Hôpital du Mali et CHU Gabriel Touré : Plusieurs milliards de FCFA déboursés pour rehausser le plateau technique des deux centres

1

La ministre de la santé et du développement social, Mme Diéminatou Sangaré, a fait du rehaussement du plateau technique de nos hôpitaux et autres centres de soins son leitmotiv afin de permettre aux Maliens de se soigner au Mali et à moindre coût. C’est dans ce cadre que plusieurs milliards de FCFA ont été déboursés par le gouvernement de transition afin de rehausser le plateau technique de ces deux centres.

La Directrice de l’hôpital du Mali Dr. Doumbia Sanata Sogoba, et le Directeur du CHU Gabriel Touré, Dr. Abdoulaye Sanogo, ont profité de la visite des hommes de médias, le mardi 07 décembre 2021, dans leurs locaux, pour voir les équipements afin de saluer les efforts des autorités, et inviter la population à privilégier ces centres qui disposent désormais de plusieurs appareils adéquats pour offrir des soins appropriés.

Fini le temps où le centre hospitalo-universitaire Gabriel Touré manquait d’appareils appropriés pour offrir des soins de qualité aux Maliens, le service des urgences, l’imagerie médicale, la salle de réanimation pour adultes ainsi que d’autres services stratégiques ont été dotés d’équipements de dernière génération pour permettre aux médecins d’offrir des soins de qualité et de travailler dans des conditions convenables. Le CHU Gabriel Touré dispose désormais d’une radiographie standard, d’une radiographie pour les examens spécialisés, de scanner de 16 barrettes et de 32 Barrettes, ainsi que d’autres appareils indispensables dans d’autres services dudit centre.

Dr. Abdoulaye Sanogo, Directeur du CHU Gabriel Touré, a fait savoir qu’ils ont eu à émettre le vœu d’avoir des équipements sans lesquels l’amélioration du cadre de travail ne sera pas une satisfaction. « Avec l’appui du département de la santé, on a pu faire quelques acquisitions en termes d’équipements au niveau de la réanimation générale adulte, ainsi que dans d’autres services pour offrir à la population malienne un service de réanimation plus sécurisé », s’est-t-il réjoui. Il a invité les Maliens à faire confiance à nos centres de santé qui commencent à avoir des équipements adéquats. Quant à l’hôpital du Mali, il a été doté de plusieurs équipements également, notamment dans le cadre de la gestion de la pandémie à coronavirus comme des ventilateurs de réanimation Drager ; des débitmètres d’oxygène mural avec humidificateur ; des compresseurs d’air médical pour ventilateur ; des masques à oxygène type venturi ; des sondes d’aspiration CH12, 14, 16 et 18 etc.

La Directrice de l’hôpital du Mali, Dr. Doumbia Sanata Sogobo, a montré sa satisfaction surtout en cette période de pic de la pandémie à covid-19 où il y a plusieurs nouveaux cas de contamination. Elle a invité la population à se faire vacciner et à continuer de respecter les mesures barrières pour se protéger et protéger leurs entourages. Ces deux centres indispensables dans le secteur sanitaire malien disposent désormais d’équipements de dernière technologie pour offrir des soins de qualité aux Maliens et leur permettre de se soigner au pays et d’éviter les coûts exorbitants des hôpitaux étrangers.

Moussa Samba Diallo

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Cela devrait être une réalité depuis très longtemps, mais dans notre pays les choses marchent sur leur tête et cela est bizarre Tant que nos autorités n’aurons pas compris comment poser de vrais actes qui touchent le vrai peuple, notre pays n’ira nul part. Car dès que ces autorités ont de petits maux de tête, ils sont immédiatement évacuées vers les pays les plus nantis en matière de plateau technique, cela s’appelle une ignominie sans aucune équivoque. Très chères autorités de ce pays, finissez rapidement avec de tel comportement indigne et irresponsable, sinon le pays n’ira nul part en terme de refondation.
    “Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur.” Fin de citation. François de La Rochefoucauld, c’est pourtant le comportement actuel des dirigeants africains et ils sont tous aller à la même école.
    “On ne peut pas peindre du blanc sur du blanc, du noir sur du noir. Chacun a besoin de l’autre pour se révéler. Fin de citation.Proverbe africain. Cependant nos politiciens actuels croient à cela et c’est ce qui est à la base du retard actuel de notre continent.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here