Moussa Sinko Coulibaly: Un politicard loin de la droiture morale

3

De son meeting raté au terrain municipal de Magnambougou en commune VI du district de Bamako en passant par ses diatribes de campagne pendant la dernière présidentielle à ses sorties médiatiques sur les chaines de télévisions et autres stations radios du pays, le général poltron, ancien ministre de l’administration territoriales brille de tout feu de par sa haine envers le président de la république qui selon lui serait la source de tous les maux du Mali. Il n’a jamais manqué d’occasion pour appeler à en finir avec le régime en place.

Le dernier post de Moussa Sinko Coulibaly sur le réseau social à en finir avec le régime d’IBK est très claire. Il a dit, je cite « il est impérieux de mettre fin à ce régime incompétent afin d’abréger la souffrance des maliens », fin de citation. En terme claire, il faut faire partir l’actuel locataire de Koulouba quelques soient les moyens. Toute version qu’il a niée lors de son interpellation au Camp 1 de gendarmerie. Et pour renforcer le clou, il s’insurge contre la première institution du pays en la qualifiant d’ennemi numéro UN du pays lors d’une émission débat dans une radio de la place, car dit-il, celui-ciaurait refusé la construction d’un hôpital militaire de dernière génération pendant son passage à la tête de l’Ecole de Maintien de la Paix(EMP). Pire, dans son mensonge, il fait allusion à un militant du RPM sans citer de nom. Heureusement que le peuple malien n’est pas dupe. Ce le général frelon n’aurait jamais caché de nom s’il avait des preuves de ce qu’il avance. Le plus intrigant dans cette affaire d’hôpital militaire, c’est que c’est après son interpellation qu’il sort ce mensonge grotesque afin de se faire passer pour victime car il sera bientôt présenté à un juge.

Le président du nouveau parti politique impopulaire Ligue Démocratique pour le Changement(LDC) sera bientôt devant un juge. Ceux qui pensent qu’il s’est fait de la notoriété pendant son interpellation, comprendront que l’Etat ne va plus badiner avec les propos de genre lèse-majesté survenu après insuccès.

Selon Breton Rafa, « quand on n’a que des racontars comme argumentaire, mieux vaut se taire car tu as perdu ton statut humain véritable ».

A suivre…

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Grave comment ce bout d’homme qui n’a que comme seul mérite militaire d’avoir detruit le pays en 2012 avec des imbeciles au profit de son mentor mérite une telle propagande. Si on était dans pays normal, cet petit idiot utile devait être dans sa tombe ce jour.

  2. Ce journaliste ignore superbement la déontologie journalistique . Au lieu de rendre fidèlement les faits comme ils se sont passés , il se met à dénigrer ce Général patriote de l’armee malienne . Partout où il a passé que ce soit les charges militaires ou civiles , il s’est acquitté avec amour et dévouement . Il dit haut ce que certains disent bas au fond des salons feutrés de Bamako. Heureusement qu’il n’est pas le seul à désavouer la mal gouvernance d’IBK. Avant lui comme après lui et toujours des voix de patriotes maliens diront sans ambage qu’IBK est incompétent et incapable à diriger le Mali même en temps normal surtout que notre pays est en guerre qui lui est imposée par la France et ses alliés y compris les Nations Unies . Ce journaliste fait parti de la race de son confrère Chahana TAKIOU, qui cherche à vivre en lançant des louanges sur des gouvernants incompétents , insouciants qui sucent le sang des maliens. Le Général a dit haut et fort , qu’il est à la disposition de la justice à tout moment . Cette justice a pris conscience depuis l’arrivee de Me Malick COULIBALY à la tête du département . Au lieu d’encourager ceux qui dénoncer à raison les maux qui gangrènent le pays, des piètres journalistes rien que pour manger , foule les valeurs cardinales du Mali. Je soutiens le Général Moussa Sinko COULIBALY qui n’a dit que la vérité .

  3. Foutez nous la paix. Au lieu Moussa sinko attaquez vous plutôt à ceux qui nous gouvernent et n’arrivent pas à nous sortir de la merde à tous les niveaux. Sinko serait quantité négligeable si et seulement si ibk arrivait à combler l’attente du peuple, mais hélas. Ce que sinko a dit mariko et kaou djim disent la même chose. Il est élu, il a cherché le pouvoir personne n est allé le supplier pour ça. Alors. Qu il s’occupe efficacement de nos problèmes,tout le reste est superflu Mr le journaliste. Le seul à qui vous devez parler c’est notre président, arrêtez de nous divertir comme le font d ailleurs très mal vos vidéo Man brouteurs. Le président gagnerai s’éloigner des Niang Ras bat et consorts

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here