Rassemblement patriotique pour la réconciliation et la paix : Vers un grand meeting de réconciliation en mi-mai

0

Les leaders du Rassemblement Patriotique pour la Réconciliation et la Paix (RPRP) ont animé mercredi dernier à la Maison de la Presse, une conférence de presse pour informer les médias sur le report de leur grand meeting initialement prévu le samedi 23 avril dernier au Palais de la Culture. Principalement conférencier, l’honorable Moussa Timbiné, président du RPRP, président du Groupe parlementaire RPM et président du mouvement des jeunes dudit parti.

Dans sa déclaration liminaire, l’honorable Moussa Timbiné a mis l’accent sur l’importance de ce regroupement et surtout leur apport dans le processus de paix et de réconciliation nationale. Un rassemblement bâti autour de l’Accord de paix qui n’exclut personne. Aussi, il s’est penché sur la gestion du pouvoir par les différents Présidents de la République. Pour lui : ”Tous les Présidents ont œuvré pour la grandeur, l’honneur, la dignité et le bonheur du peuple malien”.

Le RPRP avait décidé de tenir samedi 23 avril 2016 dans la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture, un grand meeting de réconciliation et de la paix. Ce meeting avait été reporté à cause de l’état de santé du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. Le grand meeting tant attendu se tiendra en mi-mai a promis le président de la commission d’organisation et non moins président du RPRP, l’Honorable Moussa Timbiné.

Parlant du retour au bercail de l’ancien Président de la République, Amadou Toumani Touré, les défenseurs de cette thèse, à savoir M. Hamane Touré dit Serpent et le président du PS-Yeelen-Kura, M. Amadou Koïta, pensent que la réconciliation tant prônée par les plus hautes autorités du Mali passait par la réconciliation de tous les fils. Et le retour du Président ATT est un élément clé de cette réconciliation.

Il faut noter que le Rassemblement Patriotique pour la Réconciliation et la Paix est un groupement de jeunes des partis politiques venant de la Majorité, de l’Opposition et du Centre.

 

Youssouf SANGARÉ

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER