Présidentielles 2007 : ATT annoncera officiellement sa candidature cette semaine

0

            C’est en principe cette fin de semaine que le président de la République Amadou Toumani Touré annoncera officiellement sa candidature pour briguer un second mandat. Le premier tour de ces élections présidentielles est prévu pour le 29 avril. Selon des sources sûres, proches de la présidence et de l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès, la nouvelle sera rendue publique à Kati.

            Avec l’arrivée à terme du mandant de l’actuel locataire de Koulouba, nos compatriotes seront de nouveau appelés cette année à choisir à travers les urnes un nouveau président conformément aux dispositions de la Constitution du 25 février 1992.

            Déjà, les différentes structures et institutions en charge de l’organisation des élections sont à pied d’œuvre pour assurer la bonne organisation des élections. Il s’agit du ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales (MATCL), de la Délégation Générale aux Elections (DGE), de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).
            Elles sont en train de mettre les bouchées doubles pour qu’il y ait des élections transparentes et apaisées dont les résultats seront acceptés par tous les protagonistes.

LA COURSE CONTRE LA MONTRE

            Au niveau des états-majors des partis politiques, la course contre la montre a commencé et la plus part d’entre eux ont tenu leurs instances. Il s’agit du congrès ou de la conférence nationale qui est l’occasion pour les différents partis politiques de se prononcer sur les élections générales. La question a été soulevée à tous les niveaux et l’opportunité de présenter une candidature à l’élection présidentielle se posait avec beaucoup d’acuité.

            Deux tendances se sont dégagées : la première décidée à présenter des candidats issus de leurs propres formations politiques et la seconde résolue à soutenir le président sortant pour un nouveau mandat. Ce qui a conduit à la création de deux regroupements : le FDR composé du RPM, du PARENA, de la CDS… et l’ADP composée de partis comme: l’ADEMA, le CNID, l’URD, le RND, le MPR, l’US-RDA, l’UMP entre autres.

            Ce sont ces formations qui ont voulu continuer l’expérience avec le Chef de l’Etat pour un nouveau quinquennat. L’Alliance s’est dotée des structures adéquates et aujourd’hui, elle est présente dans les 8 régions du pays plus le District de Bamako.

LA CANDIDATURE D’ATT ATTENDUE CE WEEK-END

            Celui sur qui l’ADP a porté son choix, Amadou Toumani Touré doit en principe annoncer officiellement sa candidature à l’élection présidentielle. Selon des sources sûres et proches de la présidence et de l’ADP, la nouvelle sera rendue publique en fin de semaine à Kati. “L’annonce de sa candidature, n’est plus qu’une question de jours et elle sera faite à Kati”, a martelé notre interlocuteur.

            De toutes les façons, il n’y a pas de doute quant aux ambitions du Chef de l’Etat de se porter candidat à sa propre succession, vu tous les appels et les mobilisations de son entourage.
            Déjà, la Cour Constitutionnelle a donné le ton la semaine dernière en indiquant aux différents postulants la procédure à suivre.

Mamadi TOUNKARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER