Rejetés dans le milieu politique : Younouss Hamèye Dicko et SBM se convertissent en CMFPR

1
Younouss Hamèye Dicko
Younouss Hamèye Dicko

Perdus sur le plan politique, Pr. Younouss Hamèye Dicko et Soumeylou Boubèye Maïga se tourneraient-il vers la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance (CMFPR) ? C’est la nette impression qui se dégage après que les deux hommes politiques se soient affichés aux côtés de la structure.

Les rivalités en milieu politique n’ont pas permis à ces deux cadres valeureux de se maintenir dans les affaires. Le Pr. Younouss Hamèye Dicko et Soumeylou Boubèye Maïga sont tous deux anciens ministres et présidents de partis politiques (RDS et CFP-Asma). Si les deux hommes ont soutenu la candidature du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita, ils ont vite déchanté.

A la différence de Soumeylou qui a été ministre avant d’être congédié, Pr. Younouss Hamèye Dicko était resté hors circuit. Pourtant, il milite tout comme SBM au sein de la Coalition des partis politiques de la majorité (CMP).

La semaine dernière, les deux hommes se sont retrouvés au même moment dans une rencontre de la CMFPR qui avait trait à sa réunification. Et dans les débats, la parole a été donnée à Younouss Hamèye Dicko qui a fustigé les malentendus entre les enfants du territoire. Plus loin, il regrettera de n’avoir pas pu s’intéresser à la question plus tôt.

Cependant, Pr Dicko a fait une précision de taille : “Je ne suis pas ici en temps président de parti ou membre de la CMP, je suis là parce que je suis un enfant du Gourma”. Même si Younouss Hamèye Dicko ne l’a pas dit, sa déclaration laisse apparaître un signe de malaise qui a frappé l’assistance.

Du coup, l’on se demande pourquoi c’est maintenant que le “Vieux” a compris la nécessité de réagir face à la gestion de la crise du Nord et mis en avant son appartenance à cette communauté. Le fait de participer à une rencontre d’un groupe d’autodéfense était-elle une manière de désavouer la gestion du régime ? La question mérite d‘être posée.

 

La touche SBM

C’est à la surprise générale que l’ancien ministre Soumeylou Boubèye Maïga a fait son entrée dans la salle de l’hôtel qui a abrité la rencontre de réunification de la CMFPR. Surprise, car c’est l’un des rares fois que l’homme politique faisait une apparition publique dans une telle réunion.

Pendant toute la crise, SMB se faisait signaler surtout au cours des activités dites politiques. “J’ai appris cette rencontre hier lors d’un mariage. Je suis venu vu que l’objet est de réunifier la CMFPR”, a-t-il lancé. Mais la tournure qu’avait prise la cérémonie a poussé le journaliste qu’il est de suggérer aux organisateurs de changer d’intitulé. Sa proposition sonnait comme un soulagement surtout que certains intervenants ont fait le lien entre la crise et les querelles intestines des amis d’enfance (Me Harouna Toureh et Mahamane Alassane Maïga).

Cette sortie inattendue de Soumeylou a été perçue comme une stratégie de récupération du combat des mouvements sédentaires en sa faveur. D’aucuns ont estimé qu’il a un agenda caché qu’il ne pourra réussir sans l’appui de la Coordination des mouvements et forces patriotes de résistance.

Alpha Mahamane Cissé

PARTAGER

1 commentaire

  1. Laissez ce Mr Younouss Hamèye DICKO rasé le mur de la honte. Ministre sous AOK à l’éducation nationale il fut médiocre. Partisan des putschistes de 2012, il a vendu son amé au DIABLE. Rigide comme un boxeur , son excellence IBK sait qui il est pour demander ses services. D’autres fils plus democrate et plus republicain du GOURMA sont debout sur les remparts et le MALI vaincra .

Comments are closed.