Covid-19: le Nigeria dit progresser sur le développement de son propre vaccin

3

Alors que l’Inde a suspendu ses livraisons de vaccins, ce qui devrait empêcher le Nigeria de recevoir comme prévu plusieurs millions de doses fin mars, le pays annonçait cette semaine qu’il progressait dans le développement de son propre vaccin. En janvier, Abuja a débloqué une enveloppe de 25 millions de dollars pour mettre au point une réponse vaccinale locale. Pour l’heure, deux candidats vaccins sont en cours d’élaboration selon la task force présidentielle mise en place par l’tat fédéral.

Boss Mustapha, le patron de la task force présidentielle chargée de gérer la pandémie, ne donne que peu de détails sur les deux vaccins développés par des scientifiques nigérians. On sait seulement que les essais cliniques et les certifications sont encore à venir.

Mais l’annonce vise selon les propres termes du responsable à « renforcer le moral et l’image de l’industrie médicale » du pays. Le Nigeria qui, a débloqué 25 millions de dollars en janvier pour élaborer un vaccin, explore aussi la possibilité d’en produire sous licence, un peu comme le fait l’Inde avec AstraZeneca.

Le pays dispose de certaines capacités industrielles et pourrait à l’instar du Maroc avec Sinopharm, se lancer dans la production à grande échelle. Cette volonté de devenir producteur prend d’autant plus de relief que l’initiative Covax destinées à fournir des vaccins aux pays en développement a du plomb dans l’aile, alors que l’Inde a décidé d’arrêter ses exportations, afin de fournir d’abord sa population.

Aubuja a pour l’instant reçu quatre des seize millions de doses prévues. Or, le Nigeria ambitionne de vacciner à terme 140 de ses 200 millions d’habitants.

SOURCE: RFI.FR

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Le Vaccin du Nigeria ??
    Là, on est tous mort de autre chose que du Covid.
    Où se trouve le mali dans sa recherche du vaccin ??
    Je devrais dire où en sont les marabouts dans leur recherche ?
    Faut faire vite tourner le ” Kôlôchi ”
    Chez nous, les premiers grands scientifique sont nos marabouts.
    Ils sont trop fort
    Il y a en un qui a dit qu’il a vu Dieu lui même. Hein Haïdara, tu peux pas lui demander si il a un médicament contre ce fléau ?
    KAYA Filè Ban. Tu n’as pas vu le ” Kômô ” mais tu as vu le Allah des Arabisants ?
    Nous, nous sommes encore dans la préhistoire. Dans les foutaises…euuh pardon, je voulais dire dans les divinités.
    Allah nous met au monde, nous nourrit, nous soigne et nous protège.
    Aaah Cher ALLAH, c’est pas facile de s’occuper des maliens dè.
    Ils te laissent tout faire. Même pour nettoyer la ville de Bamako des ordures et de la pollution, ils comptent sur toi.
    Comme on dit dans nos mosquée, Dieu est Grand mais Wallaé, tu vas souffrir avec les maliens.
    Né Taa-ra

  2. Damn!
    It is past time somebody in Africa with know how get off their ass plus produce effective Covid 19 vaccine. Embracing foreign religions plus cultures after being conquered or/ plus enslaved have made us lazy when it come to managing complicated conditions . Despite us knowing complicated conditions solutions have steps plus stages with their time duration altering condition varying States of existence we will not timely act. Waiting to have what we know confirmed several times will kill all Negroids if we do not change. When we let go of slave like adherence to Christianity, Islam plus Hinduism we will again be much better people ready to master our existence as oppose to now being misled children of foreign masters.
    Nigeria is making great investment . That likely is cause India decline to fulfill order thinking Nigeria may learn something of value from India Covid 19 vaccine. Covid 19 Vaccine is more simple as oppose to what we believe it is.
    Maybe this is another essential step toward Negroid return to greatness of being self sufficient plus self sustaining.
    Good work Nigeria but we need much more of it.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Courage au Nigeria et il faut continuer avec ardeur dans ce sens pour developper tous les vaccins contre les maladies qui sont des problemes de sante publique en Afrique.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here