Infrastructure de Santé : l’hôpital régional de Sikasso remporte le titre de meilleur hôpital du Mali

0

L’Agence nationale d’évaluation des hôpitaux (ANEH) a donné, ce lundi 21 décembre, le classement annuel de performance des hôpitaux du Mali au titre de l’année 2019. Le Classement n’a pas beaucoup changé par rapport à l’année dernière. L’hôpital régional de Sikasso garde sa première place pour la deuxième année consécutive.

Maliweb.net – 17 indicateurs de performance repartis, en indicateurs généraux et en indicateurs spécifiques. «Les critères d’évaluation des hôpitaux reposent sur les indicateurs choisis de commun accord avec les hôpitaux évalués », a indiqué Col-Major Karim Camara, Directeur général de l’ANEH. Les indicateurs généraux sont entre autres : le nombre moyen des journées de rupture des 40 Médicaments essentiels et génériques (MEG) et consommables traceurs ; le nombre moyen des journées d’immobilisation des 10 équipements clés ; le taux de satisfaction des usagers ; le taux de recouvrement des recettes. Les indicateurs spécifiques sont entre autres : le taux de mortalité maternelle intra hospitalière ; le taux de mortalité néonatale intra- hospitalière ; le taux de mortalité intra hospitalière des enfants de 1-59 mois.

A ce jeu, l’hôpital régional de Sikasso obtient un score 101 sur 135 points possibles. Il est suivi de l’Hôpital Mère- Enfant “le Luxembourg” qui a occupé le rang l’année dernière.  Le bond le plus remarquable a été fait l’Hôpital Pr Bocar Sidi SALL de Kati.  Il est passé de la cinquième place à la troisième place cette année avec un score 80 points contre 81 pour le deuxième. « Pour nous la place ne compte pas, c’est l’évolution qui compte », a indiqué Dr Almoutapha Ouattara, tout en remerciant tout son personnel. « Pour maintenir le niveau de performance, il faut que cela soit lié à une dotation financière. Si votre performance baisse, vous ne bénéficiez plus de la subvention », a plaidé le directeur du CHU de Kati.

En plus d’un Ciwara et d’un ordinateur portable, l’hôpital régional de Sikasso a bénéficié d’un oxymètre et de plusieurs équipements, dont des poubelles pour les déchets médicaux, des distributeurs de savon liquide. Le CHU de Kati a aussi bénéficié d’un respirateur.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here