Présidentielle du 29 juillet 2018 : L’alliance de Modibo Kadjoké avec son peuple !

0
Modibo Kadjoke lors de sa déclaration de candidature
Modibo Kadjoke

La présidentielle du 29 juillet prochain se fera avec la participation de l’Alliance pour le Mali (APM-Maliko). Le parti a aligné   Modibo Kadjoké, président du directoire du parti pour la course au fauteuil présidentiel.

 La candidature de candidature a eu lieu le  samedi à l’Hôtel Le Colonnes sis à Hamdallaye ACI 2000.Çà y est l’APM-Maliko a son candidat pour la présidentielle du 29 juillet prochain. Modibo Kadjoké est le porte étendard de cette jeune formation politique né en 2013. Aussitôt sur fonts baptismaux, cette jeune formation dispose déjà des maires et conseillers communaux à travers le pays. Un travail de titan mené par ses membres et sympathisants pour faire émerger le parti.Si la création d’un parti politique est la quête du pouvoir, l’APM-Maliko est déjàdans la dynamique avec l’alignement de son candidat pour le fauteuil. C’est le sens qu’on donne à la candidature de M. Kadjoké.Dans son discours de déclaration de candidature, Modibo Kadjoké a adressé ses chaleureux remerciements aux anciens Présidents du Mali qui ont marqué l’histoire de ce beau pays, qui demeure notre bien commun.En se déclarant candidat à cette présidentielle, je n’ai qu’un seul souci, celui de rendre à service à mon pays qui m’a tout donné.  La candidature de l’APM-Maliko est celle des masses populaires éprises de paix et de stabilité. L’atteinte de cet objectif passe par le soutien de tous à sa candidature. C’est pourquoi, je  lance un vibrant  à tous et à toutes celles qui aspirent à un Mali en paix à se joindre à APM-Maliko pour construire le Mali.« Les diversités ethniques et culturelles constituent des richesses intarissables dont dispose notre pays. Je confie ma candidature à chacune d’elles afin qu’ellesm’accompagnent dans cette quête de pouvoir », a lancé le candidat de l’APM-Maliko.    Modibo Kajoké se veut le candidat de la rupture avec les mauvaises pratiques. Celles-ci (mauvaises pratiques) ont pour noms :   mauvaise gouvernance, le laisser aller, la recrudescence  des attaques terroristes, la corruption à foison… Seule une bonne gouvernance pourra mettre fin à ces pratiques. Le candidat de l’APM-Maliko se veut la solution à ces problèmes. C’est pourquoi, il a appelle à

un sursaut national des forces vives pour soutenir sa candidature. Avec son slogan : Par Nous, Nous pouvons, l’APM-Maliko va à la quête du pouvoir par lavoie démocratique. C’est dans ce cadre que situe la candidature de Modibo Kadjoké qui se lance dans la course pour Koulouba.Notons que la Cour Constitutionnelle qui a reçu 30 dossiers de candidature pour cette présidentielle, en a retenu 17 et rejeté pour défaut de parrainage. Le candidat de l’APM-Maliko fait partie des candidats retenus. Un bon départ pour cette jeune formation politique.

 Par Hassane Kanambaye   

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here