CICB : Cap maintenu, malgré la crise sanitaire due à la covid-19

0

La crise sanitaire due à la pandémie de la Covid-19 a beaucoup impacté sur les activités du Centre international de conférence de Bamako (CICB) qui tire l’essentiel de ses revenus de l’évènementiel.Pour cause les mesures édictées par les plus hautes autorités, pour briser la chaîne de contamination, qui interdissent l’organisation dans ce centre des activités au-delà de 50 personnes.

Malgré, cette situation inattendue, la direction du CICB sous la houlette de son directeur général, Sékou Dissa a pu maintenir le cap, par le paiement des mois d’arriérés de salaires. Cette régularisation de la situation des salaires des travailleurs du CICB a été reconnue et saluée par le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme DraméKadiatou Konaré. C’était lors de la 22ème session du Conseil d’administration du CICB, tenue ce lundi 22 mars dernier, dans l’enceinte de ladite structure.

S’agissant du  bilan au titre  de l’année 2020, le CICB a abrité 164 activités de différentes natures. De plus, suite aux évènements sociopolitiques, le Centre accueille en ces moments les membres du Conseil national de transition (CNT). Ces nombreuses  activités n ‘ont été tenues qu’après l’assouplissement des mesures restrictives

Persuadée que  le CICB est un fleuron de l’industrie des centres d’affaire au Mali, Mme le ministre a soutenu que les nouveaux équipements ainsi que la qualité du service finissent toujours par convaincre les usagers que le centre répond aux normes internationales pour accueillir, de façon sécurisée et professionnelle, les activités quelle qu’en soit l’envergure. C’est  dans cette optique que s’inscrit l’objectif que la direction du CICB  s’est toujours gardée de « faire de cet établissement une référence nationale et sous-régionale sur son segment d’activité ».

Compte tenu du rôle prépondérant que joue le CICB dans l’événementiel, son budget prévisionnel a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme d’un milliard  six cent cinquante un million neuf cent quarante-cinq mille (1.651.945.000) dont  un milliard trois cent quarante-cinq million six cent cinquante mille (1.345.650.000) en ressources propres et trois cent six million deux cent quatre-vingt-quinze (306.295.000) comme subvention de l’Etat.

Au menu de cette session, il y avait également l’adoption du compte rendu de la 21ème session ordinaire du Conseil d’Administration ; la présentation du rapport d’activités 2020 ; la présentation du rapport financier 2020 et de la  présentation du budget 2021.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here