Présidentielle de 2012 :Le parti de Me Tall drible les Pur et l’Adéma 

0

Alors qu’il devait trancher entre l’alliance des Partis unis pour la République (Pur) et  celle que l’Adéma/PASJ s’apprête à porter sur les fonts baptismaux, le congrès du Cnid Faso Yiriwa-Ton a choisi d’investir  Me Mountaga Tall pour l’élection présidentielle de 2012. Une décision aujourd’hui fortement critiquée par les animateurs des deux pôles politiques à qui on aurait donné un accord de principe.

Dans la perspective des élections de 2012, plus d’une vingtaine de partis politiques ont porté sur les fonts baptismaux les Partis unis pour la République (Pur). Dans cette alliance, on retrouve des partis politiques comme le MPlus/Ramata, la Codem, Yéléma, le PDM, le Madi, le MPJS, le PSD, le MCRM, le Pari, le RCD, le PJDD, le BMDT, l’ANC, le RDP, le PSDM, l’UM-RDA, la COPP, l’UDD…La vision des Pur, selon leurs initiateurs, est de bâtir un Etat fort et respecté ; de rendre la société plus juste ; de créer les conditions de générer des richesses durables ; de contribuer à l’émergence d’une Afrique unie. Ces principes trouveront leurs illustrations dans les propositions de la coalition qui serviront de base au projet à concevoir. Les partis s’estiment disposés à exprimer clairement leurs idées et projets de société. C’est pour la réalisation de cet idéal qu’ils ont décidé de conquérir coûte que coûte le pouvoir en 2012 en présentant un candidat unique à la présidentielle. Convaincus que la réalisation d’un tel pari passe par un efficace renforcement de leurs capacités, ils avaient entrepris le Cnid Faso Yiriwa Ton de Me Mountaga Tall pour obtenir son adhésion. Mais le parti du soleil levant pour le respect qu’il devait à ses militants, avait dit attendre son 5e congrès ordinaire pour se décider. A ladite instance statutaire du parti, une délégation des Pur conduite par son président, Abdoulaye Amadou Sy avait pris part à la cérémonie d’ouverture. A ce titre, M. Sy avait livré un message aux congressistes leur indiquant que les Pur attendaient impatiemment l’arrivée de leur parti en leur sein et qu’il a la ferme conviction que le congrès planchera sur la question.

Mais mal leur en a pris, car ladite instance du parti s’est contentée d’inviter le comité directeur à nouer des alliances dans l’intérêt du parti avant de finalement investir Me Mountaga Tall candidat à la présidentielle de 2012. Une attitude qui a déçu les ténors des Pur qui estiment que cette investiture n’est plus de nature à favoriser l’adhésion du Cnid à leur regroupement. Me Mamadou Gakou d’expliquer que «  le principe des Pur c’est d’évaluer tous les potentiels candidats de la coalition avant de mesurer leurs chances pour choisir un candidat consensuel pour la présidentielle de 2012 ». Toutes choses qui ne seraient plus possibles avec le Cnid Faso Yiriwa Ton lequel avant même de formaliser son adhésion, s’est déjà choisi un candidat.

Et cette option des partisans de Me Tall a aussi mécontenté l’Adéma/PASJ qui les avait entrepris bien avant le congrès pour la mise sur pied d’une alliance électorale. Après avoir donné leur accord de principe, le parti du Soleil levant a dit laisser le soin à son congrès pour trancher. On connait la suite et certainement, Me Tall risque d’aller seul à l’abordage de la présidentielle de 2012.
Abdoulaye Diakité

Commentaires via Facebook :