs de sauvegarder leurs ressources.
    C’est un fait indéniable qu’ils ont accepté de collaborer avec la France pour mettre un successeur autre que SOUMAILA CISSE
    C’est un fait irréfutable qu’ils ont accepté de donner L’AUTONOME INTÉGRALE aux séparatistes afin de garder le pouvoir d’où cette volonté exprimée de modifier la constitution.
    IBK n’engage pas le combat ni contre les terroristes, encore moins contre les séparatistes ,mais contre SOUMAILA CISSE.
    C’est SOUMAILA CISSE sa préoccupation principale.
    Le Mali est le cadet de ses soucis.
    Il sait que quand les français auront ce qu’ils veulent, tout rentrera dans l’ordre c’est à dire la sécurité reviendra dans le cadre de la soumission de cette partie du Mali majoritairement noire à une minorité blanche comme en Mauritanie.
    Que ceux qui sont entrain de soutenir IBK sachent qu’ils participent gravement à la division du pays dans le seul but inavouable d’empêcher SOUMAILA CISSE de lui succéder avec la bénédiction de la France.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE !
    La lutte continue.

  14. Nfp, ne sois pas étonné par le silence ahurissant…………………. Soumaïla a fait un parfait résumé sur le locataire de Koulouba : Misère intellectuelle, le Mali est la risée du monde, petit monsieur!!!!!!

  15. LE MONDE (TOUT COMME JEUNE AFRIQUE ET L’AFP!) SIGNALENT UN NOUVEAU MASSACRE DE PLUS SURVENU DIMANCHE DERNIER!!!

    LE MONDE ECRIT (EXTRAIT ):
    “Au moins vingt-trois civils ont été tués dimanche dans l’attaque de villages du centre du Mali par des hommes armés près de la frontière burkinabée, a-t-on appris, lundi 1er juillet, auprès du maire d’une localité des environs et d’une source de sécurité malienne.

    Depuis l’apparition, en 2015, dans le centre du Mali, du groupe djihadiste du prédicateur Amadou Koufa, recrutant prioritairement parmi les Peuls, traditionnellement éleveurs, les affrontements se multiplient entre cette communauté et les ethnies bambaras et dogon, pratiquant essentiellement l’agriculture, qui ont créé leurs « groupes d’autodéfense ».

    « Dimanche, et dans la nuit de dimanche à lundi dans les villages de Bidi, Sankoro et Saran, des hommes armés ont attaqué des civils, tuant vingt-trois personnes », a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) Cheick Harouna Sankaré, maire de la localité voisine d’Ouenkoro, faisant état de nombreux blessés et des déplacés. « La situation est grave, l’armée doit agir pour sécuriser les populations. Nous sommes actuellement en réunion pour voir ce qu’il faut faire. » Ce bilan a été confirmé par une source de sécurité.

    Lire aussi Au Mali, des massacres impunis
    Conflits intercommunautaires
    Par ailleurs, dans le cercle de Koro, dans la même région, « onze personnes à bord d’une moto tricycle ont été tuées par un engin explosif à 7 kilomètres de la frontière du Burkina Faso dimanche », a affirmé à l’AFP sous couvert de l’anonymat un élu de la localité de Guiré. Le 17 juin, une attaque visant les villages de Gangafani et de Yoro, près de la frontière burkinabée, imputée à « des éléments peuls », avait fait quarante et un morts, selon un document interne des Nations unies.

    Les violences qui déchirent cette région depuis quatre ans ont culminé avec le massacre, le 23 mars, attribué à des chasseurs dogon, de quelque cent soixante Peuls dans le village d’Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso.”

    Nous sommes déjà mercredi, et toujours pas la moindre annonce ni un seul communiqué de koulouba…
    Sans commentaires…😎😎😎😎

    Il faut donc que ce soit les médias INTERNATIONAUX qui nous informent des drames qui frappent NOTRE PROPRE pays, plutôt que NOTRE PROPRE gouvernement…😎😎😎

    On touche vraiment LE FOND DU FOND.

  16. JEUNE AFRIQUE (ET AFP ÉGALEMENT) SIGNALENT UN NOUVEAU MASSACRE SURVENU DIMANCHE !!!

    JEUNE AFRIQUE ECRIT (EXTRAIT) :
    “Pas une semaine ne passe sans que le centre du Mali ne soit le théâtre d’un nouveau massacre de civils. À chaque fois, les témoins dressent le même constat : l’armée censée repousser les assaillants n’arrive qu’après le départ de ces derniers.

    La litanie des massacres qui endeuillent le centre du Mali semble ne pas vouloir s’arrêter. Dimanche 30 juin, ce sont les villages peuls de Bidi, Sankoro et Saran, situés près de la frontière burkinabè, qui ont été la cible d’une nouvelle attaque, menée par des hommes armés pour le moment non identifiés, qui ont abattu 23 civils et fait de nombreux blessés, selon Cheick Harouna Sankaré, maire de la commune de Ouonkoro, où se trouve les villages attaqués. Et l’édile, interrogé par Jeune Afrique, de marteler : « La situation est grave, j’ai pourtant averti l’armée de la présence de dozos [chasseurs traditionnels dogons, ndlr] autour des villages avant l’attaque. L’armée doit agir pour sécuriser les populations ». Une plainte qui, malgré les promesses des responsables politiques et de la hiérarchie militaire, est devenue récurrente.
    Douze heures pour arriver sur les lieux”

    Nous sommes déjà mercredi, et toujours pas la moindre annonce ni un seul communiqué de koulouba…
    Sans commentaires…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here