Signature de convention : Les « Bâtisseurs » s’unissent pour redorer le Maliba

2
convention des bâtisseurs

Pour la présidentielle, les « Bâtisseurs » viennent de signer une convention autour de ce qui les rassemble : le Mali. Et ce après leur lancement le 31 mai dernier. La cérémonie de signature s’est déroulée le 8 juin 2018 à la Maison de la Presse.

 La dernière-née des alliances de l’opposition malienne composée de plusieurs partis politiques dénommée « Les Bâtisseurs » ont signé une convention, avec cette nouvelle charte, « Les Bâtisseurs » comptent bien empêcher IBK d’avoir son second mandat.

Pour reprendre le président du CNID-Faso Hère, « Les Bâtisseurs »  proviennent de divers horizon mais ce qui les unit est fort car il s’agit du Mali. D’où cette nécessité pour eux de se départir de leur égo et conjuguer leurs efforts autour de leur objectif commun qu’est le Mali en y apportant l’alternance tant clamée pour une meilleure gouvernance.

C’est dans cette lancée que la Coalition multiplie ses chances et travaille sur l’option  d’une candidature  unique, à défaut, partir avec un nombre   restreint de candidats comme l’a expliqué le  Pr Clément Dembélé, porte-parole de ladite Coalition lors de la cérémonie de signature de charte.

En effet, la charte engage les partis  à soutenir le candidat qui arrive au second tour des élections. Car pour « Les Bâtisseurs », l’heure est grave face aux défis de la mal gouvernance, du népotisme affiché par le régime en place.

Et pour le président des FARE AN KAWULI, Modibo Sidibé, le Mali est à un tournant décisif de son histoire aussi l’Etat doit prendre ses responsabilité en matière de sécurité et proposer une politique fiable de sortie de crise.

Une conviction partagée par ses paires à la présidentielle : Mountaga Tall, Moussa Sinko, Moussa Mara , Dr Hamadoun Touré, Housseini Amion Guindo, le Pr Clémént Dembélé, tous comme lui qu’il faut découdre avec le régime en place et apporter l’alternance.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here