Soumaïla Cissé, président de l’Urd lors de sa présentation des vœux : ‘’L’année 2015 a été véritablement riche en événements douloureux et honteux’’

1

Le samedi 9 janvier 2016, le président de l’Union pour la république et la démocratie (URD), l’honorable Soumaïla Cissé a présenté ses meilleurs vœux de l’année 2016 à l’ensemble de la presse malienne à la Maison de la presse de Bamako. Occasion pour le chef de file de l’opposition malienne de fustiger la gouvernance du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Il a brossé tous les maux qui minent le pays. De son avis, l’année 2015 a été véritablement riche en événements douloureux et honteux. Après avoir fait un diagnostic sans complaisance de la situation du pays, Soumaïla Cissé a invité le président IBK et son gouvernement de mettre immédiatement et définitivement fin aux dépenses de prestige. Au cours de sa présentation des vœux à la Maison de la presse tout comme au siège du parti sis à Badalabougou le jeudi 7 janvier 2016, le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé a dénoncé les dérives caractérisant la gouvernance du pays.

«Vous ! Hommes et femmes de médias, je tiens à vous féliciter pour votre surveillance de la gestion des affaires publiques. Vos dénonciations des maux et intrigues, vos révélations des choses de la nuit constituent un apport inestimable en vue de ma quête de la bonne gouvernance et de la gestion saine des deniers publics… Vous avez alerté ! Vous avez, avec nous,  dénoncé toutes les dérives (corruption-concussion-gabegie financière-mensonges) qui caractérisent la gouvernance actuelle de notre pays. Nous vous invitons à conjuguer nos efforts pour surmonter les obstacles qui se dresseront devant nous… En 2015  comme en 2014, la déception est grande pour notre peuple face aux promesses non tenues  sur le plan de la sécurité, du retour de la paix, de l’amélioration des conditions de vie et de l’emploi des jeunes. Sur le plan sécuritaire en 2015, au moins 346 personnes ont été tuées au cours d’une centaine d’incidents. Depuis le 20 juin, date de signature de l’accord d’Alger au moins 170 personnes sont mortes au cours de 44 affrontements armés », c’est en substance ce qui ressort du discours de chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé. Ainsi pour pallier aux insuffisances constatées dans la conduite du pays, l’Urd recommande à la communauté internationale d’accélérer le processus de cantonnement et de désarmement des groupes armés du Nord et l’exhorte à poursuivre ses efforts de sécurisation et de stabilisation du Mali aux côtés de nos forces armées et de sécurité. En outre, l’Urd rappelle la nécessité  impérieuse de bâtir une armée forte, professionnelle, et républicaine capable de garantir de manière durable la sécurité et l’intégrité du territoire National.

Selon Soumaïla Cissé, la mise en œuvre scrupuleuse et transparente de la loi de programmation militaire votée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale est d’une ardente nécessité. « En ce qui concerne le processus de paix, nous avons dénoncé en son temps l’attitude solitaire et suicidaire du gouvernement. Nous avons redouté la signature d’un accord dont l’application entrainerait le pays vers une autre crise. Nous ne sommes pas loin d’un tel scénario aujourd’hui dans la mesure où les formats et les calendriers ne sont pas tenus, la confiance se fait attendre et nous sommes devenus tributaires des évènements. L’histoire nous donne malheureusement raison: le cantonnement n’est toujours pas effectif; le comité de suivi piétine; l’administration n’est toujours pas de retour; des milliers d’enfants sont privés d’école; les centres de santé ne fonctionnent pas; les réfugiés tardent à regagner leur foyer », a martelé le chef de file de l’opposition. Par ailleurs, il a souligné que l’URD et toute la communauté nationale et internationale attendent toujours la suite judiciaire réservée aux nombreux scandales de corruption révélés en 2014 et auxquels sont venus s’ajouter ceux de 2015 (engrais frelatés, tracteurs surfacturés, logements sociaux non attribués aux ayant-droits…).

