PR Tiémoko Sangaré à la rentrée politique de la section III de l’ADEMA-PASJ : “On nous a trichés aux législatives, nous n’accepterons plus cela aux prochaines élections”

4
Tiemoko Sangare
Tiemoko Sangare, président Adema-Pasj

Pour les premiers responsables de l’ADEMA-PASJ, c’est l’heure de la grande mobilisation pour relever les défis électoraux qui profilent à l’horizon. “Il faut que l’ADEMA-PASJ reprenne sa position de première force politique du Mali et personne ne peut l’en empêcher, car nous sommes très bien implantés dans le pays “, a martelé le président du parti, Pr Tiémoko Sangaré, lors de sa toute première sortie après le dernier congrès qui lui a confié les rênes du parti de l’abeille. C’était lors de la rentrée politique de section commune III du parti rouge et blanc, lesamedi 22 août au Carrefour des Jeunes.Il a souligné que le parti a été triché lors des élections législatives. Toute chose qu’il n’acceptera plus lors des prochaines élections communales, régionales et du district de Bamako. 

La rentrée politique de la section commune III de l’ADEMA-PASJ, le samedi 22 août, au Carrefour des jeunes, a pris l’air d’un grand meeting de soutien à son secrétaire général, Adama Sangaré, non moins maire du district, suspendu (pour la deuxième fois) de ses fonctions, la semaine dernière, par le ministre de l’Administration territoriale. Des milliers de jeunes, de femmes, bref de militants et cadres de l’ADEMA avaient pris d’assaut les lieux, scandant des slogans de soutien à Adama Sangaré, l’un des vice-présidents du parti au sortir du dernier congrès.

Dans son intervention, le président du PASJ, Pr Tiémoko Sangaré, a déclaré que c’est avec un réel plaisir que lui et sa délégation (composée entre autres du Secrétaire général Assarid Ag Imbarcaouane, Ramata Haïdara, Yoro Sow, Mahamane) sont présents à cette rentrée politique. Cette sortie est sa toute première depuis que le dernier congrès l’a choisi comme président du parti.

Il s’est félicité de la mobilisation populaire avant de souligner que l’ADEMA est plus que présente en commune III du district de Bamako. “Désormais, l’ADEMA va jouer tout son rôle, car nous sommes au service de ce pays. Nous sommes un parti de dignité, un parti de solidarité et un parti de vérité. Au dernier congrès, nous nous sommes dit les vérités. On avait prédit que ce sera le dernier congrès de l’ADEMA parce que nous allions nous entredéchirer ; mais nous existons et plus que jamais décidés à reprendre toute notre place “, a-t-il déclaré.

Abordant le chapitre des prochaines élections communales, régionales et du district de Bamako, le président des abeilles a martelé ceci : ” Nous sommes très bien implanté ; dans tous les villages, mêmes les plus reculés, tu trouveras au moins trois responsables, de l’imam au chef du village, qui sont de l’ADEMA. On nous a trichés lors des législatives passées. Nous n’accepterons plus d’être trichés lors des prochaines élections “. Et d’ajouter que les estimations prévisionnelles faites font que l’ADEMA remportera les élections de proximité en commune III du district de Bamako.

Et Tiémoko Sangaré d’indiquer que le PASJ doit revenir à ses valeurs pour être plus fort ” à travers l’entente dans la vérité. Plus de trahison! Plus de pouvoir de rumeurs! Ce que vous ne pouvez pas dire à un camarade en face de lui, ne le dites jamais nulle part ”

Pour sa part, le Secrétaire général de la section, Adama Sangaré, a remercié les militants pour la grande mobilisation après avoir souhaité la paix pour le Mali, la paix et la réconciliation pour permettre aux autorités d’accomplir sereinement leurs missions à la tête du pays. Il a ajouté à l’endroit des jeunes qui protestent contre sa suspension que c’est Dieu qui donne le pouvoir et les citoyens doivent respecter l’autorité.

Il n’a pas manqué d’expliquer que l’ADEMA se porte très bien en commune III avec une évolution de 12 à 17 sous-sections donnant 527 militants comme responsables de ces sous-sections. Avant d’estimer à 2 210 voix potentielles de cadres à la disposition du parti dans la section. ” Si chacun de ces électeurs mobilisait seulement dix militants pour aller voter, l’ADEMA récolterait 22 100 voix. Ce qui donne à coup sûr la victoire au parti dans la commune III “, a-t-il expliqué.

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Ouvrez bien les yeux et les oreilles… Ça ne fait que commencer.
    Vive notre President Sangare!

  2. OUI les populations de Bollé l’appellent le ” prince de Bollé” avec 2 parcelles achetées et construites à prix d’or quand il était ministre de l’agriculture…..et les visites étaient nocturnes sur le chantier!!! sacré politicien!!!….lui et les Dramane furent obligés de suivre IBK en dépit du concordat signé avec le FDR pour cause de pantalons troués. On va se laver où ? on va se sécher où ?

  3. Réellement l’ADEMA est foutue avec com le président ce cadre cancre et médiocre sans conviction aucune. Ou sont partis les vrais cadres qui n’ont jamais quitté le parti pour revenir. Et l”ADEMA A TOUT DONNÉ À CE MALHONNÊTE car dans son logement ancien a KOULOUBA il n’avait mr le pas de chaises pour s’asseoir et aujourd’hui grâce a l’ADEMA il dit alhamoufou lillahi a BOLLE

Comments are closed.