Modibo Sidibé, à la présentation d’un nouveau « Pacte Politique » : « Nous avons besoin de rebâtir sur des valeurs »

0

Les responsables du Pacte Malien pour la Refondation (PMR), à savoir Modibo Sidibé du parti FARE AN KA WULI, Modibo Kadjoké du parti  APM-Maliko, Mamadou Coulibaly du parti socialiste et Oumar Koné du Bloc pour le Redressement de la Démocratie au Mali (BRDM) se sont retrouvés pour évoquer les valeurs maliennes à travers le PMR.

Le Pacte Malien pour la Refondation (PMR) a pour objectifs principaux : d’œuvrer à la tenue d’un dialogue national refondateur qui permettra aux maliens de revisiter les Institutions de la République et les pratiques démocratiques en cours afin de proposer les réformes institutionnelles et de gouvernance indispensables, ainsi que les réponses endogènes adéquates pour la résolution des maux dont souffre notre pays ; de construire une force politique solide, alternative et s’inscrivant dans la durée, aux fins d’engager résolument le peuple malien dans la reprise par lui-même de son destin national en promouvant un véritable processus de sortie de crise multidimensionnelle dans laquelle le Mali est plongé depuis près d’une décennie ; de promouvoir le renouveau citoyen dont notre pays a tant besoin ; de réconcilier les maliens avec la politique en redonnant à cette dernière sa vocation première qui est de servir le peuple et de défendre l’intérêt général par des pratiques politiques nouvelles fondées sur les valeurs d’altruisme, de travail, d’honnêteté, de justice, de redevabilité, d’exemplarité et de patriotisme ; de placer le processus de sortie de la crise malienne dans sa dimension sahélienne et africaine. Aussi, le pacte s’engage à : mobiliser pour que le Mali demeure cette Nation debout qui a fait la fierté de plusieurs générations de patriotes ; porter une nouvelle gouvernance de partis et regroupements politiques ; mutualiser les efforts de ses membres pour la formation civique et l’éducation politique de la jeunesse afin qu’à tous les niveaux de responsabilité, la créativité des jeunes soit mise au service de la patrie. Il est composé par la conférence des délégués et le comité politique. Le PMR est ouvert à toutes les forces politiques, sociales et aux personnalités partageant sa vision, ses valeurs, ses principes et ses objectifs politiques. L’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, président du parti Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE AN KA WULI) a fait savoir qu’il faut réconcilier le politique et les citoyens. Selon lui, il faut des partis politiques crédibles qui jouissent de la confiance des populations. Aux dires de M. Sidibé, les Maliens ont besoin de se retrouver, de discuter afin de trouver des solutions aux différents défis : « Nous avons besoin de rebâtir sur des valeurs. Il faut le dialogue national. Il ne s’agit que du Mali, rien que le Mali », a-t-il conclu.

Samba Sidibé

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here