Aux dires de l’honorables Soumaïla Cissé, le processus de réconciliation nationale doit enfin être conduit avec plus de vigueur. Et de poursuivre que la nouvelle Commission Vérité, Justice et Réconciliation installée doit être dotée de tous les moyens adéquats afin de faire face à sa mission. A l’en croire, l’année 2015 a été l’année de la déception et de la désillusion. « Nous invitons le Président de la République et son Gouvernement à mieux tenir le gouvernail du bateau Mali en constante perdition. Pour ce faire, nous leur suggérons d’instaurer un véritable dialogue Républicain autour des sujets d’intérêt national; d’assainir la gestion des fonds publics, en général, et l’attribution des marchés publics en particulier; de faire en sorte que la corruption, l’indiscipline budgétaire et les détournements soient sanctionnés conformément aux textes en vigueur; de rendre désormais transparents les travaux de la commission d’attribution des logements sociaux; de mettre immédiatement et définitivement fin aux dépenses de prestige; de renforcer les moyens des forces de sécurité; de porter le montant total de l’aide à la presse à un seul niveau comme ce fut toujours le cas et d’envisager une augmentation sensible pour les prochains exercices; d’élaborer enfin une véritable politique de formation et d’emploi des jeunes par la multiplication et la décentralisation des centres d’apprentissage aux métiers de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’artisanat ; de rendre effective la récente loi sur le genre », a-t-il dit.

Auparavant le jeudi 7 janvier, le premier vice-président du parti, Pr Salikou Sanogo, les présidents des jeunes, des femmes, des  commissions spécialisées du Parti, du groupe Vigilance Républicaine et Démocratique à l’Assemblée Nationale du groupe politique URD au Haut Conseil des Collectivités et le président du parti, Soumaïla Cissé lui-même se sont souhaité bonne et heureuse année 2016. Lors de cette cérémonie, l’honorable Cissé n’a pas mâché ses mots. « Des opérations de démolition spectaculaire en plein hivernage, à une gestion calamiteuse des logements sociaux, à la gestion chaotique du drame survenu à Mina où des centaines de nos compatriotes ont disparu, en passant par la crise qui secoue le football malien et les grèves observées par les banquiers et le syndicat des travailleurs de l’ORTM, l’année 2015 a été véritablement riche en événements douloureux et honteux. La cacophonie autour de la communication gouvernementale sur l’Etat d’urgence a finalement été le cadeau désastreux de fin d’année offert aux Maliens pour boucler une année noire. Bref ! Le Pays est malade, malade de sa gouvernance, toute chose qui plonge notre économie dans une dangereuse léthargie », a-t-il dit.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci Excellence pour cette brillante intervention synonyme pour nous d'un attachement sans faille aux intérêts des maliens partout ou ils se trouvent. Vous avez fait une analyse parfaite de la situation chaotique que traverse notre pays sous l'égide de cette microbe nommée : IBK. Cette précédente année 2015 a été pour le Mali la pire des années avec à sa tète le pire des dirigeants. Un président qui ne se soucis aucunement de ce que le peuple traverse comme difficulté, qui n'aime que les voyages inutiles à travers le monde sans aucune rentabilité pour le pays. Quelle désolation !!!
    Très sincèrement, un journaliste l'a dit et je le redis : Soumaila Cissé peut faire du Mali, ce qu'Alassane Ouattara est entrain de faire en Cote d'Ivoire.
    C'était incroyable de voir la pertinence et la précision avec laquelle vous répondiez aux questions des journalistes. De passage nous félicitons l'aimable parolier, fin communicateur de l'urd qui a su séduire le public avec un discours hors du commun, plein de sens et d'humour juste pour détendre de temps à autre l'atmosphère.

    L'urd est sur une très bonne voie, celle de la victoire aux prochaines élections, celle de la victoire du peuple malien contre l'imposteur IBK.
    Vive l'urd, Dieu bénisse Soumi Champion.

Comments are closed.